Accueil
Acteurs
Actrices
Compositeurs
Films
Photographes
Réalisateurs
Scénaristes
Technique
Récompenses
Thèmes










   

L'Oise fait son cinéma

Les autres départements

Sa situation géographique

L'Oise fait partie de la région Hauts-de-France. Avant 2016, elle appartenait à la région Picardie. Le département est situé à 30 km au nord de Paris, ce qui en fait le département non francilien le plus proche de la capitale. Il est limitrophe des départements de la Somme, de l'Aisne, de Seine-et-Marne, du Val-d'Oise, de l'Eure et de la Seine-Maritime.
Sa préfecture est Beauvais.

Histoire du département

Le territoire du département de l’Oise fut primitivement habité par les Bellovakes, les Silvanectes et les Veromandues. Ces peuples prirent deux fois part au soulèvement de la Gaule contre César, qui, dans ses Commentaires, vante leur courage et leur habileté. Vaincus sur le territoire des Rèmes, en 57, ils perdirent leur capitale, Bratuspantium (Beauvais ou Breteuil). Cinq ans plus tard, ils se donnèrent pour chef le Bellovake Corrée, dont la mort héroïque rendit les Romains maîtres du pays, qui, subjugué, mais non soumis, pendant longtemps encore résista à leur domination, en l’an 29, avec les Trévires, et plus tard avec les Belges.
Le 1er juin 987 après la mort de Louis V le Fainéant, Hugues Capet comte de Paris est élu roi à Senlis.
Le XVIIIe siècle ne fut pas exempt de misères : épidémies, disettes, troubles intérieurs. La Révolution survint, et ses premières réformes furent accueillies sans scènes de violence. La classe bourgeoise se montra dévouée à la Constituante, et ce parti modéré exerça dans les villes une grande influence.
Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, principalement à partir d'une partie de la province d'Île-de-France.
Pendant l’invasion de 1814, les habitants, animés d’un noble sentiment de patriotisme, prirent les armes et se portèrent à la rencontre de l’ennemi. L’époque impériale, la Restauration et les dix-huit années du gouvernement du roi Louis-Philippe rendirent à l’Oise le calme et la prospérité qui semblaient avoir fui ses laborieux habitants. Mais, pendant la guerre de 1870-1871, le département fut un des premiers envahis ; il eut beaucoup à souffrir de la présence d’un ennemi implacable ; et lorsque enfin le territoire fut évacué.
L'armistice du 11 novembre 1918 entre l'Allemagne, la France et ses alliés, puis celui du 22 juin 1940 entre l'Allemagne et la France, furent signés tous deux à la clairière de Rethondes dans la forêt de Compiègne dans l'Oise.

Les châteaux


Les films tournés dans le département
autre que les châteaux

Les années 1950

LA NUIT EST MON ROYAUME

1951, France, Drame
Réalisé par Georges Lacombe
Assistant réalisateur : Pierre Granier-Deferre
Scénario de Marcel Rivet & Charles Spaak
Photographie de Philippe Agostini
Musique d'Yves Baudrier
Décors de Rino Mondellini & René Moulaert
Montage de Suzanne Rondeau & Henri Taverna
Son de Jean Rieul
Durée 1 h 50

Avec Jean Gabin, Simone Valère, Gérard Oury, Jacques Dynam, Marthe Mercadier, Marcelle Arnold, Paul Azaïs, Georges Lannes, Robert Arnoux, Suzanne Dehelly, Rivers Cadet, Colette Régis, Jean-Louis Allibert, Jean Clarieux...

Résumé : Raymond, mécanicien de locomotive, a les yeux brûlés suite à un accident. Un médecin lui donne un espoir de guérison. Il devient pensionnaire d'un centre de rééducation pour aveugles où il fait la connaissance de Louise, jeune aveugle qui dirige la classe de Braille. Elle est fiancée à l'économe, qui, jaloux, révèle à Raymond qu'il est incurable. Ce dernier tente alors de se suicider, mais sauvé, il reviendra au centre, où Louise lui rendra espoir et raison de vivre...

Prix & Récompenses : Festival de Venise 1951 : Meilleur acteur.



Lieux de tournage : La ligne de chemin de fer entre Crépy-en-Valois et Ormoy-Villers.

Voir aussi : Studio de Saint-Maurice & Trains & cinémas.

Les années 1960

LE CAPITAINE FRACASSE

1961, France/Italie/Espagne, Aventures
Réalisé par Pierre Gaspard-Huit
Scénario de Pierre Gaspard-Huit & Albert Vidalie d'après le roman de Théophile Gautier
Photographie de Marcel Grignon
Musique de Georges Van Parys
Décors de Robert Guisgand
Costumes de Mireille Leydet
Montage de Louisette Hautecoeur
Son de Robert Teisseire
Scripte de Colette Robin
Durée 1 h 48

Avec Jean Marais, Geneviève Grad, Gérard Barray, Riccardo Garrone, Anna Maria Ferrero, Danielle Godet, Sophie Grimaldi, Guy Delorme, Sacha Pitoëff, Philippe Noiret, Louis de Funès, Jean Rochefort, Bernard Dhéran, Maurice Teynac, Jacques Toja, Raoul Billerey, Robert Pizani, Jean Yonnel, Robert Berri, Rivers Cadet, Bernard Lajarrige, Jacques Préboist, Paul Préboist...

Résumé : Philippe, baron ruiné, rencontre au hasard des chemins, une troupe de comédiens et tombe amoureux d'Isabelle. Il devient le poète de la troupe. Avec elle, il parcourt la France et la défend contre les bandits. Isabelle aime Philippe, mais ne veut pas l'épouser afin de ne pas nuire à sa carrière. Isabelle est en butte aux assiduités du duc de Vallombreuse. Philippe, le capitaine Fracasse, le contraint à accepter un duel. Le duc est vaincu. Mais Isabelle est enlevée, et détenue au château de Vallombreuse...

Lieux de tournage : Senlis.
LES 3 MOUSQUETAIRES
1ère époque "Les ferrets de la Reine"
2ème époque "La vengeance de Milady"

1961, France/Italie, Aventures
Réalisé par Bernard Borderie
Scénario de Jean Bernard-Luc & Bernard Borderie
Photographie d'Armand Thirard
Musique de Paul Misraki
Décors de René Moulaert
Costumes de Rosine Delamare
Montage de Christian Gaudin
Mixage son de Jean Nény
Scripte de Lily Hargous
Durée 1 h 40 + 1 h 45

Avec Gérard Barray, Georges Descrières, Jacques Toja, Bernard Woringer, Daniel Sorano, Françoise Christophe, Guy Delorme, Guy Trejan, Henri Nassiet, Jacques Berthier, Mylène Demongeot, Robert Berri, Jean Carmet, Anne Tonietti, Pierrette Pradier, Dominique Zardi, Jacques Seiler, André Weber, Jacques Hilling, Jean Ozenne...

Résumé : Le jeune d'Artagnan quitte sa Gascogne natale muni d'une lettre de recommandation pour le capitaine des mousquetaires du Roi. En route il est attaqué par les gardes du cardinal qui lui volent la lettre, mais il parvient tout de même à rencontrer le capitaine et se lie d'amitié avec trois d'entre eux. Il devient cadet et l'aventure commence...

Lieux de tournage : Compiègne.

Voir aussi : Ain, Château de Guermantes, Alexandre Dumas & Seine-et-Marne.
CARTOUCHE

1962, France/Italie, Aventures
Réalisé par Philippe de Broca
Scénario de Daniel Boulanger, Philippe de Broca & Charles Spaak
Photographie de Christian Matras
Musique de Georges Delerue
Décors de François de Lamothe
Costumes de Rosine Delamare
Montage de Laurence Méry-Clark
Son de Jean Rieul
Scripte d'Andrée François
Durée 1 h 54

Avec Jean-Paul Belmondo, Claudia Cardinale, Jess Hahn, Marcel Dalio, Jean Rochefort, Philippe Lemaire, Noël Roquevert, Odile Versois, Jacques Charon, Lucien Raimbourg, Jacques Balutin, Pierre Repp, Jacques Hilling, Paul Préboist, Raoul Billerey, Maurice Auzel, Dominique Davray, Philippe de Broca, Philippe Castelli, Léonce Corne, Pierre Maguelon, Jacques Préboist, Roger Trapp, Bernard Haller (Voix)...

Résumé : Sous la Régence, Cartouche, un voleur au grand coeur, doit fuir Paris et ses ennemis. Il s'engage dans l'armée et s'y fait deux compagnons : La Taupe et La Douceur. Le trio s'approprie surtout le stock d'armes du régiment, désertent et reviennent détrousser les bourses des riches. Jusqu'à ce que Cartouche rencontre une jeune et jolie Bohémienne dont il tombe éperdument amoureux, ce qui va bouleverser ses habitudes, en particulier lorsqu'il apprend qu'elle est la fille de son pire ennemi...



Lieux de tournage : Senlis.
LES CRACKS

1968, Comédie, France/Italie
Réalisé par Alex Joffé
Directeur assistant : Bernard Stora
Scénario d'Alex Joffé, Gabriel Arout, Pierre Lévy-Corti & Jean Bernard-Luc
Photographie de Jean Bourgoin
Musique de Georges Delerue
Décors de Philippe Ancellin
Montage d'Eric Pluet
Son de Pierre-Louis Calvet
Montage son de Sophie Coussein
Scripte de Francine Corteggiani
Durée 1 h 50

Avec Bourvil, Robert Hirsch, Gianni Bonagura, Monique Tarbès, Michel de Ré, Edmond Beauchamp, Anne Jolivet, Jacques Arbez, Teddy Bilis, Roger Caccia, Georges Guéret, Fernand Guiot, Francis Lax, Marcel Pérès, Patrick Préjean, Bernard Verley...

Résumé : Au début du XXème siècle, Jules Auguste Duroc, artisan de formation et bricoleur à ses heures perdues, invente une bicyclette révolutionnaire. C'est son beau-frère Lucien Médard qui doit l'expérimenter lors de la course cycliste Paris-San Remo. Un concours de circonstance pousse Duroc à prendre la fuite sur son engin. Il se retrouve sur la ligne de départ de la célèbre course. Les évènements vont prendre une tournure que les deux compères n'avaient pas imaginé...



Lieux de tournage : Près de Montjavoult.

Voir aussi : Alpes-Maritimes, Hauts-de-Seine, Studio de Boulogne-Billancourt, Studio Riviera, Val-d'Oise & Valence.

Les années 90


1991, France, Comédie
Réalisé par Jean-Marie Poiré
Scénario de Christian Clavier & Jean-Marie Poiré
Photographie de Jean-Yves Le Mener
Musique de Eric Levi
Décors d'Hugues Tissandier
Costumes de Sophie & Sylvie Marcou
Montage de Catherine Kelber
Son de Pierre Lenoir
Mixage son de Bernard Leroux & Claude Villand
Montage son de Jean Goudier
Casting de Françoise Menidrey
Scripte de Sylvette Baudrot & Patricia Petit
Durée 1 h 45

Avec Christian Clavier, Jean Reno, Isabelle Renauld, Valérie Lemercier, Jacques François, Mireille Rufel, Marc de Jonge, Jacques Dacqmine, Jacques Sereys, Raymond Gérôme, Philippe Laudenbach...

Résumé : Pour Squale, agent secret, as de la DGSE, il s'agit de démanteler un réseau international de trafic d'armes et de démasquer un traitre au plus haut niveau de l'Etat français. Pour arriver à ses fins il va manipuler un honnête citoyen, Jean-Jacques Granianski, psychologue d'entreprise, Français moyen type qui va résister au super-agent secret de façon inattendue...



Lieux de tournage : Plailly.
LE HUSSARD SUR LE TOIT

1995, France, Aventures
Réalisé par Jean-Paul Rappeneau
Scénario de Jean-Claude Carrière, Nina Companeez & Jean-Paul Rappeneau d'après le roman de Jean Giono
Photographie de Thierry Arbogast
Musique de Jean-Claude Petit
Décors de Ezio Frigerio, Christian Marti & Jacques Rouxel
Direction artistique de François Hamel
Costumes de Franca Squarciapino
Montage de Noëlle Boisson
Son de Pierre Gamet, Jean Goudier & Dominique Hennequin
Casting d'Antonin Dedet & Frédérique Moidon
Scripte de Brigitte Hedou & Claude Luquet
Durée 2 h 15

Avec Juliette Binoche, Olivier Martinez, Pierre Arditi, François Cluzet, Jean Yanne, Claudio Amendola, Isabelle Carré, Carlo Cecchi, Nathalie Krebs, Laura Marinoni, Elisabeth Margoni, Yolande Moreau, Christophe Odent, Jean-Marie Winling, Gérard Depardieu, Jacques Weber (Voix), Jacques Sereys, Daniel Russo...

Résumé : Aix-en-Provence, en 1832. Angelo Pardi, un jeune officier piémontais, patriote italien, est traqué par des tueurs à la solde de l'Autriche. Il ne doit son salut qu'à la fuite et se lance, à cheval, sur les chemins de Provence. Il traverse des villages ravagés par le choléra. A Manosque, Angelo est accusé d'avoir empoisonné les puits et provoqué la terrible maladie. Il est contraint de se réfugier sur les toits de la ville avant de trouver un asile plus commode chez une jeune femme, Pauline de Théus. La ville est évacuée. Angelo et Pauline se retrouvent peu après et voyagent de conserve. Angelo promet à Pauline de la raccompagner chez elle, à Théus, avant de rejoindre l'Italie. Aux portes du domaine, la maladie les rattrape...



Lieux de tournage : Forêt Domaniale d'Ermenonville.

Voir aussi : Avignon, Bouches-du-Rhône, Château de Menthon-Saint-Bernard & Château de Vaulserre.
ARLETTE

1997, France, Comédie
Réalisé par Claude Zidi
Scénario de Claude Zidi & Josiane Balasko
Photographie de Jean-Jacques Tarbès
Musique de William Sheller
Décors de Christian Marti
Costumes de Fabienne Katany
Montage de Nicole Saunier
Son de Pierre Gamet & Thierry Lebon
Casting d'Hélène Chéruy
Scripte d'Anna Zenowicz
Durée 1 h 40

Avec Josiane Balasko, Christopher Lambert, Ennio Fantastichini, Stéphane Audran, Jean-Marie Bigard, Martin Lamotte, Jean-Pierre Castaldi, France Zobda, Jean-Claude Bouillon, Ronny Coutteure, Arno Chevrier, Bouli Lanners, Isabelle Leprince, Mathieu Demy...

Résumé : Arlette est serveuse au Mille-pattes, un restaurant routier. Elle mène une vie sans histoire et rêve de mariage avec Victor, chauffeur de poids lourds qui, lui, prétend avoir épouse la route. Elle est bien loin de se douter qu'a des milliers de kilomètres de la, a Las Vegas, un vieil homme qui se meurt, propriétaire du plus grand casino de la ville, cherche a retrouver l'enfant qu'il a eu dans les années cinquante, alors qu'il était militaire en France...



Lieux de tournage : Le Plessis Belleville.

Voir aussi : Amiens & Château d'Ermenonville.

Les années 2000

AH ! SI J'ÉTAIS RICHE

2002, France, Comédie
Réalisé par Michel Munz & Gérard Bitton
Scénario de Michel Munz & Gérard Bitton
Photographie de Noélie Chicca Ungaro
Musique de Michel Munz
Décors de François Emmanuelli
Costumes de Jacqueline Bouchard
Montage de Marie Castro
Son de Marc-Antoine Beldent
Scripte de Patrick Aubrée
Durée 1 h 35

Avec Jean-Pierre Darroussin, Valeria Bruni-Tedeschi, Richard Berry, Zinedine Soualem, François Morel, Héléna Noguerra, Tony Gaultier, Henry Guybet, Darry Cowl, Jean Dujardin, Didier Flamand, Noémie Lvovsky, Sophie Mounicot, Anne Marivin, Roger Van Hool, Frédéric Bouraly...

Résumé : Aldo est en plein divorce quand il gagne 10 millions au loto. Il veut partager les gains avec sa femme quand il découvre qu'elle le trompe avec son nouveau patron. Il décide donc de cacher la vérité jusqu'à la séparation (Et vlan...!). Tout irait pour le mieux si Aldo savait résister à la tentation du luxe mais ce n'est pas le cas, car faire le pauvre quand on est riche, c'est pas donné à tout le monde...

L'avis de Ciném@ et Cie : Lorsque tant de violence et de mal être nous assaille qu’est-ce que ça fait du bien de se retrouver pendant 1 h 45 dans une ambiance de détente complète grâce aux scénaristes de "La vérité, si je mens !" (et sa suite) qui pour l’occasion, ont aussi signés la réalisation et la musique (Michel Munz). L’histoire "banale" d’un homme en train de divorcer qui gagne au loto et qui, comme on peut le comprendre, refuse de partager cette somme avec une femme qui est en train de le tromper avec son patron, donne lieu à de nombreuses scènes comiques. Il serait faux de dire que le "montant" Jean-Pierre Darroussin porte le film sur ses épaules car ce serait oublier tous les autres qui lui donnent la réplique, mais je trouve très juste de dire qu’il fait là un grand numéro d’acteur et que l’on en redemande encore... Je pourrais vous citer un nombre incalculable de scènes comiques voir hilarantes mais ce serait gâcher votre plaisir de les découvrir et de découvrir (ou redécouvrir) de grands comédiens qui ont l’air d’avoir pris un réel plaisir à tourner ensemble. La liste est longue, mais je pense qu’il est logique de citer la performance a contre emploi de Richard Berry, François Morel dans le rôle du meilleur ami, de Valeria Bruni-Tedeschi dans celui de la femme fragile, et enfin la très belle Hélena Noguerra. Un film à voir et à revoir sans modération.



Lieux de tournage : Orry-la-Ville.
ARSÈNE LUPIN

2003, France, Policier
Réalisé par Jean-Paul Salomé
Scénario de Jean-Paul Salomé & Laurent Vachaud d'après le roman "La Comtesse de Cagliostro" de Maurice Leblanc
Photographie de Pascal Ridao
Musique de Debbie Wiseman
Décors de Françoise Dupertuis & Denis Barbier
Direction artistique de Pierre Michon
Costumes de Pierre-Jean Larroque
Montage de Marie-Pierre Renaud
Son de Laurent Poirier
Mixage son de Dean Humphreys
Montage son de Vincent Guillon
Casting de Stéphane Foenkinos & Louis Hammond
Scripte de Laurence Lemaire-Bazi
Durée 2 h 10

Avec Romain Duris, Kristin Scott-Thomas, Eva Green, Pascal Greggory, Robin Renucci, Marie Bunel, Françoise Lépine, Mathieu Carrière, Philippe Magnan, Philippe Lemaire, Aurélien Wiik, Xavier Beauvois, Philippe Laudenbach, Pierre Aussedat...

Résumé : "Détourner l'attention, voilà la clé. Si tu t'en rappelles, personne ne t'arrêtera jamais". Tels sont les derniers mots prononcés par le voleur de métier Jean Lupin, Père d'Arsène Lupin, avant d'être assassiné. En grandissant, le jeune orphelin devient à son tour un voleur insouciant, détroussant l'aristocratie parisienne grâce à son charme redoutable (Il en faudrait un de nouveau maintenant). Sa rencontre avec une ensorcelante aventurière, la Comtesse de Cagliostro, va transformer le pickpocket débutant en voleur de haut vol. Lancé sur la piste du trésor perdu des rois de France, que convoitent une obscure confrérie royaliste, le jeune virtuose multiplie les coups d'éclat : attaque d'un train lancé à pleine allure, course-poursuite dans les catacombes parisiennes, vol spectaculaire à la cathédrale de Rouen. Mais sa quête va être perturbée par sa passion aveugle pour la vénéneuse comtesse...

Les plus de Ciném@ et Cie : C'est le dernier film où l'on verra Philippe Lemaire (1927) qui s'est suicidé en Mars 2004.



Lieux de tournage : Senlis.

Voir aussi : Arsène Lupin, Château de Chantilly, Château de Ferrières, Château de Nandy, Paris 4ème, Paris 5ème, Paris 9ème, Paris 10ème & Paris 11ème.
© Mars Distribution
LE COUPERET

2005, Thriller, France
Réalisé par Costa-Gavras
Scénario de Costa-Gavras & Jean-Claude Grumberg
Photographie de Patrick Blossier
Musique d'Armand Amar
Décors de Laurent Deroo
Costumes de Laurence Marechal
Montage de Yannick Kergoat
Son de Nicolas Naegelen, Nicolas Moreau & Thomas Gauder
Scripte de Marika Piedboeuf
Durée 2 h 02

Avec José Garcia, Karin Viard, Ulrich Tukur, Olivier Gourmet, Yvon Back, Thierry Hancisse, Yolande Moreau, Jean-Pierre Gos, Vanessa Larré, Marie Kremer, Jeanne Savary, Jean-Claude Grumberg, John Landis...

Résumé : Bruno Davert, après quinze ans de loyaux services en tant que cadre très supérieur dans une usine de papier se fait licencier pour cause de délocalisation. Après trois années passées sans qu'il trouve un nouvel emploi, il décide de passer à l'offensive en tuant les prétendants au poste qu'il convoite (Ce serait pas mal dans certaines entreprises, j'ai des noms...)



Lieux de tournage : Compiègne.

2007, France, Drame
Réalisé par Thomas Gilou
Scénario de Jean Cosmos, Thomas Gilou & Messaoud Hattau
Photographie de Robert Alazraki
Musique d'Alexandre Desplat
Décors de Laure Lepelley-Monbillard
Costumes de Catherine Bouchard
Montage de Francine Sandberg
Son de Philippe Lecoeur
Mixage son de Fabien Adelin & Bernard Leroux
Montage son d'Emmanuel Augeard
Casting d'Anne Barbier & Fabienne Bichet
Scripte de Barbara Constantine
Durée 2 h 04

Avec Gérard Depardieu, Nathalie Baye, Mathieu Amalric, Samy Seghir, Medy Kerouani, Mohamed Fellag, Catherine Hiegel, Philippe Nahon, Bernard Yerlès, Gérald Laroche, Chick Ortega, Marie Kremer, Ludovic Berthillot, Jean-François Gallotte, Valérie Mairesse...

Résumé : Messaoud, 9 ans, est un enfant d’Aubervilliers. Parce que sa mère est malade, son père est obligé de le placer dans une famille d’accueil. Nous sommes en 1960, dans le contexte troublé des "événements" d’Algérie. Gisèle, la femme chez qui il est placé, décide de travestir l’identité de Messaoud aux yeux de la population de son village du Berry, mais aussi - et surtout - aux yeux de son mari Georges, ancien militaire. Messaoud devient alors Michel, Michou, et c’est sous cette identité, porté par l’affection de Georges et Gisèle, qu’il s’initie à la France profonde. Mais le mensonge de Gisèle, bientôt révélé, va mettre en péril cette relation naissante...



Lieux de tournage : Etangs de Comelles & Orry-la-Ville.

Né(e)s dans l'Oise

Actrice



Anne Marivin
Née le 23/01/1974
à Senlis

Scénariste



Daniel Boulanger
Né le 24/01/1922
à Compiègne