MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    VLADIMIR COSMA

    Né le 13 Avril 1940 à Bucarest (Roumanie)

    Filmographie

    Compositeur


    Bandes annonces


    Notes Biographiques

    Vladimir Cosma est issu d'une famille de musiciens roumains : Teodor Cosma, son père, pianiste et chef d’orchestre, élève de Lazare-Lévy, sa mère, auteur-compositeur et Edgar Cosma, un de ses oncles, compositeur et chef d’orchestre sans oublier sa grand-mère paternelle qui fut pianiste et élève de Ferruccio Busoni.
    Il passe le conservatoire de Bucarest en tant que violoniste. Son père, chef de l'orchestre national du disque de Bucarest, l'autorise à écrire les arrangements pour son orchestre, ce qui lui permet de se faire ses marques, dans un style plutôt jazz camouflé sous le terme de "musique d'estrade" ou populaire".
    En 1963, il s'installe à Paris, où il gagne sa vie en tant que violoniste pour des orchestres symphoniques et poursuit son apprentissage musical avec Nadia Boulanger, à l'École normale de musique de Paris. En 1966, Michel Legrand, pris par son travail sur "Les demoiselles de Rochefort", lui demande de se charger des arrangements de ses chansons (Oum le dauphin, Où vont les ballons ?) et lui propose, l'année suivante, de prendre sa place pour composer la musique d'"Alexandre le bienheureux" que réalise Yves Robert.
    Commence alors pour lui une carrière de compositeur de musiques de films, dont celles des "Aventures de Rabbi Jacob" ou du "Grand blond avec une chaussure noire", qui figurent parmi les plus connues. Cette dernière est fortement influencée par les origines roumaines de Cosma : son thème, interprété à la flûte de Pan, reprend une danse roumaine, et outre la flûte de Pan l'instrumentation laisse aussi la place au cymbalum.
    Son travail a été primé au Festival de Cannes et il remporte deux Césars de la meilleure musique de Films pour les films Diva de Jean-Jacques Beineix et Le Bal d'Ettore Scola.
    Il compose aussi les génériques d'ouverture et de fermeture d'antenne de TF1 qui ont été diffusés entre 1975 et 1976, puis de nouvelles versions de 1976 à 1984. Après plus de 300 mélodies et musiques de films, Vladimir Cosma se consacre maintenant à l'écriture de suites symphoniques souvent basées sur les célèbres mélodies qu'il a écrites pour le cinéma. Il a travaillé également plusieurs années à un opéra, d'après la "trilogie marseillaise" de Marcel Pagnol, et dont la création a eu lieu à l'opéra de Marseille en septembre 2007.