MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    JEAN GABIN

    Né le 17 mai 1904 à Paris 18ème (France) sous le nom de Jean Moncorgé
    Décédé le 15 Novembre 1976 à Neuilly-sur-Seine (France)

    Filmographie

    Acteur


    Bandes annonces


    Prix & Récompenses

    1959 Festival de Berlin : Ours d'argent du meilleur acteur.
    1971 Festival de Berlin : Ours d'argent du meilleur acteur.

    Notes Biographiques

    Il est le fils d'un chanteur d'opérette et d'une chanteuse fantaisiste. A été élevé à Mériel (Seine-et-Oise) par l'aîné de ses sœurs. En habitant Mériel il prit goût à la campagne. Il débuta à l'école à Meriel et ensuite il monta sur Paris afin du suivre les cours de l'école de la rue de Clignancourt et ensuite rentra en tant que pensionnaire au lycée Jeanson-de-Sailly. Les études ne l'attiraient pas trop et fit souvent l'école buissonnière et s'échappa même de l'école pour faire différents boulots.
    En 1923 il fut présenté à l'administrateur des Folies-Bergères et il devint figurant dans des revues et prit son nom de Gabin. Cette période qui dura jusqu'à 1930 il rencontra Mistinguett (c'est elle qui le fit engagé comme Boy au Moulin-Rouge). Ensuite il se consacra exclusivement au cinéma.
    Après des petits rôles comiques il fut révélé en 1934 comme un grand acteur dramatique tel que Maria Chapdelaine et surtout la Bandera de Julien Duvivier en 1935. Le film de 1936 Pépé le Moko l'imposa définitivement en devenant un mythe et il restera et encore aujourd'hui de nos jours c'est un personnage, une "gueule", une voix enfin un mythe.
    En septembre 1939 il fut appelé sous les drapeaux. Ensuite avec l'accord de Vichy il pu partir pour l'Amérique pour 8 mois seulement. Il y tourna deux films et s'engagea en 1943 comme volontaire dans les Forces navales françaises libres. Il fut affecté à Norfolk et en Afrique du Nord dans la 2ème D.B. de Leclerc. Il débarqua en France en 1944.
    Après la fin de la guerre sa carrière eu du mal a repartir, il devait changer de rôle mais grâce à son talent dès 1951 dans le film "La nuit est mon royaume" il remporta la coupe Volpi du meilleur acteur au Festival de Venise et la même année il fut meilleur acteur français de l'année pour son rôle dans "La vérité sur Bébé Donge". Ensuite il retrouva ses rôles de débuts mais avec plus de maturité et plus de présence comme dans "Touchez pas au Grisbi" et bien d'autres...
    Avec Fernandel il a fondé la maison de production "Gafer".
    Merci Monsieur Gabin.

    Photos