MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    


    Marcel Achard au cinéma

    Biographie

    Marcel Ferréol, dit Marcel Achard, est un écrivain français né le 5 juillet 1899 à Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhone, France) et mort le 4 septembre 1974 à Paris (France).
    Marcel Achard, à l'occasion journaliste, commence jeune souffleur dans un théâtre. Il a une grande maîtrise de sa voix. Attiré par les planches et les comédiennes, il commence à jouer un rôle de comédien dans ses premières pièces et d'acteur au cinéma muet dès 1923. Il se révèle dans le rôle du clown Grockson, un des trois personnages clefs de sa pièce Voulez-vous jouer avec moâ ?. Cette pièce à l'accent de Jules Laforgue est son premier franc succès, il y eut plus de deux cents représentations et ce succès auprès du public parisien lui permit d'être découvert par Lugné-Poe et Charles Dullin. Ce dernier, au nom du Théâtre de l'Atelier, lui avait commandé d'ailleurs la pièce. Dans celle-ci, tous les personnages achardiens, sans épaisseur et sans grande passion, sont déjà en germe : êtres sentimentaux et tendus, la femme belle et inconstante, un peu naïve, l'homme timide et naïf et les dialogues qui nous mènent, au terme d'un parcours où ne peut s'effacer des allusions aux cynismes et à la mélancolie des temps, vers un monde où tout se résout avec le temps.
    Si au moment de sa première reconnaissance théâtrale, Marcel Achard a voulu livrer sa veine poétique avec le recueil de ses inspirations, La muse pérégrine, il a, dès le début des années trente, sa notoriété définitivement acquise dans le milieu du théâtre français, éprouvé et gardé une fascination pour l'image et le son cinématographiques. C'est pourquoi il a participé, sous la direction de Jean Choux, à la première réalisation de Jean de la Lune au cinéma en 1931 et repris lui-même en 1948 l'adaptation de sa pièce au cinéma. Il a ainsi, entre ces deux dates, contribué à une dizaine de longs métrages, alors que ses œuvres théâtrales étaient jouées avec succès dans la plupart des pays de l'Europe du nord et du sud avant guerre.
    Marcel Achard est élu à l'Académie française, le 28 mai 1959, au fauteuil d'André Chevrillon. Ce siège numéroté 21 est vacant depuis 2 ans. Au scrutin destiné à pourvoir la place, plusieurs candidats étaient en lice et déclarés depuis longtemps, notamment Jean Guitton et Henri Bosco. La candidature de Marcel Achard surgit à l'improviste, une semaine avant la clôture, et c'est le comédien et auteur de théâtre qui l'emporte finalement au troisième tour. Son talent, sa gaieté, son brio et son regard de myope derrière de grosses lunettes rondes avaient conquis 17 voix fidèles. Marcel Pagnol lui donne son épée le 3 décembre 1959. Son épouse Juliette est décédée en 1978 à 75 ans. Une médaille commémorative de l'élection de Marcel Achard lui ayant appartenu est conservée au musée Carnavalet.

    Source : Wikipédia

    Adaptations cinématographiques

    Les années 1930

    JEAN DE LA LUNE

    1931, France, Comédie
    Réalisé par Jean Choux
    Scénario de Jean Choux & Marcel Achard d'après sa pièce
    Photographie de Georges Périnal & Jean Isnard
    Musique de Lionel Cazaux & Claude Augé
    Décors de Lazare Meerson & Alexandre Trauner
    Costumes de Germaine Lecomte
    Montage de Marguerite Beaugé
    Son de Georges Leblond
    Montage son de Jean Feyte
    Durée 1 h 25

    Avec Madeleine Renaud, René Lefèvre, Michel Simon, Constant Rémy, Jean-Pierre Aumont, Odette Joyeux, Suzet Maïs...

    Résumé : Jeff, surnommé "Jean de la lune" à cause de son innocence, est un poète rêveur. Il épouse Marceline, très volage, qui continue de le tromper régulièrement, et doit subir la présence de Clotaire, le frère de Marceline, sous son toit. Un jour Marceline s'apprête à quitter son mari à la demande de son dernier amant, mais le remords la gagne en chemin. Jeff, confiant et toujours amoureux, voit sa bien aimée revenir...

    Les années 1960

    QUAND L'INSPECTEUR S'EMMÊLE
    (A Shot in the Dark)

    1964, Grande-Bretagne/USA, Comédie
    Réalisé par Blake Edwards
    Scénario de Blake Edwards, William Peter Blatty & Harry Kurnitz & d'après la pièce de théâtre de Marcel Achard "L'idiote"
    Photographie de Christopher Challis
    Musique d'Henry Mancini
    Décors de Michael Stringer
    Costumes de Margaret Furse
    Montage de Bert Bates & Ralph E. Winters
    Montage son de Teddy Mason
    Durée 1 h 42

    Avec Peter Sellers, Elke Sommer, George Sanders, Herbert Lom, Tracy Reed, Graham Stark, Moira Redmond, Vanda Godsell, Burt Kwouk, Bryan Forbes...

    Résumé : Un crime est commis dans l'hôtel particulier d'un milliardaire. L'affaire semble claire. Maria, la soubrette, est retrouvée près du cadavre de son amant, l'arme à la main. Mais pour l'inspecteur Clouseau, chargé de l'enquête, au grand dam de son supérieur hiérarchique, tout cela est trop simple. Il est persuadé que Maria est innocente. A la suite une multitude de crimes, il finira par trouver l'assassin...


    Autres participations au cinéma

    Les années 1930

    L'ALIBI

    1937, France, Policier
    Réalisé par Pierre Chenal
    Scénario de Jacques Companeez, Herbert Juttke, Marcel Achard & Pierre Chenal d'après une histoire de Marcel Achard
    Photographie de Theodore J. Pahle
    Musique de Georges Auric & Jacques Dallin
    Décors d'Eugène Lourié & Serge Piménoff
    Montage de Gustaf Heidenheim
    Son d'Igor B. Kalinowski
    Durée 1 h 24

    Avec Erich von Stroheim, Albert Préjean, Jany Holt, Louis Jouvet, Véra Flory, Foun-Sen, Génia Vaury, Made Siamé, Roger Blin, Jean Témerson, Maurice Baquet, Pierre Labry, Max Dalban, Florence Marly, Margo Lion, Odette Talazac, René Worms...

    Résumé : L'étrange professeur Winckler fait un numéro de télépathie dans une boîte de nuit parisienne. Un soir, après un échange de propos avec lui, Gordon, un client, quitte l'établissement précipitamment. Winckler propose à l'une des entraîneuses, Hélène Fournier, de lui donner les 20 000 francs dont elle a besoin ; en échange, elle devra certifier avoir passé la nuit avec lui. Au matin, Gordon est retrouvé mort. Le commissaire Calas mène l'enquête. Il soupçonne rapidement Winckler, mais ne peut rassembler qu'un faisceau d'indices. Il demande alors à l'un de ses inspecteurs de jouer la comédie de l'amour à Hélène, afin qu'elle avoue la vérité...

    Voir aussi : Studios d'Epinay, Paris 1, 8, 10, Seine-et-Marne.
    LE DÉSERTEUR

    1939, France, Comédie Dramatique
    Réalisé par Leonide Moguy
    Scénario de Marcel Achard, Jacques Companeez, Jean Aurenche & Michel Deligne
    Photographie de Robert Lefebvre & André Germain
    Musique d'Henri Verdun & Arthur Honegger
    Décors de Lucien Carré & Lucien Aguettand
    Costumes de Robert Gys
    Montage de Pierre de Hérain
    Son de Marcel Courmes
    Durée 1 h 25

    Avec Jean-Pierre Aumont, Corinne Luchaire, Édouard Delmont, Berthe Bovy, René Bergeron, Raymond Aimos, Roger Legris, Madeleine Corbal, Roland Armontel, Marcel Pérès, Georges Bever, Yves Deniaud, Robert Ozanne...

    Résumé : 1918. Une bombe fait sauter la voie devant un transport de troupes. Le convoi est immobilisé près du village qu'habitent les parents et la fiancée de Paul. Pendant que le génie répare les rails, le soldat court chez lui et y dénoue le drame ne de la tendresse jalouse de sa mère. Apaisé, il peut repartir...

    Voir aussi : Guerre 1918

    Les années 1940

    L'ARLÉSIENNE

    1942, France, Drame
    Réalisé par Marc Allégret
    Scénario de Marcel Achard d'après Alphonse Daudet
    Photographie de Louis Page
    Décors de Paul Bertrand
    Montage d'Henri Taverna & Jacqueline Mondollot
    Durée 1 h 25

    Avec Raimu, Gaby Morlay, Louis Jourdan, Édouard Delmont, Fernand Charpin, Gisèle Pascal, Marcel Maupi, Henri Poupon, Charles Moulin, Toinon...

    Résumé : Frédéri, jeune paysan de la Camargue, est amoureux d'une belle Arlésienne dont il apprend l'indignité. Au domaine du Castelet, la mère de Frédéri, Rose Mamaï, son grand-père, son oncle, le patron Marc, et le vieux berger de la famille, Balthazar, essayent de faire oublier à Frédéri son amour malheureux en le poussant à épouser la jeune et honnête Vivette. Après bien des réticences, Frédéri accepte. Mais, le soir des accordailles, son amour pour l'Artésienne reprend le dessus : puisqu'il n'a plus l'espoir de la retrouver, il se tue en se précipitant du haut d'une tourelle dans la cour de la ferme...

    Voir aussi : Alphonse Daudet
    MONSIEUR LA SOURIS

    1942, France, Policier
    Réalisé par Georges Lacombe
    Directeur assistant : Gilles Grangier
    Scénario & dialogues de Marcel Achard d'après le roman de Georges Simenon
    Photographie de Victor Arménise
    Musique de Georges Auric
    Décors de Jacques Krauss
    Montage de Raymond Leboursier
    Son de Jean Putel
    Durée 1 h 46

    Avec Raimu, Marie Carlot, Paul Amiot, Micheline Francey, René Bergeron, Aimé Clariond, Raymond Aimos, Charles Granval, Gilbert Gil, Pierre Jourdan, Paul Demange...

    Résumé : Monsieur La Souris est un clochard. Homme aimable, il ouvre les portes des voitures qui arrivent devant un cabaret. Un soir, un cadavre se trouve dans l'une des voitures. Il ramasse le portefeuille du mort, il s'agit d'un riche banquier...

    Voir aussi : Georges Simenon

    Les années 1950

    MADAME DE...

    1953, France/Italie, Comédie Dramatique
    Réalisé par Max Ophüls
    Scénario de Marcel Achard, Max Ophüls & Annette Wademant d'après le roman de Louise de Vilmorin
    Photographie de Christian Matras
    Musique de Georges Van Parys & Oscar Straus
    Décors de Jean d'Eaubonne
    Costumes de Georges Annenkov & Rosine Delamare
    Montage de Borys Lewin
    Son d'Antoine Petitjean
    Scripte de Francine Corteggiani
    Durée 1 h 42

    Avec Charles Boyer, Danielle Darrieux, Vittorio De Sica, Jean Debucourt, Jean Galland, Mireille Perrey, Paul Azaïs, Josselin, Madeleine Barbulée, Gérard Buhr, René Worms...

    Résumé : En 1900, à Paris. Louise, épouse particulièrement coquette et frivole d'un général attaché au ministère de la Guerre, vend en secret des boucles d'oreilles dans le but de rembourser une très importante dette de jeu qu'elle a contractée. Elle feint ensuite de les avoir perdues au cours d'une soirée à l'opéra. Les bijoux, finalement, arrivent dans les mains du baron Fausto Donati, qui, en les offrant à Louise, y trouve enfin l'occasion de lui déclarer sa flamme. La jeune femme tente alors de faire croire à son mari que c'est le hasard le plus total qui a fait ressurgir ces bijoux dans sa vie. Mais il ne la croit pas et provoque le baron en duel...

    Voir aussi : Versailles, Paris 5, 8, Studios de Boulogne, Hauts-de-Seine
    SCÈNES DE MÉNAGE

    1954, France, Comédie
    Réalisé par André Berthomieu
    Scénario de Marcel Achard & André Berthomieu d'après la pièce de théâtre de Georges Courteline
    Photographie d'Armand Thirard
    Musique de Georges Van Parys
    Décors de Jean d'Eaubonne
    Costumes de Rosine Delamare
    Montage de Borys Lewin
    Son de William Robert Sivel
    Durée 1 h 20

    Avec Bernard Blier, Lili Bontemps, Solange Certain, Marie Daëms, Louis de Funès, Sophie Desmarets, Marthe Mercadier, Michèle Philippe, François Périer, Jean Richard...

    Résumé : Dans un salon de thé, trois amies papotent. Après quelques propos aigres-doux, elles entrent dans le vif du sujet : leurs maris, qu’elles vont bien sûr ridiculiser. Aglaé a trouvé le moyen de dompter le sien. Valentine, épouse du journaliste Trielle, emploie, elle, la douceur. Quant à Ernestine, elle n’hésite pas à tromper Boulingrin son mari. Mais devant le danger commun représenté par le pique-assiette des Rillettes, la solidarité conjugale joue...

    Bibliographie

    Pièces de théâtre


  • Celui qui vivait sa mort
  • Voulez-vous jouer avec moâ ?
  • La Messe est dite
  • Malbrough s'en va-t-en guerre
  • Et dzim la la...
  • La Femme silencieuse
  • La vie est belle
  • Jean de la Lune
  • La Belle Marinière
  • Une balle perdue
  • Le Rendez-vous
  • Mistigri
  • Domino
  • La Femme en blanc
  • Pétrus
  • Le Cinéma à vol d’oiseau
  • Noix de coco
  • Gribouille
  • Le Corsaire
  • Adam
  • Mademoiselle de Panama
  • Colinette
  • Auprès de ma blonde
  • Les Sourires inutiles
  • Nous irons à Valparaiso
  • Savez-vous planter les choux ?
  • La Demoiselle de petite vertu
  • Histoires d’amour
  • Nouvelles Histoires d’amour
  • La P'tite Lili
  • Le Moulin de la Galette
  • Les Compagnons de la Marjolaine
  • Le Mal d’amour
  • Patate
  • La Bagatelle
  • L'Idiote
  • La Polka des lampions
  • Turlututu
  • Eugène le Mystérieux
  • L'amour ne paie pas
  • Machin-Chouette
  • Gugusse
  • La Débauche