MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    


    Les studios Riviera font leur cinéma
    Les autres studios

    Histoire

    En 1919, Louis Nalpas et Serge Sandberg créent la société Ciné Studio et achète un domaine de 7 hectares, propriété du Prince d’Essling à laquelle la nièce, Victoire, avait donné son nom. Ainsi naissent les "Studios de la Victorine". Immédiatement, ils accueillent des films tels que "La Montée vers l’Acropole" de René Le Somptier, ou apportent leurs prestations de services, comme pour le film "La Roue" d’Abel Gance.
    Mais en 1921, Serge Sandberg se lasse de la lourde gestion des Studios et Louis Nalpas nomme René Navarre directeur, avant de partir à New-York. Les Studios de la Victorine déclinent, puis ferment en 1923. A cette date, ils sont vendus à Denis Ricaud, jusqu’en 1924 où, un an à peine après leur acquisition, ils sont revendus à la société des Films Legrand.
    C’est le géant américain Rex Ingram qui donnera un nouveau souffle aux Studios de La Victorine, en s’y installant en 1925. Co-propriétaire, il y tourne ses films, dont "Mare Nostrum" et crée en 1927, avec Léonce Perret, la société Franco-Films. Rex Ingram dirigera les Studios jusqu’en 1932, puis quittera la France en 1934.
    L’apparition du parlant en 1928 nécessite d’importants travaux d’insonorisation. A la suite, la crise mondiale de 1929 frappe de plein fouet l’industrie du cinéma. Pourtant, les Studios accueilleront des films comme "Shérazade" et "Le Diable Blanc" d’Alexandre Volkof.
    En 1930, la société Franco-Films fusionne avec la société Aubert pour devenir Studios Aubert Franco Films de la Victorine ; puis s’associe en 1932 avec Gaumont pour devenir la Gaumont Franco Films Aubert, qui déposera son bilan 7 ans plus tard.
    En 1940, les Studios sont gérés par la Société d’Exploitation des Studios de la Côte d’Azur (Sesca) qui rénove 4 grands plateaux et la centrale électrique. Abel Gance revient y tourner "La Vénus aveugle", avec Viviane Romance, et Marcel Carné y tournera un peu plus tard "Les Visiteurs du Soir".
    En 1942, un accord est signé entre le Comité d’Organisation de l’Industrie Cinématographique (Coic) et la Société Cinématographique Méditerranéenne d’Exploitation (Cimex) dont 60% des parts sont détenus par les Studios Cinécitta. Mais l’activité des Studios est ralentie par la guerre, puis totalement stoppée, fin 1943, lorsque Nice est occupée par l’armée allemande, interrompant des films tels que "Les enfants du paradis" de Marcel Carné ou "La boîte aux rêves» de Jean Choux et Yves Allégret, qui seront terminés en 1944.
    En 1945, à la libération de Nice, deux grands plateaux insonorisés sont détruits par un incendie, dont un seul est reconstruit. Dès lors, l’activité des Studios alterne périodes fastes et longs mois d’inaction.
    En 1950, la Cimex devient la Société Cinématographique des Studios de la Victorine (Sovic).
    En 1960, la Ville de Nice devient propriétaire des terrains et les déclare d’utilité publique, afin de les préserver des promoteurs immobiliers.
    Les années 1960 marquent le début de la "nouvelle vague" où les décors extérieurs et naturels sont préférés aux décors en studios. Heureusement, des réalisateurs tels que Peter Ustinov construisent encore aux Studios 64000 m² de décors pour "Lady L", décors transformés plus tard pour "La folle de Chaillot" de Bryan Forbes ou "La nuit américaine" de François Truffaut.
    L’année 1965 voit la réfection, la modernisation et l’insonorisation de 3 plateaux sur 6. Ce qui permettra le tournage de nombreux films.
    Hélas, en 1970, les 3 plateaux insonorisés sont détruits par un incendie ; ils seront remplacés par un grand plateau de 1270 m² qui devient l’aire de tournage le plus moderne de France. A cette époque, il s’y tourne "Le viager" de Pierre Tchernia, "La nuit américaine" de François Truffaut, ou "Les seins de glace" de Georges Lautner.
    En 1975, la Sovic cède la gestion à la société Victorine Studios.
    Les années 80 voient la diversification de ses activités par la réalisation de séries télévisées et de téléfilms, de films ou photos publicitaires et l’organisation de conventions...
    En 1982, la société Victorine Studios est expulsée par la municipalité et la reprise du flambeau est assurée en 1983 par la société La Victorine Côte d’Azur. C’est un véritable renouveau marqué par l’accueil du film "Joyeuses Pâques" de Georges Lautner, en 1984.
    En 1986, Les Studios de la Victorine concurrencent les Studios Cinécitta de Rome ou ceux de Pine Wood à Londres. Joël et Michaël Douglas, fils de Kirk Douglas, louent le pavillon de La Victorine et une grande partie des Studios se tournant, comme l’avait fait leur prédécesseur Rex Ingram, vers les productions américaines. Il s’y tourne "Le diamant du Nil" de Lewis Teague ou "Under the Cherry Moon" de Prince.
    En 1992, la société Victorine Côte d’Azur cède son bail à la société Financière Victorine SA.
    En 1995, suite à la liquidation judiciaire de la Financière Victorine SA, la Samipa reprend la gestion des Studios et crée la société La Victorine SA.
    En 1997, la Ville de Nice, en conflit avec la Samipa, fait paraître une annonce pour la reprise de la gestion des Studios.
    Depuis 1999, le groupe Euro Media est en charge des Studios, rebaptisés "Studios Riviera", le nom de "Studios de la Victorine" ne pouvant pas être utilisé.

    Source : Site Officiel

    Les films tournés dans les studios

    Les années 40

    LA VIE DE BOHÈME

    1945, France/Italie, Drame
    Réalisé par Marcel L'Herbier
    Scénario de Robert Boissy, Nino Frank & Pierre Rocher d'après le roman d'Henri Murger
    Photographie de Pierre Montazel
    Décors de Georges Wakhévitch
    Costumes de Jacques Costet
    Montage de Suzanne Catelain & Émilienne Nelissen
    Son de Jacques Carrère & Émile Lagarde
    Durée 2 h 00

    Avec María Denis, Louis Jourdan, Giselle Pascal, Alfred Adam, Louis Salou, André Roussin, Jean Parédès, Suzy Delair, Léon Larive, Gaston Orbal, Lucien Callamand, Roland Toutain, Roger Blin, Félix Oudart, Guillaume de Sax, Marcel André, Jean d'Yd...

    Résumé : Les amours rieuses, tumultueuses et dramatiques de quatre amis artistes: Schaunard le compositeur, Marcel le peintre, Colline, le philosophe et Rodolphe le poète...
    LES CHAUSSONS ROUGES
    (The Red Shoes)

    1948, Grande-Bretagne, Drame
    Réalisé par Michael Powell & Emeric Pressburger
    Scénario d'Emeric Pressburger, Keith Winter & Michael Powell d'après le conte d'Hans Christian Andersen
    Photographie de Jack Cardiff
    Musique de Brian Easdale
    Décors d'Hein Heckroth
    Direction artistique d'Arthur Lawson
    Costumes d'Hein Heckroth
    Montage de Reginald Mills
    Son de Charles Poulton
    Durée 2 h 14

    Avec Anton Walbrook, Marius Goring, Moira Shearer, Robert Helpmann, Léonide Massine, Ludmilla Tchérina, Esmond Knight, Jean Short, Albert Bassermann...

    Résumé : Le soir de la première de Cœur de feu, le célèbre impresario Boris Lermontov – directeur de la prestigieuse troupe de ballet qui porte son nom – fait la connaissance de Victoria Page, une danseuse qui le persuade de l’engager. Dans le même temps, il embauche un jeune compositeur, Julian Craster, qui était venu se plaindre de plagiat. Intransigeant, Lermontov dirige ses employés d’une main de fer, exigeant d’eux qu’ils se vouent entièrement à leurs carrières. Lorsqu’il annonce son nouveau ballet, Les Chaussons rouges, inspiré du conte d’Andersen, il s’agit d’un projet d’une ampleur sans précédent : Craster le composera, Page le dansera ; ils deviendront des vedettes internationales, à condition de tout sacrifier à cet art...

    LE ROI

    1949, France, Comédie
    Réalisé par Marc-Gilbert Sauvajon
    Scénario de Marc-Gilbert Sauvajon
    Photographie de Robert Lefebvre
    Musique de Jean Marion
    Décors de Guy de Gastyne & André Boutie
    Costumes de Rosine Delamare
    Montage de Roger Dwyre
    Son de Jacques Carrère & Émile Lagarde
    Durée 1 h 35

    Avec Maurice Chevalier, Annie Ducaux, Sophie Desmarets, Alfred Adam, Henri Charrett, Marcel Delaître, François Joux, Albert Michel, Robert Vattier, Jean Wall...

    Résumé : Le roi Jean IV de Cerdagne est en visite officielle en France. Le député Bourdier lui offre involontairement un séjour inoubliable. En effet, sa femme et sa maîtresse se chargent de recevoir le souverain et se donnent "corps et âmes" à cette tâche. Bourdier, en récompense de son dévouement pour la patrie, sera nommé ministre...

    Les années 60

    LADY L

    1965, France/Italie/Grande-Bretagne, Comédie
    Réalisé par Peter Ustinov
    Scénario de Peter Ustinov d'après le roman de Romain Gary
    Photographie d'Henri Alekan
    Musique de Jean Françaix
    Costumes de Marcel Escoffier & Jacqueline Guyot
    Montage de Roger Dwyre
    Casting de Margot Capelier & Irene Howard
    Scripte de Lucie Lichtig
    Durée 1 h 57

    Avec Sophia Loren, Paul Newman, David Niven, Marcel Dalio, Cecil Parker, Philippe Noiret, Jacques Dufilho, Eugene Deckers, Daniel Emilfork, Jean Wiener, Roger Trapp, Joe Dassin, Jacques Legras, Sacha Pitoëff, Jacques Ciron, Michel Piccoli, Claude Dauphin, Catherine Allégret, Dorothée Blanck, Tanya Lopert, Moustache, Peter Ustinov...

    Résumé : Dans son château du Yorkshire, lady Lendale, lady L pour ses amis, fête ses 80 ans. Elle évoque sa jeunesse et le poète sir Percy, qui doit écrire sa biographie officielle, boit ses paroles. Au début du XXe siècle, lady L s'appelait Louise et exerçait le métier de blanchisseuse à Paris, où elle travaillait au "Moulin bleu", une maison close fréquentée par les gens du monde, ministres et autres personnalités. Elle attendait l'amour. Il surgit un jour en la personne d'Armand Denis, un anarchiste poursuivi par la police. Louise lui porta secours, décidée à partager sa vie. Elle le suivit jusqu'en Suisse, où sa bande préparait un gros coup : l'assassinat du prince Otto de Bavière...

    LE JARDINIER D'ARGENTEUIL

    1966, France/Allemagne de l'ouest, Comédie
    Réalisé par Jean-Paul Le Chanois
    Scénario d'Alphonse Boudard d'après le roman de René Jouglet
    Photographie de Walter Wottitz
    Musique de Serge Gainsbourg
    Décors de Jean-Paul Boutié
    Costumes de Tanine Autré & Marc Doelnitz
    Montage d'Emma Le Chanois
    Son de Jean Rieul
    Durée 1 h 26

    Avec Jean Gabin, Liselotte Pulver, Pierre Vernier, Alfred Adam, Noël Roquevert, Jean Tissier, Mary Marquet, Curd Jürgens, Jeanne Fusier-Gir, Serge Gainsbourg, Rellys, Edmond Ardisson, Charles Blavette, Claudine Coster, Henri Coutet, Albert Michel, Bernard Musson, Robert Rollis, Annie Savarin, Roger Trapp, Bruno Balp, André Dalibert, Pierre Duncan, Marc Eyraud, Paul Faivre, Irène Tunc...

    Résumé : Le père Tulipe, un retraité, peintre naïf à ses heures, cultive tranquillement son jardin tout en fabriquant de la fausse monnaie en petites coupures pour arrondir ses fins de mois. Son neveu, Noël, sous l'instigation de sa petite amie Hilda, le convainc de fabriquer des devises plus importantes...

    Les années 70

    LES INVITATIONS DANGEREUSES
    (The last of Sheila)

    1973, USA, Thriller
    Réalisé par Herbert Ross
    Scénario de Stephen Sondheim & Anthony Perkins
    Photographie de Gerry Turpin
    Musique de Billy Goldenberg
    Décors de Ken Adam & John Jarvis
    Direction artistique de Tony Roman
    Costumes de Joel Schumacher
    Montage d'Edward Warschilka
    Mixage son de David Dockendorf
    Montage son de Derek Holding & Richard Oswald
    Durée 2 h 00

    Avec Richard Benjamin, Dyan Cannon, James Coburn, Joan Hackett, James Mason, Ian McShane, Raquel Welch, Yvonne Romain...

    Résumé : A la suite d'une dispute avec son mari, une jeune femme, Sheila, est victime d'un accident dont le responsable s'est enfui. Un an plus tard, le veuf, Clinton Greene, invite pour une semaine à bord de son yacht, six personnalités d'Hollywood présentes la nuit du drame. Il désire les faire participer à un jeu qui servira de point de départ à son prochain film intitulé "Thé last of Sheila"...


    Les années 90

    RISQUE MAXIMUM
    (Maximum risk)

    1996, USA, Action
    Réalisé par Ringo Lam
    Scénario de Larry Ferguson
    Photographie d'Alexander Gruszynski
    Musique de Robert Folk
    Décors de Steve Spence
    Direction artistique de Peter Grundy
    Costumes de Joseph A. Porro
    Montage de Bill Pankow
    Mixage son de Glen Gauthier
    Montage son de Paul Germann
    Casting de Deborah Brown
    Scripte de Lara Fox & Samantha Timmerman
    Durée 1 h 41

    Avec Jean-Claude Van Damme, Natasha Henstridge, Jean-Hugues Anglade, Zach Grenier, Paul Ben-Victor, Frank Senger, Stefanos Miltsakakis, Frank Van Keeken, Stéphane Audran...

    Résumé : Alain Moreau, ancien officier de l'armée, apprend le même jour l'existence et la mort de son frère jumeau, qui vient d'être tué à Nice à la suite d'une folle course-poursuite. Intrigué par ce mystérieux frère qui portait le nom de Mikhail, Moreau, aidé de son ami d'enfance, le commissaire Sébastien, décide de découvrir la vérité. Il endosse l'identité de ce frère inconnu et son enquête le mène à New York, où il se trouve plongé au cœur de la mafia russe...

    1 CHANCE SUR DEUX

    1998, France, Comédie
    Réalisé par Patrice Leconte
    Scénario de Patrick Dewolf, Serge Frydman & Patrice Leconte
    Photographie de Steven Poster
    Musique d'Alexandre Desplat
    Décors d'Ivan Maussion
    Direction artistique d'Ivan Maussion
    Costumes d'Annie Périer
    Montage de Joëlle Hache
    Son de Dominique Hennequin & Joël Rangon
    Durée 1 h 44

    Avec Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Vanessa Paradis, Eric Defosse, Aleksandr Yakovlev, Valeri Gatayev, Michel Aumont, Jacques Roman, Philippe Magnan...

    Résumé : Alice, voleuse de voitures de luxe, sort de prison. Peu après, sa mère mourante lui confie qu'elle a aimé deux hommes dans sa vie, Léo Brassac et Julien Vignal, et que l'un des deux est son père. Sans attendre, Alice met le cap vers le Sud, où Léo gagne sa vie comme concessionnaire automobile et Julien comme restaurateur. La surprise passée, les deux hommes se prennent rapidement d'affection pour la jeune fille, au point de se disputer son amour. Une nuit, Alice échappe de justesse à un viol. Dans sa fuite, elle vole une voiture. Comble de malchance, celle-ci appartient à la mafia russe et renferme une valise remplie d'argent. Sharkov, le chef de l'organisation criminelle, soupçonne Léo et Julien de détenir la précieuse mallette...


    Les années 2000

    24 HEURES DE LA VIE D'UNE FEMME

    2002, France, Comédie Dramatique
    Réalisé par Laurent Bouhnik
    Scénario de Gilles Taurand & Laurent Bouhnik d'après la nouvelle de Stefan Zweig
    Photographie de Gilles Henry
    Musique de Michael Nyman
    Décors de Christian Marti
    Costumes de Pierre-Yves Gayraud
    Montage d'Hervé De Luze & Jacqueline Mariani
    Durée 1 h 45

    Avec Agnès Jaoui, Nikolaj Coster-Waldau, Michel Serrault, Berenice Bejo, Frances Barber, Serge Riaboukine, Valérie Dréville, Pascal Greggory... ...

    Résumé : Louis, un vieil homme, est en vacances sur la Riviera et rencontre par hasard Olivia, une séduisante jeune fille. Olivia vit des histoires d'amours assez complexes. Louis détenant un secret va lui raconter ce qui leur fera remonter le temps. Cela commence en 1935 quand il était adolescent et alors que sa mère était partie en compagnie d'un autre homme. Il avait recueilli les confidences d'une vieille dame au nom de Marie Collins-Brown...