MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    Les studios Pinewood
    font leur cinéma

    Histoire

    Les Pinewood Studios sont des studios de cinéma situés dans le comté du Buckinghamshire près de Londres.
    En 1934, Charles Boot se lance dans la construction d'un lieu de tournage dans le village de Iver Heath dans le Buckinghamshire et achète aux enchères un terrain dans une pinède avec une battisse nommée Heatherden Hall. Début 1935, il prend contact avec la British National Films Company pour qu'elle rachète le terrain.
    En 1935, J. Arthur Rank qui se lance dans la production cinématographique, achète le terrain qu'il transforme en studio de cinéma. Le studio est inauguré le 30 septembre 1936. Il devient alors l'un des éléments de la Rank Organisation.
    En 1939, la Rank Organisation achète les Denham Film Studios situés à un peu plus de 4 milles. Après la fusion, le studio est nommé D&P Studios.
    Il va rentrer dans une période de forte en activité en 1942 quand le gouvernement britannique va le réquisitionner pour l’effort de guerre. Pinewood va alors accueillir l’AFPU (Army Film and Photographic Unit) où travailleront notamment John et Roy Boulting et Richard Attenborough.
    En avril 1946, Pinewood retourne à la vie civile. Il accueille alors de prestigieuses productions, notamment de réalisateurs qui précédemment avaient travaillé à Denham comme Lean et Powell. De grandes franchises naitront à Pinewood : James Bond (dont le nom reste aujourd’hui attaché au studio) ou encore les séries comiques à grand succès "Carry On" et "Doctor".
    A la fin des années 60, le cinéma britannique traverse une crise et par mesure d’économie, Pinewood revoie son modèle économique. Les équipes de production ne seront plus salariées du studio, Pinewood se contentera désormais de louer l’espace aux compagnies de production qui font venir leurs propres équipes.
    En 1976, une immense scène est construite pour le James Bond, "The Spy Who Loved Me", et sera baptisée "Albert R. Broccoli 007 stage". La nouvelle scène, comme la présence d’un immense tank pour les scènes en mer (de 73×18 mètres), en fait un lieu privilégié pour les productions internationales à gros budget : de Star Wars au Pirate des Caraïbes en passant par les Superman, Harry Potter ou Da Vinci Code...
    Le 27 juin 1984, le plateau 007 des studios de Pinewood subit un incendie qui détruit le décors de la forêt du film Legend de Ridley Scott.
    En 2001, Pinewood a fusionné avec l’autre grand studio britannique, Shepperton, pour former The Pinewood Studios Group.
    En 2009 lui a été décerné le Prix Michael Balcon aux Bafta.
    Le 16 octobre 2012, Disney annonce installer un studio permanent aux Pinewood Studios.
    Le 31 juillet 2013, le Hollywood Reporter rapporte que des fans de Star Wars ont découvert que Foodles Productions, une récente filiale indirecte de Lucasfilm, est domiciliée aux Pinewood Studios où est prévu le tournage de Star Wars, épisode VII.
    En mai 2014 commence le tournage du nouveau Star Wars : Le Réveil de la Force.

    Les films tournés dans les studios
    Les années 2000

    Les années 60

    AU SERVICE SECRET DE SA MAJESTÉ
    (On her majesty's secret service)

    1969, Grande-Bretagne, Espionnage
    Réalisé par Peter Hunt
    Scénario de Richard Maibaum & Simon Raven
    Photographie de Michael Reed
    Musique de John Barry
    Décors de Syd Cain & Peter Lamont
    Direction artistique de Robert W. Laing
    Costumes de Marjory Cornelius
    Montage de John Glen
    Durée 2 h 20

    Avec George Lazenby (James Bond), Diana Rigg, Telly Savalas, Ilse Steppat, Gabriele Ferzetti, Yuri Borienko, Bernard Horsfall, George Baker, Bernard Lee ("M"), Lois Maxwell (Miss Moneypenny), Desmond LLewelyn ("Q"), Joana Lumley, Judy Geeson...

    Résumé : James Bond doit mettre fin aux activités du sinistre Blofeld qui menace la sécurité du monde. Cela commence par le sauvetage du suicide de la ravissante de Traycy. Sans reconnaissance pour James, elle s'enfuit mais elle est de nouveau sauvé par James qui lui paye le banco qu'elle venait de perdre au casino. Pour remerciement, James Bond se fait agresser par des hommes qui l'emmènent auprès du gangster de réputation international Draco, qui se trouve être le père de Tracy. Draco propose d'aider James Bond pour retrouver Blofeld...