MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    Les studios Pinewood
    font leur cinéma

    Histoire

    Les Pinewood Studios sont des studios de cinéma situés dans le comté du Buckinghamshire près de Londres.
    En 1934, Charles Boot se lance dans la construction d'un lieu de tournage dans le village de Iver Heath dans le Buckinghamshire et achète aux enchères un terrain dans une pinède avec une battisse nommée Heatherden Hall. Début 1935, il prend contact avec la British National Films Company pour qu'elle rachète le terrain.
    En 1935, J. Arthur Rank qui se lance dans la production cinématographique, achète le terrain qu'il transforme en studio de cinéma. Le studio est inauguré le 30 septembre 1936. Il devient alors l'un des éléments de la Rank Organisation.
    En 1939, la Rank Organisation achète les Denham Film Studios situés à un peu plus de 4 milles. Après la fusion, le studio est nommé D&P Studios.
    Il va rentrer dans une période de forte en activité en 1942 quand le gouvernement britannique va le réquisitionner pour l’effort de guerre. Pinewood va alors accueillir l’AFPU (Army Film and Photographic Unit) où travailleront notamment John et Roy Boulting et Richard Attenborough.
    En avril 1946, Pinewood retourne à la vie civile. Il accueille alors de prestigieuses productions, notamment de réalisateurs qui précédemment avaient travaillé à Denham comme Lean et Powell. De grandes franchises naitront à Pinewood : James Bond (dont le nom reste aujourd’hui attaché au studio) ou encore les séries comiques à grand succès "Carry On" et "Doctor".
    A la fin des années 60, le cinéma britannique traverse une crise et par mesure d’économie, Pinewood revoie son modèle économique. Les équipes de production ne seront plus salariées du studio, Pinewood se contentera désormais de louer l’espace aux compagnies de production qui font venir leurs propres équipes.
    En 1976, une immense scène est construite pour le James Bond, "The Spy Who Loved Me", et sera baptisée "Albert R. Broccoli 007 stage". La nouvelle scène, comme la présence d’un immense tank pour les scènes en mer (de 73×18 mètres), en fait un lieu privilégié pour les productions internationales à gros budget : de Star Wars au Pirate des Caraïbes en passant par les Superman, Harry Potter ou Da Vinci Code...
    Le 27 juin 1984, le plateau 007 des studios de Pinewood subit un incendie qui détruit le décors de la forêt du film Legend de Ridley Scott.
    En 2001, Pinewood a fusionné avec l’autre grand studio britannique, Shepperton, pour former The Pinewood Studios Group.
    En 2009 lui a été décerné le Prix Michael Balcon aux Bafta.
    Le 16 octobre 2012, Disney annonce installer un studio permanent aux Pinewood Studios.
    Le 31 juillet 2013, le Hollywood Reporter rapporte que des fans de Star Wars ont découvert que Foodles Productions, une récente filiale indirecte de Lucasfilm, est domiciliée aux Pinewood Studios où est prévu le tournage de Star Wars, épisode VII.
    En mai 2014 commence le tournage du nouveau Star Wars : Le Réveil de la Force.


    Les années 1950

    GENEVIÈVE

    1953, Grande-Bretagne, Comédie
    Réalisé par Henry Cornelius
    Scénario de William Rose
    Photographie de Christopher Challis
    Musique de Larry Adler
    Direction artistique de Michael Stringer
    Costumes de Marjory Cornelius
    Montage de Clive Donner
    Casting de Weston Drury Jr.
    Durée 1 h 26

    Avec Dinah Sheridan, John Gregson, Kay Kendall, Kenneth More, Geoffrey Keen, Reginald Beckwith, Arthur Wontner, Joyce Grenfell...

    Résumé : C'est le moment du rallye de vieilles voitures entre Londres et Brighton, et ce n'est pas l'amitié d'Alan McKim et Ambrose Claverhouse qui va empêcher ces deux-là d'essayer de s'humilier mutuellement. Sur le parcours, de vieilles rancunes sont ravivées au point que les deux hommes décident de faire un pari "amical" sur celui qui sera le premier à regagner Londres...

    Prix & Récompenses : Bafta 1954 : Meilleur film britannique.
    LE ROI DE LA PAGAILLE
    (Trouble in Store)

    1953, Grande-Bretagne, Comédie
    Réalisé par John Paddy Carstairs
    Scénario de John Paddy Carstairs, Maurice Cowan, Ted Willis & Jill Craigie
    Photographie d'Ernest Steward
    Musique de Mischa Spoliansky
    Direction artistique de John Gow & Alex Vetchinsky
    Montage de Geoffrey Foot & Peter Seabourne
    Montage son d'Harry Miller
    Casting de Weston Drury Jr.
    Durée 1 h 25

    Avec Norman Wisdom, Moira Lister, Megs Jenkins, Jerry Desmonde, Margaret Rutherford, Lana Morris, Eddie Leslie, Michael Brennan...

    Résumé : Norman, employé des entrepôts d'un grand magasin londonien, simple et candide mais ambitieux, provoque la panique parmi les clients en déjouant une tentative de pillage...

    Prix & Récompenses : Bafta 1954 : Meilleure révélation dans un premier rôle.
    TOUBIB OR NOT TOUBIB
    (Doctor in the House)

    1954, Grande-Bretagne, Comédie
    Réalisé par Ralph Thomas
    Scénario de Nicholas Phipps d'après Richard Gordon
    Photographie d'Ernest Steward
    Musique de Bruce Montgomery
    Direction artistique de Carmen Dillon
    Costumes d'Yvonne Caffin
    Montage de Gerald Thomas
    Montage son de Peter Boita
    Casting de Weston Drury Jr.
    Durée 1 h 32

    Avec Dirk Bogarde, Muriel Pavlow, Kenneth More, Donald Sinden, Kay Kendall, James Robertson Justice, Donald Houston, Suzanne Cloutier, George Coulouris, Geoffrey Keen, Joan Hickson...

    Résumé : Simon Sparrow débute ses études de médecine à l'hôpital universitaire St. Swithin's en compagnie de deux autres jeunes inexpérimentés. Les filles, la fête, la drogue et l'alcool semblent plus importants à leurs yeux que leurs études mais sir Lancelot Spratt, le chirurgien de l'hôpital, s'applique à leur faire réviser leurs priorités...

    Prix & Récompenses : Bafta 1955 : Meilleur acteur britannique.
    VAINQUEUR DU CIEL
    (Reach for the Sky)

    1956, Grande-Bretagne, Drame
    Réalisé par Lewis Gilbert
    Scénario de Lewis Gilbert & Vernon Harris d'après le livre de Paul Brickhill
    Photographie de Jack Asher
    Musique de John Addison
    Direction artistique de Bernard Robinson
    Montage de John Shirley
    Montage son d'Arthur Ridout
    Durée 2 h 15

    Avec Kenneth More, Muriel Pavlow, Lyndon Brook, Lee Patterson, Alexander Knox, Dorothy Alison, Michael Warre, Sydney Tafler, Jack Watling, Nigel Green, Michael Gough, Anton Diffring, Clive Revill...

    Résumé : En 1931, Douglas Bader, un intrépide et prometteur pilote de la R.A.F., est blessé dans un accident d'avion et perd l'usage de ses deux jambes. Grâce à une infirmière dévouée, à de nouvelles prothèses et à une volonté d'acier, il réapprend à marcher et à vivre normalement. Il se marie et reprend du service dans le civil. En 1940, ses nombreuses démarches sont couronnées de succès et il est nommé commandant d'une escadrille canadienne...

    Prix & Récompenses : Bafta 1957 : Meilleur film britannique.

    OPÉRATION SCOTLAND YARD
    (Sapphire)

    1959, Grande-Bretagne, Drame
    Réalisé par Basil Dearden
    Scénario de Janet Green & Lukas Heller
    Photographie d'Harry Waxman
    Musique de Philip Green
    Direction artistique de Carmen Dillon
    Costumes de Julie Harris
    Montage de John D. Guthridge
    Montage son d'Arthur Ridout
    Durée 1 h 32

    Avec Nigel Patrick, Yvonne Mitchell, Michael Craig, Paul Massie, Bernard Miles, Olga Lindo, Earl Cameron, Gordon Heath, Rupert Davies, Desmond Llewelyn, Barbara Steele...

    Résumé : Une jeune femme, Sapphire, est retrouvee assassinee dans un parc de Londres. L'inspecteur Hazard est charge de l'enquete. Il decouvre que cette fille discrete, fiancee a un architecte, menait une double vie, sous deux identites et deux couleurs de peau...

    Prix & Récompenses : Bafta 1960 : Meilleur film britannique.