MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    Les Oscars
    Période 1960/1969

    1929-1939 - 1940-1949 - 1950-1959 - 1970-1979 - 1980-1989 - 1990-1999 - 2000-2009 - 2010-2015 - 2016 - 2017

    Année 1960

    Maître de cérémonie : Bob Hope

    Meilleur film : Ben-Hur de William Wyler
    Meilleur réalisateur : William Wyler (Ben-Hur)
    Meilleur acteur : Charlton Heston (Ben-Hur)
    Meilleur actrice : Simone Signoret (Les chemins de la haute ville)
    Meilleur second rôle masculin : Hugh Griffith (Ben-Hur)
    Meilleur second rôle féminin : Shelley Winters (Le journal d'Anne Frank)
    Meilleur scénario original : Russell Rouse, Clarence Greene, Stanley Shapiro & Maurice Richlin (Confidences sur l'oreiller)
    Meilleure adaptation : Neil Patterson (Les chemins de la haute ville)
    Meilleur film étranger : Orfeu Negro de Marcel Camus
    Meilleure photographie : William C. Mellor (Le journal d'Anne Frank) & Robert L. Surtees (Ben-Hur)
    Meilleure direction artistique : Lyle R. Wheeler, Georges W. Davis, Walter M. Scott & Stuart A. Reiss (Le journal d'Anne Frank) & William A. Horning, Edward Carfagno & Hugh Hunt (Ben-Hur)
    Meilleurs costumes : Orry-Kelly (Certains l'aiment chaud) & Elizabeth Haffenden (Ben-Hur)
    Meilleur son : Franklin E. Milton (Ben-Hur)
    Meilleure musique originale : Miklos Rozsa (Ben-Hur) & André Prévin & Ken Darby (Porgy and Bess)
    Meilleure chanson originale : James Van Heusen & Sammy Cahn (Un trou dans la tête)
    Meilleur montage : Ralph E. Winters & John D. Dunning (Ben-Hur)
    Meilleurs effets spéciaux : A. Arnold Gillespie & Robert Mac Donald (Ben-Hur)
    Meilleur long métrage documentaire : Serengeti darf nicht sterben de Michael & Bernhard Grzimek
    Meilleur court métrage documentaire : Glass
    Meilleur court métrage de fiction : Histoire d'un poisson rouge d'Edmond Sechan
    Meilleur court métrage d'animation : Moonbird
    Jean Hersholt Humanitarian Award : Bob Hope
    Oscar spécial : Lee De Forest & Buster Keaton

    Année 1961

    Maître de cérémonie : Bob Hope

    Meilleur film : La garçonnière de Billy Wilder
    Meilleur réalisateur : Billy Wilder (La garçonnière)
    Meilleur acteur : Burt Lancaster (Elmer Gantry, le charlatan)
    Meilleur actrice : Elizabeth Taylor (La vénus au vison)
    Meilleur second rôle masculin : Peter Ustinov (Spartacus)
    Meilleur second rôle féminin : Shirley Jones (Elmer Gantry, le charlatan)
    Meilleur scénario original : Billy Wilder & I.A.L. Diamond (La garçonnière)
    Meilleure adaptation : Richard Brooks (Elmer Gantry, le charlatan)
    Meilleur film étranger : La source d'Ingmar Bergman
    Meilleure photographie : Freddie Francis (Amants et fils) & Russell Metty (Spartacus)
    Meilleure direction artistique : Alexandre Trauner & Edward G. Boyle (La garçonnière) & Alexander Golitzer, Eric Orbom, Russell A. Gausman & Julia Heron (Spartacus)
    Meilleurs costumes : Edith Head & Edward Stevenson (Voulez-vous pêcher avec moi ?) & U.I. Valles & Bill Thomas (Spartacus)
    Meilleur son : Gordon E. Sawyer & Fred Hynes (Alamo)
    Meilleure musique originale : Ernest Gold (Exodus) & Morris Stoloff & Harry Sikman (Le bal des adieux)
    Meilleure chanson originale : Manos Hadjidakis (Jamais le dimanche)
    Meilleur montage : Daniel Mandell (La garçonnière)
    Meilleurs effets spéciaux : Gene Warren & Tim Baar (La machine à explorer le temps)
    Meilleur long métrage documentaire : The horse with the flying tail
    Meilleur court métrage documentaire : Giuseppina de James Hill
    Meilleur court métrage de fiction : Day of the painter
    Meilleur court métrage d'animation : Munro
    Jean Hersholt humanitarian award : Sol Lesser
    Oscars spéciaux : Gary Cooper, Stan Laurel & Hayley Mills

    Année 1962

    Maître de cérémonie : Bob Hope

    Meilleur film : West side story de Robert Wise & Jerome Robbins
    Meilleur réalisateur : Robert Wise & Jerome Robbins (West side story)
    Meilleur acteur : Maximilian Schell (Jugement à Nuremberg)
    Meilleur actrice : Sophia Loren (La Ciociara)
    Meilleur second rôle masculin : George Chakiris (West side story)
    Meilleur second rôle féminin : Rita Moreno (West side story)
    Meilleur scénario original : William Inge (La fièvre dans le sang)
    Meilleure adaptation : Abby Mann (Jugement à Nuremberg)
    Meilleur film étranger : A travers le miroir d'Ingmar Bergman
    Meilleure photographie : Eugen Shuftan (L'arnaqueur) & Daniel L. Fapp (West side story)
    Meilleure direction artistique : Harry Horner & Gene Callahan (L'arnaqueur) & Boris Leven & Victor A. Gangelin (West side story)
    Meilleurs costumes : Piero Gherardi (La dolce vita) & Irene Sharaff (West side story)
    Meilleur son : Fred Hynes (West side story)
    Meilleure musique originale : Saul Chaplin, Johnny Green, Sid Ramin & Irwin Kostal (West side story) & Henry Mancini (Diamants sur canapé)
    Meilleure chanson originale : Johnny Mercer & Henry Mancini (Diamants sur canapé)
    Meilleur montage : Thomas Stanford (West side story)
    Meilleurs effets spéciaux : Bill Warrington & Vivian C. Greenham (Les canons de Navarone)
    Meilleur long métrage documentaire : Le ciel et la boue de P.Dominique Gaisseau
    Meilleur court métrage documentaire : Project hope
    Meilleur court métrage de fiction : Seawards the great ships
    Meilleur court métrage d'animation : Ersatz
    Irving G. Thalberg Memorial award : Stanley Kramer
    Jean Hersholt humanitarian award : George Seaton
    Oscars spéciaux : William L. Hendricks, Fred L. Metzler, Jerome Robbins

    Année 1963

    Maître de cérémonie : Frank Sinatra

    Meilleur film : Lawrence d'Arabie de David Lean
    Meilleur réalisateur : David Lean (Lawrence d'Arabie)
    Meilleur acteur : Gregory Peck (Du silence et des ombres)
    Meilleur actrice : Anne Bancroft (Miracle en Alabama)
    Meilleur second rôle masculin : Ed Begley (Doux oiseau de jeunesse)
    Meilleur second rôle féminin : Patty Duke (Miracle en Alabama)
    Meilleur scénario original : Ennio de Concini, Alfredo Giannetti & Pietro Germi (Divorce à l'italienne)
    Meilleure adaptation : Horton Foote (Du silence et des ombres)
    Meilleur film étranger : Les dimanches de Ville d'Avray de Serge Bourguignon
    Meilleure photographie : Jean Bourgoin & Walter Wottitz (Le jour le plus long) & Freddie Young (Lawrence d'Arabie)
    Meilleure direction artistique : Alexandre Golitzen, Henry Bumstead & Oliver Emert (Du silence et des ombres) & John Box, John Stoll & Dario Simoni (Lawrence d'Arabie)
    Meilleurs costumes : Norma Koch (Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?) & Mary Wills (Les amours enchantées)
    Meilleur son : John Cox (Lawrence d'Arabie)
    Meilleure musique originale : Maurice Jarre (Lawrence d'Arabie)
    Meilleure chanson originale : Johnny Mercer & Henry Mancini (Le jour du vin et des roses)
    Meilleure adaptation musicale : Ray Heindorf (The music man)
    Meilleur montage : Anne V. Coates (Lawrence d'Arabie)
    Meilleurs effets spéciaux : Robert Mac Donald & Jacques Maumont (Le jour le plus long)
    Meilleur long métrage documentaire : Black fox de Louis Clyde Stoumen
    Meilleur court métrage documentaire : Dylan Thomas
    Meilleur court métrage de fiction : Heureux anniversaire de Pierre Etaix & Jean-Claude Carrière
    Meilleur court métrage d'animation : The hole
    Jean Hersholt humanitarian award : Steve Broidy
    Année 1964

    Maître de cérémonie : Jack Lemmon

    Meilleur film : Tom Jones de Tony Richardson
    Meilleur réalisateur : Tony Richardson (Tom Jones)
    Meilleur acteur : Sydney Poitier (Le lys des champs)
    Meilleur actrice : Patricia Neal (Le plus sauvage d'entre tous)
    Meilleur second rôle masculin : Melvyn Douglas (Le plus sauvage d'entre tous)
    Meilleur second rôle féminin : Margaret Rutherford (Hôtel international)
    Meilleur scénario original : James R. Webb (La conquête de l'ouest)
    Meilleure adaptation : John Osborne (Tom Jones)
    Meilleur film étranger : Huit et demi de Federico Fellini
    Meilleure photographie : James Wong Howe (Le plus sauvage d'entre tous) & Leon Shamroy (Cléopâtre)
    Meilleure direction artistique : Gene Callahan (America, America) & John De Cuir, Jack Martin Smith, Hilyard Brown, Herman Blumenthal, Elven Webb, Maurice Pelling, Boris Juraga, Walter M. Scott, Paul S. Fox & Ray Moyer (Cléopâtre)
    Meilleurs costumes : Piero Gherardi (Huit et demi) & Irène Sharaff, Vittorio Nino Novarese & Renié (Cléopâtre)
    Meilleur son : Franklin E. Milton (La conquête de l'ouest)
    Meilleurs effets sonores : Walter G. Elliott (Un monde fou, fou, fou, fou)
    Meilleure musique originale : John Addison (Tom Jones)
    Meilleure chanson originale : James Van Heusen & Sammy Cahn (Papa's delicate condition)
    Meilleure adaptation musicale : André Previn (Irma la douce)
    Meilleur montage : Harold F. Kress (La conquête de l'ouest)
    Meilleurs effets spéciaux : Emil Kosa Jr (Cléopâtre)
    Meilleur long métrage documentaire : Robert Frost, a lover's quarrel with the world
    Meilleur court métrage documentaire : Chagall
    Meilleur court métrage de fiction : La rivière du hibou de Robert Enrico
    Meilleur court métrage d'animation : The critic
    Irving G. Thalberg Memorial award : Sam Spiegel

    Année 1965

    Maître de cérémonie : Bob Hope

    Meilleur film : My fair lady de George Cukor
    Meilleur réalisateur : George Cukor (My fair lady)
    Meilleur acteur : Rex Harrison (My fair lady)
    Meilleur actrice : Julie Andrews (Mary Poppins)
    Meilleur second rôle masculin : Peter Ustinov (Topkapi)
    Meilleur second rôle féminin : Lila Kedrova (Zorba le Grec)
    Meilleur scénario original : S.H. Barnett, Peter Stone & Frank Tarloff (Grand méchant loup appelle)
    Meilleure adaptation : Edward Anhalt (Becket)
    Meilleur film étranger : Hier, aujourd'hui et demain de Vittorio de Sica
    Meilleure photographie : Walter Lassally (Zorba le Grec) & Harry Stradling (My fair lady)
    Meilleure direction artistique : Vassilis Fotopoulos (Zorba le Grec) & Gene Allen, Cecil Beaton & George James Hopkins (My fair lady)
    Meilleur son : George R. Groves (My fair lady)
    Meilleurs effets sonores : Norman Wanstall (Goldfinger)
    Meilleure musique originale : Richard M. & Robert B. Sherman (Mary Poppins)
    Meilleure chanson originale : Richard M. & Robert B. Sherman (Mary Poppins)
    Meilleure adaptation musicale : André Previn (My fair Lady)
    Meilleur montage : Cotton Warburton (Mary Poppins)
    Meilleurs effets spéciaux : Peter Ellenshaw, Hamilton Luske & Eustace Lycette (Mary Poppins)
    Meilleurs costumes : Dorothy Jeakins (La nuit de l'iguane) & Cecil Beaton (My fair lady)
    Meilleurs maquillages : William Tuttle (Seven faces of Dr Lao)
    Meilleur long métrage documentaire : Le monde sans soleil de Jacques-Yves Cousteau
    Meilleur court métrage documentaire : Nine from little rock
    Meilleur court métrage de fiction : Casals conducts, 1964
    Meilleur court métrage d'animation : The pink phink
    Année 1966

    Maître de cérémonie : Bob Hope

    Meilleur film : La mélodie du bonheur de Robert Wise
    Meilleur réalisateur : Robert Wise (La mélodie du bonheur)
    Meilleur acteur : Lee Marvin (Cat Ballou)
    Meilleur actrice : Julie Christie (Darling)
    Meilleur second rôle masculin : Martin Balsam (A thousand clowns)
    Meilleur second rôle féminin : Shelley Winters (Un coin de ciel bleu)
    Meilleur scénario original : Frederic Raphael (Darling)
    Meilleure adaptation : Robert Bolt (Le docteur Jivago)
    Meilleur film étranger : Miroir aux alouettes de Jan Kadar & Elmar Klos
    Meilleure photographie : Ernest Laszlo (La nef des fous) & Frederick Young (Le docteur Jivago)
    Meilleure direction artistique : Robert Clatworthy & Joseph Kish (La nef des fous) & John Box, Terry Marsh & Dario Simoni (Le docteur Jivago)
    Meilleur son : James P. Corcoran & Fred Hynes (La mélodie du bonheur)
    Meilleurs effets sonores : Tregoweth Brown (La grande course autour du monde)
    Meilleure musique originale : Maurice Jarre (Le docteur Jivago)
    Meilleure chanson originale : Johnny Mandel & Paul Francis Webster (Le chevalier des sables)
    Meilleure adaptation musicale : Irwin Kostal (La mélodie du bonheur)
    Meilleur montage : William Reynolds (La mélodie du bonheur)
    Meilleurs effets spéciaux : John Stears (Opération tonnerre)
    Meilleurs costumes : Julie Harris (Darling) & Phylis Dalton (Le docteur Jivago)
    Meilleur long métrage documentaire : The Eleanor Roosevelt story de Richard Kaplan
    Meilleur court métrage documentaire : To be alive
    Meilleur court métrage de fiction : Le poulet de Claude Berri
    Meilleur court métrage d'animation : The dot and the line de Chuck Jones
    Irving G. Thalberg Memorial award : William Wyler
    Jean Hersholt Humanitarian award : Edmond L. De Patie
    Oscar Spécial (médaille d'or) : Bob Hope

    Année 1967

    Maître de cérémonie : Bob Hope

    Meilleur film : Un homme pour l'éternité de Fred Zinnemann
    Meilleur réalisateur : Fred Zinnemann (Un homme pour l'éternité)
    Meilleur acteur : Paul Scofield (Un homme pour l'éternité)
    Meilleur actrice : Elizabeth Taylor (Qui a peur de Virginia Woolf ?)
    Meilleur second rôle masculin : Walter Matthau (La grande combine)
    Meilleur second rôle féminin : Sandy Dennis (Qui a peur de Virginia Woolf ?)
    Meilleur scénario original : Claude Lelouch & Pierre Uytterhoeven (Un homme et une femme)
    Meilleure adaptation : Robert Bolt (Un homme pour l'éternité)
    Meilleur film étranger : Un homme et une femme de Claude Lelouch
    Meilleure photographie : Haskell Wexler (Qui a peur de Virginia Woolf ?) & Ted Moore (Un homme pour l'éternité)
    Meilleure direction artistique : Richard Sylbert & George James Hopkins (Qui a peur de Virginia Woolf ?) & Jack Martin Smith, Dale Hennessy, Walter M. Scott & Stuart A. Reiss (Le voyage fantastique)
    Meilleur son : Franklin E. Milton (Grand prix)
    Meilleurs effets sonores : Gordon Daniel (Grand prix)
    Meilleure musique originale : John Barry (Vivre libre)
    Meilleure chanson originale : John Barry & Don Black (Vivre libre)
    Meilleure adaptation musicale : Ken Thorne (Le forum en folie)
    Meilleur montage : Fredric Steinkamp, Henry Berman, Stewart Linder & Frank Santillo (Grand prix)
    Meilleurs effets spéciaux : Art Cruickshank (Le voyage fantastique)
    Meilleurs costumes : Irene Sharaff (Qui a peur de Virginia Woolf ?) & Elizabeth Haffenden & Joan Bridge (Un homme pour l'éternité)
    Meilleur long métrage documentaire : La bombe de Peter Watkins
    Meilleur court métrage documentaire : A year toward tomorrow
    Meilleur court métrage de fiction : Wild wings
    Meilleur court métrage d'animation : Herb alpert and the tijuana brass double feature
    Irving G. Thalberg Memorial award : Robert Wise
    Oscar Spécial (médaille d'or) : Y. Frank Freeman & Yakima Canutt

    Année 1968

    Maître de cérémonie : Bob Hope

    Meilleur film : Dans la chaleur de la nuit de Norman Jewison
    Meilleur réalisateur : Mike Nichols (Le lauréat)
    Meilleur acteur : Rod Steiger (Dans la chaleur de la nuit)
    Meilleur actrice : Katharine Hepburn (Devine qui vient dîner ?)
    Meilleur second rôle masculin : George Kennedy (Luke la main froide)
    Meilleur second rôle féminin : Estelle Parsons (Bonnie et Clyde)
    Meilleur scénario original : William Rose (Devine qui vient dîner ?)
    Meilleure adaptation : Stirling Silliphant (Dans la chaleur de la nuit)
    Meilleur film étranger : Trains étroitement surveillés de Jiri Menzel
    Meilleure photographie : Burnett Guffey (Bonnie et Clyde)
    Meilleure direction artistique : John Truscott, Edward Carrere & John W. Brown (Camelot ou le cavalier de la reine)
    Meilleur son : Le département son des studios Samuel Goldwyn (Dans la chaleur de la nuit)
    Meilleurs effets sonores : John Poyner (Douze salopards)
    Meilleure musique originale : Elmer Bernstein (Millie)
    Meilleure chanson originale : Leslie Bricuse (L'extravagant Docteur Dolittle)
    Meilleure adaptation musicale : Alfred Newman & Ken Darby (Camelot ou le cavalier de la reine)
    Meilleur montage : Hal Ashby (Dans la chaleur de la nuit)
    Meilleurs effets spéciaux : L.B. Abbott (L'extravagant Docteur Dolittle)
    Meilleurs costumes : John Truscott (Camelot ou le cavalier de la reine)
    Meilleur long métrage documentaire : La section Anderson de Pierre Schoendoerffer
    Meilleur court métrage documentaire : The redwoods
    Meilleur court métrage de fiction : A place to stand
    Meilleur court métrage d'animation : The box
    Irving G. Thalberg Memorial award : Alfred Hitchcock
    Jean Hersholt Humanitarian award : Gregory Peck
    Oscar Spécial : Arthur Freed

    Année 1969

    Maîtres de cérémonie : Ingrid Bergman, Diahann Carroll, Tony Curtis, Jane Fonda, Burt Lancaster, Walter Matthau, Sidney Poitier, Rosalind Russell, Frank Sinatra & Nathalie Wood

    Meilleur film : Oliver ! de Carol Reed
    Meilleur réalisateur : Carol Reed (Oliver !)
    Meilleur acteur : Cliff Robertson (Charly)
    Meilleur actrice : Katharine Hepburn (Le lion en hiver)
    Meilleur second rôle masculin : Jack Albertson (The subject was roses)
    Meilleur second rôle féminin : Ruth Gordon (Rosemary's baby)
    Meilleur scénario original : Mel Brooks (Les producteurs)
    Meilleure adaptation : James Goldman (Le lion en hiver)
    Meilleur film étranger : Guerre et paix de Serguei Bondartchouk
    Meilleure photographie : Pasqualino de Santis (Roméo et Juliette)
    Meilleure direction artistique : John Box, Terence Marsh, Vernon Dixon & Ken Muggleston (Oliver !)
    Meilleur son : Le département son du studio de Shepperton (Oliver !)
    Meilleure musique originale : John Barry (Le lion en hiver)
    Meilleure chanson originale : Michel Legrand (L'affaire Thomas Crown)
    Meilleure adaptation musicale : John Green (Oliver !)
    Meilleur montage : Frank P. Keller (Bullitt)
    Meilleurs effets spéciaux : Stanley Kubrick (2001, l'odyssée de l'espace)
    Meilleurs costumes : Danilo Donati (Roméo et Juliette)
    Meilleur long métrage documentaire : Journey into self
    Meilleur court métrage documentaire : Why man creates de Saul Bass
    Meilleur court métrage de fiction : Robert Kennedy remembered
    Meilleur court métrage d'animation : Winnie the pooh and the blustery day
    Jean Hersholt Humanitarian award : Martha Raye
    Oscars Spéciaux : John Chambers & Oona White