MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    


    Toulon fait son cinéma
    Les autres préfectures

    Sa situation géographique

    Toulon ([tulɔ̃], Tolon / Touloun [tu'luᵑ] en provençal) est une commune du Sud-Est de la France, chef-lieu du département du Var et siège de sa préfecture. Troisième ville de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur derrière Marseille et Nice, elle abrite en outre le siège de la Préfecture Maritime de la Méditerranée. La commune est établie sur les bords de la mer Méditerranée, le long de la rade de Toulon. Ses habitants sont appelés les Toulonnais.
    La ville de Toulon est située dans le Midi de la France dans le sud-ouest du département du Var sur le littoral méditerranéen, à mi-chemin entre Marseille, à l'ouest, et Saint-Tropez, à l'Est. On la considère parfois comme la première ville à l'ouest de la Côte d'Azur.
    163 974 habitants au dernier recensement de 2011, elle est la 15ème commune de France par sa population. Toulon est la ville centre d'une unité urbaine de 559 421 habitants, la neuvième de France par sa population. Elle est aussi située au cœur de l'aire urbaine de Toulon, qui regroupe 508 communes, la 13ème plus grande aire urbaine de France avec 606 947 habitants en 2010. La ville est enfin le centre d'une communauté d'agglomération, Toulon Provence Méditerranée, la neuvième de France, qui rassemble douze communes et 424 390 habitants en 2008 soit 42,4 % de la population du département du Var. Le SCOT Toulon Provence Méditerranée, créé en 2002, regroupe 32 communes. Cuers a rejoint le périmètre du SCOT le 8 septembre 2010. Sa population est évaluée à 539 000 habitants au recensement de 2006.
    Située entre mer et montagnes, capitale économique du Var, Toulon bénéficie de nombreux atouts naturels. La base navale (plus grand port militaire français), le commerce, les administrations (publiques ou privées), le tourisme et la recherche (pôle Mer PACA, IFREMER...) sont l'essentiel de l'activité économique de la ville, qui partage avec Hyères un aéroport par lequel transitent environ 500 000 passagers par an.
    La ville possède aussi une université (sciences, sciences humaines, lettres, droit, Staps et des pôles d’enseignement supérieur : les classes préparatoires aux grandes écoles du lycée Dumont-d'Urville, l’Institut supérieur de l'électronique et du numérique (ISEN Toulon) et l’Institut des sciences de l'ingénieur de Toulon et du Var ou encore Supméca Toulon.
    Toulon est enfin dotée d'un Opéra, d'un Conservatoire national de région, de plusieurs musées, salles de concert (Palais Neptune4 et Zénith-Omega) et d'un théâtre labellisé "scène nationale" : le Théâtre Liberté.
    Source : Wikipédia

    Histoire de la ville

    Préhistoire et Antiquité :Avant la colonisation romaine, Telo Martius (de Telo : la déesse ligure des sources — ou du latin tolus : pied de colline — et Martius : dieu latin de la guerre, Arès chez les Grecs) était un abri des navires grecs croisant entre Massalia et Olbia, et une pêcherie de murex, gros escargot de mer servant à teindre les toges. Ligures, Celtes et Grecs y commercèrent puis s'y affrontèrent, jusqu'à ce que ces derniers fassent appel à Rome qui, après plusieurs campagnes contre les Celto-Ligures, annexe la région (appelée depuis lors Provincia : Provence) en l'an 120 avant notre ère.
    Telo Martius devient alors l'une des deux teintureries impériales de pourpre, colorant naturel de couleur rouge, grâce à l'exploitation des Murex et des cochenilles du chênes kermès, alors dominants sur son territoire.
    Moyen Âge : Point de relâche des bateaux de commerce, Telo, puis Tholon, Tolon, Touloun s'attache à protéger ce site exceptionnel fréquemment pillé par les pirates et les Sarrasins (mais aussi, en période de disette, base d'expéditions maritimes de rapine vers l'est ou le sud de la Méditerranée occidentale...).
    La mort de la reine Jeanne I re ouvre une crise de succession à la tête du comté de Provence, les villes de l’Union d'Aix (1382-1387) soutenant Charles de Duras contre Louis Ier d'Anjou. Toulon fait partie de l’Union d’Aix, avant de faire promesse de reddition le 13 septembre 1387 à Marie de Blois, régente de Louis II d'Anjou, avant de conclure une trêve avec L’Isle-Saint-Geniès et le seigneur de Gémenos, puis de prêter hommage le 17 mars 1388.
    Après le rattachement de la Provence à la France, Toulon devient un lieu de construction navale (sous Charles VIII) et sa rade est utilisée pour abriter des flottes militaires.
    Ancien Régime et Révolution : Vauban fortifie la ville de Toulon qui reçoit l'escadre méditerranéenne de Louis XIV. Toulon est avec Brest, le seul port capable d'accueillir des grands vaisseaux de guerre aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ces derniers, qui sont de plus en plus lourds à cause du poids de plus en plus élevé de leur artillerie, nécessitent des tirants d'eau de plus en plus importants, soit 7 m après 1680. Le site est même meilleur que celui de Brest sous dominante de vents d'ouest, ce qui rend difficile la sortie des escadres. Toulon n'a pas ce problème, mais la Méditerranée est une mer presque fermée, et en cas de guerre, l'escadre de Toulon doit contourner l'Espagne pour rejoindre celle de Brest, ce qui demande beaucoup de temps. Après 1704, s'ajoute le risque d'être repéré et attaqué par les forces anglaises de Gibraltar au moment du passage dans l'Atlantique, comme ce fut le cas en 1758 et 1759 lors de la guerre de Sept Ans.
    Un bagne s'y installa, les condamnés dormant sur de vieux bateaux démâtés, et travaillant à terre dans la journée (tous n'étaient pas enchaînés); d'autres (soumis aux peines les plus sévères) étaient affectés aux chiourmes des galères royales, à la mortalité très élevée. En fin de peine, beaucoup restèrent dans la région.
    En 1707 Victor Amédée II de Savoie attaque la ville, bloquée par les navires de C.Showell, au mois de juillet et la flotte se saborde. La nuit entre le 22 et le 23 août les Savoyards se replient vers Nice.
    Toulon était le lieu de départ et d'arrivée de la plupart des grandes expéditions militaires et coloniales françaises vers l'Afrique au cours de l'Ancien Régime et au XIXe siècle : par exemple, l'expédition d'Égypte, organisée par Najac et Vence, dirigée par Napoléon Bonaparte, partit de Toulon le 19 mai 1798. Bonaparte avait d'ailleurs gagné ses galons de général de brigade, le 22 décembre 1793, après le Siège de Toulon et sa reconquête par les armées révolutionnaires. La ville avait été ouverte aux Anglais par la fraction royaliste de ses habitants. Elle allait être débaptisée par la Convention nationale qui, par décret du 4 nivôse An II (24 décembre 1793), stipulait : "Le nom infâme de Toulon est supprimé. Cette commune portera désormais le nom de Port-la-Montagne".
    La question s'est posée de savoir si Toulon avait été "punie de sa trahison" par le fait que le siège de la préfecture ne lui soit pas attribué en 1800, lors de la création du corps préfectoral. L'argument d'une rancune personnelle de Bonaparte envers les Toulonnais justifiant ce transfert n'est pas recevable : non seulement Toulon devait d'abord redevenir un grand port de guerre, mais encore il convient de noter que les deux autres grands ports militaires français n'avaient pas reçu non plus, à cette même époque, le statut de préfecture. Ainsi Cherbourg n'était que sous-préfecture (la préfecture de la Manche étant attribuée à Saint Lô), de même que Brest (la préfecture du Finistère revenant à Quimper). Que Toulon ne soit qu'une sous-préfecture n'était donc pas, en tant que tel, une aberration historique et administrative.
    Époque contemporaine (XIXe-XXe siècles) : Durant le XIXe siècle, Toulon accueille une importante immigration italienne liée au développement industriel et naval, ainsi que de nombreux Corses. Les permutations de la Marine nationale avec l'arsenal de Brest créent aussi une communauté bretonne.
    Seconde Guerre mondiale : La ville est bombardée le 13 juin 1940 par la Regia Aeronautica italienne. En raison des conditions météorologiques défavorables, peu de dégâts seront toutefois infligés au port aux infrastructures.
    Sévèrement éprouvée lors de la Seconde Guerre mondiale (sabordage de la flotte le 27 novembre 1942 veille de l'occupation allemande, bombardements américains du 24 novembre 1943), Toulon est libérée le 27 août 1944 par des unités de la 1re division de marche d’infanterie (1re DMI), de la 9e division d'infanterie coloniale (9e DIC), de la 3e division d'infanterie algérienne (3e DIA) et de la 1re division blindée (1re DB) de l'armée. Les forces était composées d'Européens d'Afrique du nord et de métropole, de Maghrébins (principalement 3e RTA) et de tirailleurs sénégalais. L'ensemble des forces militaires françaises est commandé par le général de Lattre de Tassigny.
    De 1945 à 2000 : Après la guerre, le port ravagé est à reconstruire, ainsi que beaucoup de logements détruits ; de plus, à la fin de la Guerre d'Algérie, l'afflux des Pieds-Noirs revenus d'Algérie nécessite la construction rapide de nouveaux logements : autour de la vieille ville, qui se dégrade, s'élèvent alors de nouveaux quartiers de logements collectifs. "Petit Chicago" fut après la Seconde Guerre mondiale le surnom d'un quartier mal famé situé au bas de la vieille ville, juste à la sortie de la porte principale de l’arsenal. Ce surnom fut donné par les pêcheurs, ce qui contribua largement à asseoir la mauvaise réputation de la ville dans les années 1950.
    La ville retrouve son statut de préfecture en novembre 1974.
    XXIe siècle : une mutation inévitable : En ce début de XXIe siècle, Toulon cherche à améliorer son image et à s'affirmer comme une véritable métropole régionale, à travers une revalorisation de son centre ancien, une amélioration des infrastructures de communication, et un développement économique.
    En décembre 2009, Toulon reçoit la Marianne d'Or du développement durable pour son engagement dans des actions innovantes et modernes qui participent au développement local de la commune.

    Source : Wikipédia

    Les films tournés à Toulon

    Les films tournés dans les années 1980

    LA FEMME FLIC

    1980, France, Policier
    Réalisé par Yves Boisset
    Scénario d'Yves Boisset & Claude Veillot
    Photographie de Jacques Loiseleux
    Musique de Philippe Sarde
    Décors de Maurice Sergent
    Costumes de Laure de Saboulin
    Montage d'Albert Jurgenson
    Son d'Harald Maury
    Mixage son de Jacques Maumont
    Scripte de Claudine Taulère
    Durée 1 h 43

    Avec Miou-Miou, Jean-Marc Thibault, Leny Escudéro, Jean-Pierre Kalfon, François Simon, Alex Lacast, Niels Arestrup, Henri Garcin, Philippe Caubère, Roland Amstutz, Roland Bertin, Roland Blanche, Stéphane Bouy, Philippe Brizard, Gérard Caillaud, Jacques Chailleux, Jean Martin, Fred Personne, Michel Pilorgé, Georges Staquet, Jean-Roger Milo...

    Résumé : Mutée du midi dans une petite ville du nord pour ses conceptions professionnelles, l'inspectrice Corinne Levasseur enquête sur la mort d'une fillette. Ses recherches obstinées la mènent à découvrir la face cachée des notables de la région, impliqués dans un réseau de prostitution d'enfants. La sagesse voudrait que Corinne renonce à dévoiler la vérité...

    Les films tournés dans les années 2000

    © SND
    BELLA CIAO

    2001, Italie/France, Comédie Dramatique
    Réalisé par Stéphane Giusti
    Scénario de Raphaëlle Desplechin & Stéphane Giusti
    Photographie de Jacques Bouquin
    Musique de Lazare Boghossian
    Décors de Gérald Fauritte
    Costumes de Catherine Rigault
    Montage de Catherine Schwartz
    Son de Antoine Deflandre
    Casting de Stéphane Foenkinos & Julien Grossi
    Scripte de Virginia Bach
    Durée 1 h 43

    Avec Jacques Gamblin, Yaël Abecassis, Jalil Lespert, Alvise Sinivia, Vahina Giocante, Clothilde Cordier, Océane Mozas, Nicolas Cazalé, Isabelle Carré, Serge Hazanavicius, Vittoria Scognamiglio...

    Résumé : Italie, 1932. Fuyant le fascisme, Orféo et Nella Mancini quittent la Toscane avec enfants et bagages et embarquent pour l'Amérique, destination le nouveau monde. Mais le destin les débarque dans le vieux port, à Marseille ! A défaut de Statue de la Liberté, il leur faudra vivre au pied de Notre Dame de la Garde. Au coeur d'une Marseille exubérante et métissée, peuplée d'italiens, d'espagnols ou d'arméniens, la petite famille de Toscane va s'agrandir au fil des générations et au gré des histoires d'amour, bravant les petits soucis de la vie avec fantaisie, à la recherche de la liberté, de l'amour et d'un bonheur simple et si merveilleux !...
    L'AMOUR AUX TROUSSES

    2005, France, Comédie
    Réalisé par Philippe de Chauveron
    Scénario de Philippe de Chauveron & Guy Laurent
    Photographie de Christophe Paturange
    Musique de Marc Chouarain
    Décors de Denis Mercier
    Costumes de Christel Birot
    Montage de Manuel De Sousa
    Son de Dominique Warnier
    Casting d'Olivier Carbone
    Scripte de Virginie Le Pionnier
    Durée 1 h 33

    Avec Jean Dujardin, Pascal Elbé, Caterina Murino, François Levantal, Claude Brasseur, Tarubi, Cyril Lecomte, Patrick Rocca, Jean-Luc Porraz, Frédéric Saurel, Dominique Bettenfeld, Dominique Zardi, Atmen Kelif...

    Résumé : Franck et Paul sont deux inspecteurs. Partenaires dans le travail et amis dans la vie. Ils partagent tout : les joies, les peines, les coups durs, les heures sup', et aussi Valéria, la femme de Paul. Mais ça, Paul n'est pas au courant. Il va l'apprendre par hasard alors qu'ils sont tous les deux envoyés sur une mission dangereuse, à la poursuite d'un dealer implacable. L'enfer va alors commencer pour chacun d'eux...


    Les films tournés dans les années 2010

    LES VACANCES DE DUCOBU

    2012, France, Comédie
    Réalisé par Philippe de Chauveron
    Scénario de Philippe de Chauveron, Guy Laurent & Marc de Chauveron d'après la bande dessinée de Benoît Drousie & Bernard Godisiabois
    Photographie de Christophe Paturange
    Musique de Marc Chouarain
    Décors d'Alexandre Husson
    Montage de Sandro Lavezzi
    Mixage son de Williams Schmit & Eric Tisserand
    Montage son de Germain Boulay
    Casting de Pascale Paddy
    Durée 1 h 33

    Avec Elie Semoun, Joséphine de Meaux, Héléna Noguerra, Pierre-François Martin-Laval, Bruno Salomone, François Viette, Juliette Chappey, Cyril Lecomte, André Penvern, Frédéric Saurel...

    Résumé : La cloche sonne et c’est la libération pour l’élève Ducobu : enfin les vacances, loin de Latouche et de ses dictées diaboliques !!! BD, Club Mickey, glaces à gogo... Ducobu a à peine le temps de se réjouir que son père lui annonce un tout autre programme : ils partent avec la famille Gratin. Avec Léonie et sa mère, c’est plutôt réveil aux aurores, musées et révisions. Et pour couronner le tout... Ducobu tombe sur Latouche et Mademoiselle Rateau venus eux aussi en vacances au camping. Le Cauchemar !!! Heureusement le hasard met sur son chemin une carte mystérieuse. Grâce à son ingéniosité, Ducobu en décode l’énigme et se lance à la recherche d’un trésor de pirates perdu. Le roi de la triche devient le roi de l’aventure et les vraies vacances peuvent commencer !...
    UNE AUTRE VIE

    2014, France, Drame
    Réalisé par Emmanuel Mouret
    Scénario d'Emmanuel Mouret
    Photographie de Laurent Desmet
    Musique de Grégoire Hetzel
    Décors de David Faivre
    Costumes de Carine Sarfati
    Montage de Martial Salomon
    Son de Maxime Gavaudan
    Durée 1 h 35

    Avec Joey Starr, Virginie Ledoyen, Jasmine Trinca, Stéphane Freiss, Thibault Vinçon, Bernard Verley, Ariane Ascaride, Nicole Lorant...

    Résumé : Jean, un électricien qui pose des alarmes dans de riches demeures du Sud de la France, rencontre Aurore, une pianiste mélancolique qui donne des concerts dans le monde entier, venue se ressourcer dans la région après avoir été victime d'un malaise sur scène. Ils tombent rapidement amoureux, malgré leurs différences. Elle retrouve le goût de jouer, et ils envisagent rapidement de mener une vie commune. Mais pour cela, Jean doit quitter Dolorès, sa compagne depuis des années. Et cette femme entière et passionnée est prête à tout pour qu'il reste avec elle, y compris à manipuler son compagnon et sa maîtresse afin de les pousser à cesser de se fréquenter...

    MEA CULPA

    2014, France, Thriller
    Réalisé par Fred Cavayé
    Scénario de Fred Cavayé & Guillaume Lemans d'après une idée originale d'Olivier Marchal
    Photographie de Danny Elsen
    Musique de Cliff Martinez
    Décors de Philippe Chiffre
    Costumes de Marie-Laure Lasson
    Montage de Benjamin Weill
    Mixage son de Pierre André
    Scripte de Laurence Couturier
    Durée 1 h 30

    Avec Vincent Lindon, Gilles Lellouche, Nadine Labaki, Gilles Cohen, Max Baissette de Malglaive, Medi Sadoun, Velibor Topic, Cyril Lecomte...

    Résumé : 6 ans plus tôt, Simon & Franck sont policiers et amis à Toulon. Tous les deux pères, ils sont inséparables. Mais un soir de pluie en rentrant chez eux ensemble, après avoir fêté la fin d'une grosse et longue mission, ils percutent une voiture. Bilan : deux morts dont un enfant. Franck s'en sort indemne, alors que Simon, qui était au volant et sous alcool, est blessé. La vie bascule pour Simon condamné pour ces homicides involontaires qui vont le ronger. Il va tout perdre : son travail, son mariage... Aujourd'hui, Simon vit seul et est devenu convoyeur de fonds tandis que Franck, toujours policier, continue de veiller sur la famille de son ami et sur ce dernier. Simon a bien du mal à tenir son rôle de père et ses engagements auprès de son fils Théo, âgé de 9 ans. Lors d'une corrida, Théo s'éloigne de sa mère et est témoin d'un règlement de compte par des mafieux. Commence alors la traque du petit Théo, devenu témoin gênant. Pour Simon, c'est le début d'une course contre la montre pour protéger son fils à tous prix de ces gens qui le menacent, mais Franck refuse de le voir agir seul. Ils vont s'allier de nouveau et tout faire pour régler le problème...


    Né(e)s à Toulon

    CANONGE Maurice de - Réalisateur né le 18 mars 1894
    DARC Mireille - Actrice née le 15 mai 1938
    MAREUIL Colette - Actrice née le 20 décembre 1914
    ROUAN Brigitte - Actrice née le 28 septembre 1946
    SARVIL René - Acteur né le 18 janvier 1901
    TOURNIER Jean -Directeur de la photographie né le 3 avril 1926