MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    MARLON BRANDO

    Né le 3 Avril 1924 à Omaha (USA)
    Décédé le 1er Juillet 2004 à Los Angeles (USA)

    Filmographie

    Acteur


    Bandes annonces


    Prix & Récompenses

    1952 Festival de Cannes : Prix d'interprétation masculine.
    1953 Bafta : Meilleur acteur étranger.
    1954 Bafta : Meilleur acteur étranger.
    1954 New York Film Critics Circle : Meilleur acteur.
    1955 Bafta : Meilleur acteur étranger.
    1956 Golden Globes : Henrietta award.
    1973 Golden Globes : Meilleur acteur dans un drame.
    1973 Golden Globes : Henrietta award.
    1973 Oscar : Meilleur acteur (Oscar qu'il refusa).
    1974 Golden Globes : Henrietta award.

    Notes Biographiques

    Marlon Brando Jr est né d'un père représentant en produits chimiques et d'une mère passionnée par les arts. Marlon est issu d'une famille typiquement américaine ayant des ascendances hollandaises, allemandes, irlandaises et... françaises (le nom s'écrivait à l'origine Brandeau. Il a deux sœurs Jocelyn et Frances.
    Inscrit à l'académie militaire de Faribault dans le Minnesota, il est viré après quelques mois et revient chez lui en annonçant qu'il va entrer dans les ordres. Il ne lui faudra que quelques mois pour obtenir de ses parents, qui avaient refusés auparavant, l'autorisation de rejoindre ses sœurs à New York . Marlon, Jocelyn et Frances y vivent gaiement en compagnie d'amis bohèmes. En cet été 1943, celui qui n'a jamais mené à son terme le moindre apprentissage, rencontre le théâtre. Et il va s'y vouer avec passion.
    Ainsi débutent, en 1946, lors des répétitions de Truckline Café, les relations du jeune comédien avec celui qui mène de front une carrière d'acteur et de metteur en scène, au théâtre comme au cinéma : Elia Kasan. Il enchaîne plusieurs petits rôles dans "Candida", "Angigone" et "Flag is Born". Il devient alors une valeur sûre du cinéma. En 1950, il tourne sous la direction d'Elia Kazan, la version cinéma de "Un tramway nommé désir". Marquant une nette rupture avec la tradition anglo-saxonne, ce film est un brasier malséant qui mélange, dans un contexte social hyperréaliste, les névroses et les pulsions sexuelles. Le choix de Brando pour ce rôle est un véritable trait de génie : il devient une star.
    A partir de là, tout va alors très vite, et en 1954, il gagne un Oscar pour "Sur les quais". Il est alors la star incontesté de Hollywood, et tourne dans tous les registre, de la comédie musicale, à la tragédie, au film de guerre ou encore aux aventures maritimes, Brando brille. Pourtant, Brando finit par se lasser et se retire du milieu progressivement, il choisit ses films avec un soin particulier. Chaque apparition équivaut à un succès : "Apocalypse Now", "Le Parrain", "Le dernier tango à Paris"...
    Mais les déboires de son fils, qui investit dans la défense des indiens et mène un train de vie démesuré, l'oblige à tourner pour l'argent, et pas toujours dans des succès financiers.
    Marlon Brando est une légende à lui tout seul...

    Photos


    La Une