Accueil
Acteurs
Actrices
Compositeurs
Films
Photographes
Réalisateurs
Scénaristes
Technique
Récompenses
Thèmes
Contact











   




MINORITY REPORT
Science-fiction / USA 2002

Fiche Technique

Réalisé par : Steven Spielberg
Scénario de : Scott Frank & Jon Cohen d'après une nouvelle de Philip K. Dick
Photographie de : Janusz Kaminski
Musique de : John Williams
Décors de : Alex Mc Dowell & Anne Kuljian
Direction artistique de : Ramsey Avery, Chris Gorak, Leslie McDonald, Seth Reed & Paul Sonski
Costumes de : Deborah Lynn Scott
Montage de : Michael Kahn
Casting de : Denise Chamian
Durée : 2 h 25
Distribution

Tom Cruise.....................John
Kathryn Morris.................Lara
Max Von Sydow..............Lamar
Colin Farrell.....................Danny
Samantha Morton............Agatha
Peter Stormare, Tim Blake Nelson, Patrick Kilpatrick, Cameron Crowe, Cameron Diaz, Lois Smith...

Résumé

Washington an 2054 - Une brigade spéciale de police pense se servir d'une technique qui consistera à déceler à l'avance tout potentiel criminogène des humains. Cette expérience est effectuée sur trois "precogs" et ceux-ci délivrent les noms des victimes et des criminels sans oublier l'heure et le lieu exacts du crime. (C'est mieux que Madame Soleil...). Cela permet aux policiers de développer une technique "d'avant crime", mais une conscience se réveille en se demandant si on peut accuser une personne de meurtre avant même qu'il ne fasse l'acte... John Anderton, détective, est pour cette technique et milite à fond jusqu'au jour où la brigade spéciale pense qu'il va commettre un crime dans les 36 heures...

L'avis de Ciném@ et Cie

Parmi les affiches placardées au mur, annonçant ce film, sur l’une d’elles nous pouvions lire "le meilleur film de Spielberg"... Si c’est vrai que chaque œuvre créée par "l’enfant d’Hollywood" est un événement en soi, ce dernier long-métrage s’inscrit parfaitement dans cette logique et nous permet de constater que les distributeurs n’ont rien exagéré. Au départ une idée originale de Philip K. Dick (à qui l’on doit aussi un autre grand succès : Blade Runner) qui en fit une nouvelle. Un élément qui pouvait annoncer un autre grand film, mais tout dépendait du réalisateur qui allait s’atteler à cette transposition cinématographique, le nom de Spielberg donnait encore plus envie de découvrir le résultat. Le choix de l’acteur- producteur Tom Cruise dans le rôle de John Anderton achevait de nous convaincre de faire le déplacement... Ce qui fut fait et nous voici donc emportés dans cette aventure vertigineuse... Ce thriller de science-fiction ne nous laisse pas une minute de répit et cette course contre la montre nous permet de découvrir un Tom Cruise au mieux de sa forme qui enchaîne cascades sur cascades. Comme tous les films de Spielberg, celui-ci est rempli d’émotion, les scènes où John Anderton communique avec son fils, aujourd’hui disparu, ou encore celles avec l’un des precogs, Agatha ne peuvent laisser insensible. En fait tout le film oscille entre action et émotion et donne au résultat ce qui est dit sur l’affiche : "le meilleur film de Spielberg" et celui de Tom Cruise, mais n’oublions pas tous les autres qui donnent vie à leurs personnages, comme Max Von Sydow encore une fois irréprochable, Colin Farrell, vu dans Tigerland ou encore Kathryn Morris dans le rôle de l’épouse séparée et à jamais meurtrie par la disparition brutale de leur fils. On est tout à la fois secoué par la virtuosité des scènes et par le traitement moral du sujet, qui introduit une réflexion nuancée de la justice (et de ses diverses dérives possibles) qu’elle soit seulement pensée ou alors appliquée de façon concrète.