Accueil
Acteurs
Actrices
Compositeurs
Films
Photographes
Réalisateurs
Scénaristes
Technique
Récompenses
Thèmes










   



Le château de Vincennes
Les autres châteaux

Géographie

La forteresse est située sur la commune de Vincennes (Val-de-Marne) à proximité de Paris, la capitale, à environ 8 km de l'île de la Cité. Contrairement à la majorité des châteaux forts, elle n'est pas implantée sur une butte, une colline ou sur le haut d'une falaise, mais sur un plateau calcaire. Elle n'est pas à proximité d'une rivière, juste d'un petit cours d'eau, le ru de Montreuil, ruisseau descendant du plateau de Montreuil qui alimentait les douves dont le trop-plein se dirigeait ensuite vers Paris et se jetait dans le lac de Saint-Mandé.
Au Moyen Âge, époque de la construction, le site était couvert par une forêt pleine de gibier. Depuis le XIXe siècle, les alentours du château sont urbanisés, il ne reste de la forêt que le bois de Vincennes.

Source : Wikipédia

Histoire

1158 : Un prieuré grandmontain est créé dans le bois.
1162 : Louis VII fait clore une partie du bois.
1178 : Louis VII passe un acte à Vincennes.
1183 : Construction par Philippe Auguste d'un mur autour d'une partie du bois.
1190 à 1200 : Philippe Auguste passe divers actes à Vincennes.
1239 : Louis IX reçoit à Vincennes la première partie des reliques de la Passion, achetée à l'empereur de Constantinople.
1248 : Inauguration de la Sainte-Chapelle du palais de la Cité à Paris ; création par Louis IX d'une chapellenie dans la chapelle Saint-Martin de Vincennes.
1248 : Louis IX part de Vincennes pour sa première croisade.
1270 : Louis IX part de Vincennes pour sa seconde croisade.
1273-1276 : Philippe III (1270-1285) agrandit le bois et crée la conciergerie de Saint-Mandé.
1296-1301 : Philippe le Bel (1285-1314) fait faire des travaux à Vincennes.
1336-1338 : Philippe VI (1328-1350) fait faire des travaux à Vincennes.
1338 : Naissance à Vincennes du futur Charles V.
1361 : Début de la construction du donjon de Vincennes.
1364 : Mort de Jean le Bon à Londres ; Charles V lui succède.
1364 : Début probable de la construction du châtelet du donjon ; les travaux de construction s'accélèrent en 1365.
1365-1367 : Réparation du manoir de Vincennes.
1367 : Le roi s'installe dans le donjon avec ses coffres.
1369 : Reprise de la guerre; achèvement du donjon. S'ouvre une période de graves difficultés financières pour la monarchie; achèvement du châtelet, de l'enceinte du donjon et des bâtiments appuyés contre elle.
1373 : Début de la construction de l'enceinte du château et de la basse-cour, au nord du château.
1373-1377 : achat de terrains pour créer le parc de Beauté et construction du manoir de Beauté.
1378 : Visite de l'empereur Charles IV à Vincennes et Beauté.
1379 : Charte de fondation de la Sainte-Chapelle de Vincennes.
1380 : Achèvement de la construction de l'enceinte du château ; mort de Charles V au manoir de Beauté.
1385 : Fin de la construction de la basse-cour au nord du château.
1393 : Première attestation de travaux à la Sainte-Chapelle.
1396 : Le chœur et la sacristie de la Sainte-Chapelle sont achevés; les coffres du roi quittent définitivement le donjon.
1405-1410 : Arrêt probable du chantier de la Sainte-Chapelle.
1422 : Henri V meurt dans le donjon de Vincennes.
1436 : Les troupes de Charles VII (1422-1461) prennent Vincennes et Paris.
1520 : Reprise du chantier de la Sainte-Chapelle, qui est inaugurée en 1552, sous le règne d'Henri II.
1610 : Assassinat d’Henri IV ; Marie de Médicis recherche la sécurité au château de Vincennes, où son fils Louis XIII (1610-1643) passe sa jeunesse.
1654 à 1661 : Le Vau remanie le château où Louis XIV (1643-1715) réside très régulièrement jusqu'en 1671.
1667 : Création de la paroisse de Vincennes.
XVIIIe siècle : Le roi et la cour abandonnent le château, qui abrite les débuts de l'Ecole militaire (1753-1756), une fabrique de porcelaine (1740-1756), des ateliers produisant des armes et reçoit des prisonniers comme Mirabeau, le marquis de Sade, Diderot.
1790 : L'Assemblée nationale, constatant que les prisons sont surpeuplées suite à la destruction de la Bastille, vote un décret mettant le donjon de Vincennes à la disposition de la commune de Paris. Les travaux débutent, et la rumeur de l'érection d'une nouvelle Bastille se propage ; des ouvriers du faubourg Saint-Antoine marchent en foule sur Vincennes pour détruire le donjon ; l'arrivée du général Lafayette met un terme aux actes de vandalisme.
1796 : Le Directoire installe à Vincennes l'arsenal de Paris.
1804 : Exécution du Duc d'Enghien le 21 mars.
1814 : Daumesnil, gouverneur du Château depuis 1812, défend vaillamment celui-ci contre les troupes alliées.
1840 : vote d'une loi décidant la fortification de Paris ; Vincennes devient un fort de seconde ligne défendant la capitale. Construction dans les années qui suivent du Fort-Neuf, à l'Est du château.
1848 : Emprisonnement de Raspail au donjon.
1936-1940 : Le château devient le poste de commandement du chef d'état-major des Armées.
1940 à 1944 : Les troupes allemandes occupent le château ; elles opèrent des destructions considérables en quittant le Château le 24 août 1944.
1948 : Le service historique de l'Armée de Terre, bientôt suivi par ses homologues de la Marine et de l'Armée de l'Air, s'installe au Château.
1988 : Suite à la remise du rapport Lecat, création de la Commission interministérielle du Château, qui relance la restauration du Château.

Source : Site officiel

Le Château leur a servi de décors

Les années 1920

L'AUBERGE ROUGE

1923, France, Drame
Réalisé par Jean Epstein
Scénario de Jean Epstein d'après le roman d'Honoré de Balzac
Assistant réalisateur : Roger Hubert & Robert Le Febvre
Photographie de Raoul Auburdier
Direction artistique de Quenu
Durée 1 h 20

Avec Léon Mathot, Gina Manès, Jean-David Evremont, Pierre Hot, Marcelle Schmidt, Jacques-Chritiani, Thomy Bourdelle...

Résumé : Deux jeunes médecins, surpris par l'orage, se réfugient dans une auberge. Un courtier en diamants les rejoint et, par manque de place, partage leur chambre. Au petit jour, il est découvert assassiné. L'un des médecins est arrêté. Le second a disparu. Condamné par le conseil de guerre, le médecin arrêté est fusillé… Quelques années plus tard, la justice retrouvera le vrai coupable...

Les années 1950


(Love in the afternoon)

1957, USA, Comédie
Réalisé par Billy Wilder
Scénario de Billy Wilder & I.A.L. Diamond d'après le roman de Claude Anet
Dialogues de Jean-Paul Le Chanois
Photographie de William C. Mellor
Décors d'Oliver Emert
Direction artistique d'Alexandre Trauner
Costumes de Jay A. Morley Jr.
Montage de Léonide Azar & Chester W. Schaeffer
Montage son de Del Harris
Scripte de Winifred Gibson
Durée 2 h 10

Avec Gary Cooper, Audrey Hepburn, Maurice Chevalier, John McGiver, Van Doude, Lise Bourdin, Olga Valéry, The Gypsies, Françoise Brion, Guy Delorme, Charles Lemontier, Elga Andersen, Paul Bonifas, Louis Jourdan (Voix), Moustache, Bernard Musson, Jean Ozenne, Marcelle Praince, Jacques Préboist, Alexandre Trauner, Franz Waxman...

Résumé : Chaque séjour parisien du milliardaire américain Frank Flannagan permet au détective privé Claude Chavasse d'arrondir ses fins de mois. Perché au sommet de la colline Vendôme, il surprend une nouvelle fois le playboy vieillissant dans les bras de sa dernière conquête. Il révèle au mari, son client, l'étendue de son infortune, sans se douter que sa fille Ariane ne perd pas un mot de la conversation. Lorsque la jeune fille entend que le mari berné a résolu d'abattre Flannagan le soir même, elle décide de le sauver. Elle parvient à prévenir le séducteur, tout en se gardant de lui révéler son identité...