Accueil
Acteurs
Actrices
Compositeurs
Films
Photographes
Réalisateurs
Scénaristes
Technique
Récompenses
Thèmes










   


Le château de Menthon-Saint-Bernard
Les autres châteaux

Géographie

Le château de Menthon-Saint-Bernard se trouve sur la commune du même nom (Haute-Savoie, France).

Histoire

Véritable rempart naturel, les Alpes furent de tous temps sillonnées de passages stratégiques. Si l'on retrouve encore à proximité du Château de Menthon les traces d'une ancienne voie romaine qui reliait Genève à l'Italie et qui passait notamment par Dingy-Saint-Clair, Menthon et Faverges, ce n'est peut-être pas tout à fait un hasard. D'origine celtique, le nom de "Menthon" signifie "maison sur le rocher" et une tour de guet en bois a d'abord du être érigée en lieu et place du château actuel pour surveiller les allers et venues sur la route ainsi que la navigation sur le lac d'Annecy.
Bâti sur un éperon rocheux, le Château de Menthon est donc le fruit d'une longue histoire… qui commence à la fin du XIIème siècle. A l'origine, il y avait trois hautes tours carrées : la tour du lac qui surplombe le lac, le village et la route Annecy-Faverges ; le donjon qui regarde vers le passage de la vallée des Aravis ; la tour des armes qui veille sur le col de Bluffy et les Dents de Lanfon. Reliées par des chemins de ronde, elles abritaient une grande cour où les villageois trouvaient refuge lors des périodes troublées.
Au cours de la Renaissance, l'austère château fort se transforme peu à peu en lieu d'habitation et des appartements sont construits à la place des anciens chemins de ronde. En 1740, une façade sort de terre, ouvrant un vis à vis avec le lac. C'est fort d'une stabilité exemplaire que le château amorce sa grande métamorphose en 1880, sous l'impulsion de l'arrière grand-père du propriétaire actuel, René de Menthon. Artiste dans l'âme, poète et rêveur, l'homme ne se contenta pas d'être un contemporain de Viollet-le-Duc, il fut également totalement acquis à la cause du célèbre architecte qui restaura plusieurs ensembles de l'époque médiévale. Il entreprend donc d'importants travaux de rénovation et en décidant d'adjoindre plusieurs tourelles fines et élancées au bâtiment, c'est lui qui donne le trait final au tableau : le Château de Menthon acquiert un visage nouveau empreint de cette subtilité toute romantique qui fait son charme voire son mystère… Au point qu'un certain Walt Disney, en villégiature dans la région, s'en inspirera pour un autre château tout aussi photogénique, celui de la Belle au Dormant ! Bien à l'abri des regards derrière leurs murs hauts et massifs, les pièces intérieures n'ont que très peu changé. Elles constituent un témoignage précieux sur ce qu'a pu être la vie dans un château fort savoyard petit à petit transformé en une riche demeure seigneuriale.

Source : Site officiel du château

Le Château leur a servi de décors

Les années 1990

LE HUSSARD SUR LE TOIT

1995, France, Aventures
Réalisé par Jean-Paul Rappeneau
Scénario de Jean-Claude Carrière, Nina Companeez & Jean-Paul Rappeneau d'après le roman de Jean Giono
Photographie de Thierry Arbogast
Musique de Jean-Claude Petit
Décors de Ezio Frigerio, Christian Marti & Jacques Rouxel
Direction artistique de François Hamel
Costumes de Franca Squarciapino
Montage de Noëlle Boisson
Son de Pierre Gamet, Jean Goudier & Dominique Hennequin
Casting d'Antonin Dedet & Frédérique Moidon
Scripte de Brigitte Hedou & Claude Luquet
Durée 2 h 15

Avec Juliette Binoche, Olivier Martinez, Pierre Arditi, François Cluzet, Jean Yanne, Claudio Amendola, Isabelle Carré, Carlo Cecchi, Nathalie Krebs, Laura Marinoni, Elisabeth Margoni, Yolande Moreau, Christophe Odent, Jean-Marie Winling, Gérard Depardieu, Jacques Weber (Voix), Jacques Sereys, Daniel Russo...

Résumé : Aix-en-Provence, en 1832. Angelo Pardi, un jeune officier piémontais, patriote italien, est traqué par des tueurs à la solde de l'Autriche. Il ne doit son salut qu'à la fuite et se lance, à cheval, sur les chemins de Provence. Il traverse des villages ravagés par le choléra. A Manosque, Angelo est accusé d'avoir empoisonné les puits et provoqué la terrible maladie. Il est contraint de se réfugier sur les toits de la ville avant de trouver un asile plus commode chez une jeune femme, Pauline de Théus. La ville est évacuée. Angelo et Pauline se retrouvent peu après et voyagent de conserve. Angelo promet à Pauline de la raccompagner chez elle, à Théus, avant de rejoindre l'Italie. Aux portes du domaine, la maladie les rattrape...



Voir aussi : Avignon, Bouches-du-Rhône, Château de Vaulserre & Oise.