Accueil
Acteurs
Actrices
Compositeurs
Films
Photographes
Réalisateurs
Scénaristes
Technique
Récompenses
Thèmes
Contact















Amsterdam fait son cinéma
Les autres capitales

Les films tournés à Amsterdam

Les années 1990
1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 2020

ANNÉES D'ENFANCE
(Jona che visse nella balena)

1993, Italie/France/Hongrie, Drame
Réalisé par Roberto Faenza
Scénario de Roberto Faenza, Hugh Fleetwood & Filippo Ottoni d'après le livre de Jona Obersky
Photographie de János Kende
Musique d'Ennio Morricone
Décors de László Gárdonyi
Costumes de Elisabetta Beraldo
Montage de Nino Baragli
Mixage son de Bernard Rochut
Montage son de Cesare D'Amico
Casting de Riitta Haley
Durée 1 h 40

Avec Jean-Hugues Anglade, Juliet Aubrey, Luke Petterson, Jenner Del Vecchio, Francesca De Sapio, Simona Faceva, Djoko Rosic, Alexandrina Bojlova...

Résumé : 1942. Jona a cinq ans. Il vit choyé et heureux entre son père et sa mère à Amsterdam. Un matin, la famille est "emmenée en voyage", dans un camp de transit réservé aux juifs des Pays-Bas. Mais comme le lui répètent ses parents, ce n'est qu'une étape avant le grand départ pour la Palestine. En fait, la destination finale de Jona et de sa famille sera Bergen-Belsen. Par le regard de Jona, la guerre, la déportation, le camp sont réduits à des éléments quotidiens : les hommes en uniforme, les chiens, les barbelés derrière lesquels on voit passer un cheval libre, la promiscuité dans les baraques, la "débrouillardise" pour se nourrir et survivre. Mais il y a aussi la vie, les jeux, les rires avec les autres enfants qui, comme ailleurs, se jaugent, rivalisent, se font peur. De cette vie quotidienne, noyée au milieu de la mort et de la folie, Jona reviendra seul trois ans plus tard. La force de l'amour que ses parents lui ont porté l'a aidé à vaincre l'horreur. Aura-t-elle été suffisante pour lui permettre de commencer une vie nouvelle...

Prix & Récompenses : David Di Donatello 1993 : Meilleur réalisateur, meilleurs costumes & meilleure musique originale.