MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    Prix Lumières
    Période 1996/2009


    Année 1996

    Meilleur film : La haine de Mathieu Kassovitz
    Meilleur acteur : Michel Serrault (Nelly & Monsieur Arnaud)
    Meilleur actrice : Isabelle Huppert (La cérémonie)
    Meilleur réalisateur : Mathieu Kassovitz (La haine)
    Meilleur scénario : Josiane Balasko (Gazon Maudit)
    Meilleur film étranger : Underground d'Emir Kusturica

    Année 1997

    Meilleur film : Ridicule de Patrice Leconte
    Meilleur acteur : Charles Berling (Ridicule)
    Meilleur actrice : Fanny Ardant (Ridicule)
    Meilleur réalisateur : Cédric Klapisch (Un air de famille)
    Meilleur scénario : Cédric Klapisch, Jean-Pierre Bacri & Agnès Jaoui (Un air de famille)
    Meilleur film étranger : Le facteur de Michael Radford
    Année 1998

    Meilleur film : Marius et Jeannette de Robert Guédiguian
    Meilleur acteur : Michel Serrault (Rien ne va plus)
    Meilleur actrice : Miou-Miou (Nettoyage à sec)
    Meilleur réalisateur : Luc Besson (Le cinquième élément)
    Meilleur scénario : Manuel Poirier & Jean-François Goyet (Western)
    Meilleur film étranger : Les virtuoses de Mark Herman


    Année 1999

    Meilleur film : La vie rêvée des anges d'Erick Zonca
    Meilleur acteur : Jacques Villeret (Le dîner de cons)
    Meilleur actrice : Élodie Bouchez (La vie rêvée des anges)
    Meilleur réalisateur : Erick Zonca (La vie rêvée des anges)
    Meilleur scénario : Francis Veber (Le dîner de cons)
    Meilleur film étranger : La vie est belle de Roberto Benigni

    Année 2000

    Meilleur film : Jeanne d'Arc de Luc Besson
    Meilleur acteur : Philippe Torreton (Ça commence aujourd'hui)
    Meilleur actrice : Karin Viard (Haut les coeurs !)
    Meilleur espoir masculin : Romain Duris (Peut-être)
    Meilleur espoir féminin : Audrey Tautou (Vénus beauté (institut))
    Meilleur réalisateur : Luc Besson (Jeanne d'Arc)
    Meilleur scénario : Danièle Thompson & Christopher Thompson (La bûche)
    Meilleur film étranger : Tout sur ma mère de Pedro Almodovar

    Année 2001

    Meilleur film : Le goût des autres d'Agnès Jaoui
    Meilleur acteur : Daniel Auteuil (Sade)
    Meilleur actrice : Isabelle Huppert (Merci pour le chocolat)
    Meilleur espoir masculin : Jalil Lespert (Ressources humaines)
    Meilleur espoir féminin : Isild Le Besco (Sade)
    Meilleur réalisateur : Agnès Jaoui (Le goût des autres)
    Meilleur scénario : Agnès Jaoui & Jean-Pierre Bacri (Le goût des autres)
    Meilleur film étranger : American Beauty de Sam Mendes

    Année 2002

    Meilleur film : Le fabuleux destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet
    Meilleur acteur : Michel Bouquet (Comment j'ai tué mon père)
    Meilleur actrice : Audrey Tautou (Le fabuleux destin d'Amélie Poulain)
    Meilleur espoir masculin : Abdel Halis (17 rue Bleue)
    Meilleur espoir féminin : Rachida Brakni (Chaos)
    Meilleur réalisateur : Patrice Chéreau (Intimité)
    Meilleur scénario : Guillaume Laurant & Jean-Pierre Jeunet (Le fabuleux destin d'Amélie Poulain)
    Meilleur film étranger : Billy Elliot de Stephen Daldry

    Année 2003

    Meilleur film : Amen de Costa-Gavras
    Meilleur acteur : Jean Rochefort (L'homme du train)
    Meilleur actrice : Isabelle Carré (Se souvenir des belles choses)
    Meilleur espoir masculin : Gaspard Ulliel (Embrassez qui vous voudrez)
    Meilleur espoir féminin : Cécile De France (L'auberge espagnole)
    Meilleur réalisateur : François Ozon (8 femmes)
    Meilleur scénario : Cédric Klapisch (L'auberge espagnole)
    Meilleur film francophone : Le fils de Jean-Pierre & Luc Dardenne

    Année 2004

    Meilleur film : Les triplettes de Belleville de Sylvain Chomet
    Meilleur acteur : Bruno Todeschini (Son frère)
    Meilleur actrice : Sylvie Testud (Stupeur et tremblements)
    Meilleur espoir masculin : Grégori Derangère (Bon voyage)
    Meilleur espoir féminin : Sacha Andres (Elle est des nôtres)
    Meilleur réalisateur : Alain Resnais (Pas sur la bouche)
    Meilleur scénario : Bernard Renucci & Julie Bertuccelli (Depuis qu'Otar est parti...)
    Meilleur film francophone : Les invasions barbares de Denys Arcand

    Année 2005

    Meilleur film : Les choristes de Christophe Barratier
    Meilleur acteur : Mathieu Amalric (Rois et reine)
    Meilleur actrice : Emmanuelle Devos (Rois et reine)
    Meilleur espoir masculin : Damien Jouillerot (Les fautes d'orthographe)
    Meilleur espoir féminin : Marilou Berry (Comme une image) & Lola Naymark (Brodeuses)
    Meilleur réalisateur : Jean-Pierre Jeunet (Un long dimanche de fiançailles)
    Meilleur scénario : Abdellatif Kechiche (L'esquive)
    Meilleur film francophone : Demain on déménage de Chantal Akerman

    Année 2006

    Meilleur film : De battre mon coeur s'est arrêté de Jacques Audiard
    Meilleur acteur : Romain Duris (De battre mon coeur s'est arrêté)
    Meilleur actrice : Isabelle Huppert (Gabrielle)
    Meilleur espoir masculin : Johan Libéreau (Douches froides)
    Meilleur espoir féminin : Fanny Valette (La petite Jérusalem)
    Meilleur réalisateur : Philippe Garrel (Les amants réguliers)
    Meilleur scénario : Michael Haneke (Caché)
    Meilleur film francophone : L'enfant de Jean-Pierre & Luc Dardenne
    Prix du public mondial : Va, vis et deviens de Radu Mihaileanu

    Année 2007

    Meilleur film : Ne le dis à personne de Guillaume Canet
    Meilleur acteur : Gérard Depardieu (Quand j'étais chanteur)
    Meilleur actrice : Marina Hands (Lady Chatterley)
    Meilleur espoir masculin : Julien Boisselier (Je vais bien, ne t'en fais pas)
    Meilleur espoir féminin : Mélanie Laurent (Je vais bien, ne t'en fais pas)
    Meilleur réalisateur : Pascale Ferran (Lady Chatterley)
    Meilleur scénario : Olivier Lorelle & Rachid Bouchareb (Indigènes)
    Meilleur film francophone : Bamako d'Abderrahmane Sissako
    Prix du public mondial : Ne le dis à personne de Guillaume Canet

    Année 2008

    Meilleur film : Le scaphandre et le papillon de Julian Schnabel
    Meilleur acteur : Mathieu Amalric (Le scaphandre et le papillon)
    Meilleur actrice : Marion Cotillard (La môme)
    Meilleur espoir masculin : Jocelyn Quivrin (99 francs)
    Meilleur espoir féminin : Hafsia Herzi (La graine et le mulet)
    Meilleur réalisateur : Abdellatif Kechiche (La graine et le mulet)
    Meilleur scénario : La chambre des morts d'Alfred Lot
    Meilleur film francophone : Délice Paloma de Nadir Moknèche
    Meilleure photographie : Eric Gautier (Into the Wild)
    Prix du public mondial : La môme d'Olivier Dahan
    Prix Lumières d'honneur : Jean-Pierre Marielle

    Année 2009

    Meilleur film : Entre les murs de Laurent Cantet
    Meilleur acteur : Vincent Cassel (L'ennemi public n°1)
    Meilleur actrice : Yolande Moreau (Séraphine)
    Meilleur espoir masculin : Mohamed Bouchaïb (Mascarades)
    Meilleur espoir féminin : Nora Arnezeder (Faubourg 36)
    Meilleur réalisateur : François Dupeyron (Aide-toi, le ciel t'aidera)
    Meilleur scénario : Samuel Benchetrit (J'ai toujours rêvé d'être un gangster)
    Meilleur film francophone : Le silence de Lorna de Jean-Pierre & Luc Dardenne
    Meilleure photographie : Agnès Godard (Home)
    Prix du public mondial : Entre les murs de Laurent Cantet