MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    Les Golden Globes
    Période 1960/1969

    1944-1959 - 1970-1979 - 1980-1989 - 1990-1999 - 2000-2009 - 2010-2016 - 2017

    Année 1960

    Meilleur film dramatique : Ben-Hur de William Wyler
    Meilleure comédie : Certains l'aiment chaud de Billy Wilder
    Meilleure comédie musicale : Porgy and Bess d'Otto Preminger
    Meilleur acteur dans un drame : Anthony Franciosa (En lettres de feu)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Jack Lemmon (Certains l'aiment chaud)
    Meilleure actrice dans un drame : Elizabeth Taylor (Soudain l'été dernier)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Marilyn Monroe (Certains l'aiment chaud)
    Meilleur second rôle masculin : Stephen Boyd (Ben-Hur)
    Meilleur second rôle féminin : Susan Kohner (Mirage de la vie)
    Meilleure révélation masculine : Barry Coe (Les déchaînés), Troy Donahue (Ils n'ont que vingt ans...), George Hamilton (Crime and Punishment USA), James Shigeta (The Crimson Kimono)
    Meilleure révélation féminine : Angie Dickinson (Rio Bravo), Janet Munro (Darby O'Gill et les farfadets), Stella Stevens (L'habit ne fait pas le moine) & Tuesday Weld (Millionnaire de cinq sous)
    Meilleur réalisateur : William Wyler (Ben-Hur)
    Meilleure bande originale : Ernest Gold (Le dernier rivage)
    Meilleur film Promoting International Understanding : Le journal d'Anne Frank de George Stevens
    Meilleur film étranger : Le pont de Bernhard Wicki, L'étrange obsession de Kon Ichikawa, Orfeu Negro de Marcel Camus, Les fraises sauvages d'Ingmar Bergman & Wir wunderkinder de Kurt Hoffmann
    Golden Special : Francis X. Bushman, Ramon Novarro & Andrew Marton
    Henrietta Award : Rock Hudson & Doris Day
    Cecil B. De Mille Award : Bing Crosby

    Année 1961

    Meilleur film dramatique : Spartacus de Stanley Kubrick
    Meilleure comédie : La garçonnière de Billy Wilder
    Meilleure comédie musicale : Le bal des adieux de Charles Vidor
    Meilleur acteur dans un drame : Burt Lancaster (Elmer Gantry, le charlatan)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Jack Lemmon (La garçonnière)
    Meilleure actrice dans un drame : Greer Garson (Sunrise at Campobello)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Shirley MacLaine (La garçonnière)
    Meilleur second rôle masculin : Sal Mineo (Exodus)
    Meilleur second rôle féminin : Janet Leigh (Psychose)
    Meilleure révélation masculine : Michael Callan (Because They're Young), Mark Damon (La chute de la maison Usher), Brett Halsey (Desire In the Dust)
    Meilleure révélation féminine : Ina Balin (Du haut de la terrasse), Nancy Kwan (Le monde Suzie Wong), Hayley Mills (Pollyanna)
    Meilleur réalisateur : Jack Cardiff (Amants et fils)
    Meilleure bande originale : Dimitri Tiomkin (Alamo)
    Samuel Goldwyn International Award : La source d'Ingmar Bergman, Le procès d’Oscar Wilde de Ken Hughes & La vérité d'Henri-Georges Clouzot
    Meilleur film Promoting International Understanding : Hand In Hand de Philip Leacock
    Golden Special : Cantinflas & Stanley Kramer
    Henrietta Award : Tony Curtis, Rock Hudson & Gina Lollobrigida
    Cecil B. De Mille Award : Fred Astaire
    Special Merit Award : Les horizons sans frontières de Fred Zinnemann

    Année 1962

    Meilleur film dramatique : Les canons de Navarone de Jack Lee Thompson
    Meilleure comédie : Gentleman en kimono de Mervyn LeRoy
    Meilleure comédie musicale : West Side Story de Robert Wise
    Meilleur acteur dans un drame : Maximilian Schell (Jugement à Nuremberg)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Glenn Ford (Milliardaire d'un jour)
    Meilleure actrice dans un drame : Geraldine Page (Eté et fumées)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Rosalind Russell (Gentleman en kimono)
    Meilleur second rôle masculin : George Chakiris (West Side Story)
    Meilleur second rôle féminin : Rita Moreno (West Side Story)
    Meilleure révélation masculine : Warren Beatty (La fièvre dans le sang), Richard Beymer (West Side Story) & Bobby Darin (Le rendez-vous de Septembre)
    Meilleure révélation féminine : Ann-Margret (Milliardaire d'un jour), Jane Fonda (La tête à l'envers) & Christine Kaufman (Ville sans pitié)
    Meilleur réalisateur : Stanley Kramer (Jugement à Nuremberg)
    Meilleure bande originale : Dimitri Tiomkin (Les canons de Navarone)
    Meilleure chanson : Dimitri Tiomkin & Ned Washington (Ville sans pitié)
    Samuel Goldwyn International Award : La marque de Guy Green
    Meilleur film Promoting International Understanding : Gentleman en kimono de Mervyn LeRoy
    Meilleur film étranger : La Ciociara de Vittorio De Sica
    Golden Special : Army Archerd, Samuel Bronston & Mike Connolly
    Henrietta Award : Charlton Heston & Marilyn Monroe
    Cecil B. De Mille Award : Judy Garland
    Année 1963

    Meilleur film dramatique : Lawrence d'Arabie de David Lean
    Meilleure comédie : Un soupçon de vison de Delbert Mann
    Meilleure comédie musicale : The Music Man de Morton Da Costa
    Meilleur acteur dans un drame : Gregory Peck (Du silence et des ombres)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Marcello Mastroianni (Divorce à l'italienne)
    Meilleure actrice dans un drame : Geraldine Page (Doux oiseaux de jeunesse)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Rosalind Russell (Gypsy)
    Meilleur second rôle masculin : Omar Sharif (Lawrence d'Arabie)
    Meilleur second rôle féminin : Angela Lansbury (Un crime dans la tête)
    Meilleure révélation masculine : Keir Dullea (David et Lisa), Omar Sharif (Lawrence d'Arabie) & Terence Stamp (Billy Budd)
    Meilleure révélation féminine : Patty Duke (Miracle en Alabama), Sue Lyon (Lolita) & Rita Tushingham (Un goût de miel)
    Meilleur réalisateur : David Lean (Lawrence d'Arabie)
    Meilleure bande originale : Elmer Bernstein (Du silence et des ombres)
    Meilleure photographie (Noir et blanc) : Jean Bourgoin, Pierre Levent, Henri Persin & Walter Wottitz (Le jour le plus long)
    Meilleure photographie (Couleur) : Freddie Young (Lawrence d'Arabie)
    Samuel Goldwyn International Award : Les dimanches de Ville d'Avray de Serge Bourguignon
    Meilleur film Promoting International Understanding : Du silence et des ombres de Robert Mulligan
    Golden Special : Nat "King" Cole
    Henrietta Award : Doris Day & Rock Hudson
    Cecil B. De Mille Award : Bob Hope
    Année 1964

    Meilleur film dramatique : Le cardinal d'Otto Preminger
    Meilleure comédie ou comédie musicale : Tom Jones : de l'alcôve à la potence de Tony Richardson
    Meilleur acteur dans un drame : Sidney Poitier (Le lys des champs)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Alberto Sordi (Il Diavolo)
    Meilleure actrice dans un drame : Leslie Caron (La chambre indiscrète)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Shirley MacLaine (Irma la Douce)
    Meilleur second rôle masculin : John Huston (Le Cardinal)
    Meilleur second rôle féminin : Margaret Rutherford (Hôtel international)
    Meilleure révélation masculine : Albert Finney (Tom Jones : de l'alcôve à la potence), Stathis Giallelis (America, America), Robert Walker Jr. (La cérémonie)
    Meilleure révélation féminine : Ursula Andress (James Bond 007 contre Dr. No), Tippi Hedren (Les oiseaux), Elke Sommer (Pas de lauriers pour les tueurs)
    Meilleur réalisateur : Elia Kazan (America, America)
    Samuel Goldwyn International Award : Hier, aujourd'hui et demain de Vittorio de Sica
    Meilleur film Promoting International Understanding : Le lys des champs de Ralph Nelson
    Golden Special : Connie Francis
    Henrietta Award : Sophia Loren & Paul Newman
    Année 1965

    Meilleur film dramatique : Becket de Peter Glenville
    Meilleure comédie ou comédie musicale : My Fair Lady de George Cukor
    Meilleur acteur dans un drame : Peter O'Toole (Becket)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Rex Harrison (My Fair Lady)
    Meilleure actrice dans un drame : Anne Bancroft (Le mangeur de citrouilles)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Julie Andrews (Mary Poppins)
    Meilleur second rôle masculin : Edmond O'Brien (Sept jours en mai)
    Meilleur second rôle féminin : Agnes Moorehead (Chut, chut, chère Charlotte)
    Meilleure révélation masculine : Harve Presnell (La reine du Colorado), George Segal (The New Interns) & Topol (Sallah Shabati)
    Meilleure révélation féminine : Mia Farrow (Les canons de Batasi), Celia Kaye (L'île des dauphins bleus), Mary Ann Mobley (Get Yourself a College Girl !)
    Meilleur réalisateur : George Cukor (My Fair Lady)
    Samuel Goldwyn International Award : Mariage à l'italienne de Vittorio De Sica
    Meilleure chanson : Dimitri Tiomkin & Ned Washington (Le plus grand cirque du monde)
    Meilleure bande originale : Dimitri Tiomkin (La chute de l'empire romain)
    Cecil B. De Mille Award : James Stewart
    Henrietta Award : Sophia Loren & Marcello Mastroianni
    Année 1966

    Meilleur film dramatique : Le docteur Jivago de David Lean
    Meilleure comédie ou comédie musicale : La mélodie du bonheur de Robert Wise
    Meilleur acteur dans un drame : Omar Sharif (Le docteur Jivago)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Lee Marvin (Cat Ballou)
    Meilleure actrice dans un drame : Samantha Eggar (L'obsédé)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Julie Andrews (La mélodie du bonheur)
    Meilleur second rôle masculin : Oskar Werner (L'espion qui venait du froid)
    Meilleur second rôle féminin : Ruth Gordon (Inside Daisy Clover)
    Meilleure révélation masculine : Robert Redford (Inside Daisy Clover)
    Meilleure révélation féminine : Elizabeth Hartman (A Patch Of Blue)
    Meilleur réalisateur : David Lean (Le docteur Jivago)
    Meilleur scénario : Robert Bolt (Le docteur Jivago)
    Meilleur film étranger : Juliette des esprits de Federico Fellini
    Meilleur film étranger de langue anglaise : Darling chérie de John Schlesinger
    Meilleure chanson : Riz Ortolani & Norman Newell (La Rolls-Royce jaune)
    Meilleure bande originale : Maurice Jarre (Le docteur Jivago)
    Cecil B. De Mille Award : John Wayne
    Henrietta Award : Paul Newman & Natalie Wood

    Année 1967

    Meilleur film dramatique : Un homme pour l'éternité de Fred Zinnemann
    Meilleure comédie ou comédie musicale : Les russes arrivent de Norman Jewison
    Meilleur acteur dans un drame : Paul Scofield (Un homme pour l'éternité)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Alan Arkin (Les russes arrivent)
    Meilleure actrice dans un drame : Anouk Aimée (Un homme et une femme)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Lynn Redgrave (Georgy Girl)
    Meilleur second rôle masculin : Richard Attenborough (La canonnière du Yang-Tsé)
    Meilleur second rôle féminin : Jocelyn Lagarde (Hawai)
    Meilleure révélation masculine : James Farentino (The Pad and How To Use It)
    Meilleure révélation féminine : Camilla Sparv (Un truand)
    Meilleur réalisateur : Fred Zinnemann (Un homme pour l'éternité)
    Meilleur scénario : Robert Bolt (Un homme pour l'éternité)
    Meilleur film étranger : Un homme et une femme de Claude Lelouch
    Meilleur film étranger de langue anglaise : Alfie, le dragueur de Lewis Gilbert
    Meilleure chanson : Bert Kämpfert, Charles Singleton & Eddie Snyder (D pour danger)
    Meilleure bande originale : Elmer Bernstein (Hawai)
    Cecil B. De Mille Award : Charlton Heston
    Henrietta Award : Julie Andrews & Steve Mc Queen
    Année 1968

    Meilleur film dramatique : Dans la chaleur de la nuit de Norman Jewison
    Meilleure comédie ou comédie musicale : Le lauréat de Mike Nichols
    Meilleur acteur dans un drame : Rod Steiger (Dans la chaleur de la nuit)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Richard Harris (Camelot)
    Meilleure actrice dans un drame : Edith Evans (Les chuchoteurs)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Anne Bancroft (Le lauréat)
    Meilleur second rôle masculin : Richard Attenborough (L'extravagant docteur Dolittle)
    Meilleur second rôle féminin : Carol Channing (Millie)
    Meilleure révélation masculine : Dustin Hoffman (Le lauréat)
    Meilleure révélation féminine : Katharine Ross (Le lauréat & Le diable à trois)
    Meilleur réalisateur : Mike Nichols (Le lauréat)
    Meilleur scénario : Sterling Silliphant (Dans la chaleur de la nuit)
    Meilleur film étranger : Vivre pour vivre de Claude Lelouch
    Meilleur film étranger de langue anglaise : Le renard de Mark Rydell
    Meilleure chanson : Frederick Loewe & Alan Jay Lerner (Camelot)
    Meilleure bande originale : Frederick Loewe (Camelot)
    Cecil B. De Mille Award : Kirk Douglas
    Henrietta Award : Julie Andrews & Laurence Harvey
    Année 1969

    Meilleur film dramatique : Le lion en hiver d'Anthony Harvey
    Meilleure comédie ou comédie musicale : Funny Girl de William Wyler
    Meilleur acteur dans un drame : Peter O'Toole (Le lion en hiver)
    Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale : Ron Moody (Oliver !)
    Meilleure actrice dans un drame : Joanne Woodward (Rachel, Rachel)
    Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale : Barbra Streisand (Funny Girl)
    Meilleur second rôle masculin : Daniel Massey (Star !)
    Meilleur second rôle féminin : Ruth Gordon (Rosemary's Baby)
    Meilleure révélation masculine : Leonard Whiting (Roméo & Juliette)
    Meilleure révélation féminine : Olivia Hussey (Roméo & Juliette)
    Meilleur réalisateur : Paul Newman (Rachel, Rachel)
    Meilleur scénario : Sterling Silliphant (Charly)
    Meilleur film étranger : Voyna i mir de Sergei Bondarchuk
    Meilleur film étranger de langue anglaise : Roméo & Juliette de Franco Zeffirelli
    Meilleure chanson : Michel Legrand, Alan Bergman, Marilyn Bergman (L'affaire Thomas Crown)
    Meilleure bande originale : Alex North (Les souliers de Saint-Pierre)
    Cecil B. De Mille Award : Gregory Peck
    Henrietta Award : Sophia Loren & Sidney Poitier