MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    Les David Di Donatello
    Période 2010/2019

    1956-1969 - 1970-1979 - 1980-1989 - 1990-1999 - 2000-2009

    Année 2010

    Meilleur film : L'uomo che verrà de Giorgio Diritti
    Meilleur réalisateur : Marco Bellocchio (Vincere)
    Meilleur réalisateur nouveau : Valerio Mieli (Dieci inverni)
    Meilleur producteur : Simone Bachini, Giorgio Diritti (L'uomo che verrà)
    Meilleur scénario : Paolo Virzì, Francesco Bruni & Francesco Piccolo (La prima cosa bella)
    Meilleure actrice : Micaela Ramazzotti (La prima cosa bella)
    Meilleur acteur : Valerio Mastandrea (La prima cosa bella)
    Meilleur second-rôle féminin : Ilaria Occhini (Le premier qui l'a dit)
    Meilleur second-rôle masculin : Ennio Fantastichini (Le premier qui l'a dit)
    Meilleur directeur de la photographie : Daniele Cipri (Vincere)
    Meilleure musique originale : Ennio Morricone (Baarìa)
    Meilleure chanson originale : Jovanotti, Saturino Celani & Riccardo Onori (Baciami ancora)
    Meilleurs décors : Marco Dentici (Vincere)
    Meilleurs costumes : Sergio Ballo (Vincere)
    Meilleurs maquillages : Franco Corridoni (Vincere)
    Meilleures coiffures : Alberta Giuliani (Vincere)
    Meilleur montage : Francesca Calvelli (Vincere)
    Meilleur son : Carlo Missidenti (L'uomo che verrà)
    Meilleurs effets spéciaux : Paola Trisoglio & Stefano Marinoni (Vincere)
    Meilleur documentaire : La bocca del lupo de Pietro Marcello
    Meilleur court métrage : Passing time de Laura Bispuri
    Meilleur film de l'union européenne : Le concert de Radu Mihaileanu
    Meilleur film étranger : Inglourious Basterds de Quentin Tarantino
    David Spécial : Tonino Guerra, Terence Hill, Bud Spencer & Lina Wertmuller

    Année 2011

    Meilleur film : Frères d'Italie de Mario Martone
    Meilleur réalisateur : Daniele Luchetti (La nostra vita)
    Meilleur réalisateur nouveau : Rocco Papaleo (Basilicata coast to coast)
    Meilleur producteur : Claudio Bonivento, Tilde Corsi & Gianni Romoli (20 Sigarette)
    Meilleur scénario : Giancarlo De Cataldo & Mario Marton (Frères d'Italie)
    Meilleure actrice : Paola Cortellesi (Nessuno mi può giudicare)
    Meilleur acteur : Elio Germano (La nostra vita)
    Meilleur second-rôle féminin : Valentina Lodovoni (Benvenuti al sud)
    Meilleur second-rôle masculin : Giuseppe Battiston (La passion)
    Meilleur directeur de la photographie : Renato Berta (Frères d'Italie)
    Meilleure musique originale : Rita Marcotulli & Rocco Papaleo (Basilicata coast to coast)
    Meilleure chanson originale : Max Gazze & Gimmi Santucci (Basilicata coast to coast)
    Meilleurs décors : Emita Frigato (Frères d'Italie)
    Meilleurs costumes : Ursula Patzak (Frères d'Italie)
    Meilleurs maquillages : Vittorio Sodano (Frères d'Italie)
    Meilleures coiffures : Aldo Signoretti (Frères d'Italie)
    Meilleur montage : Alessio Doglione (20 Sigarette)
    Meilleur son : Bruno Pupparo (La nostra vita)
    Meilleurs effets spéciaux : Rebel Alliance (20 Sigarette)
    Meilleur documentaire : E' stato morto un ragazzo, Federico Aldrovandi che una notte incontro' la polizia de Filippo Vendemmiati
    Meilleur court métrage : Jody delle giostre d'Adriano Sforzi
    David Giovanni : Aureliano Amadei (20 Sigarette)
    Meilleur film de l'union européenne : Le discours d'un roi de Tom Hooper
    Meilleur film étranger : Au-delà de Clint Eastwood
    David Spécial : Ettore Scola
    Année 2012

    Meilleur film : César doit mourir de Paolo & Vittorio Taviani
    Meilleur réalisateur : Paolo & Vittorio Taviani (César doit mourir)
    Meilleur réalisateur nouveau : Francesco Bruni (Scialla !)
    Meilleur producteur : Grazia Volpi (César doit mourir)
    Meilleur scénario : Umberto Contarello & Paolo Sorrentino (This must be the place)
    Meilleure actrice : Tao Zhao (La petite Venise)
    Meilleur acteur : Michel Piccoli (Habemus Papam)
    Meilleur second-rôle féminin : Michela Cescon (Piazza Fontana)
    Meilleur second-rôle masculin : Pierfrancesco Favino (Piazza Fontana)
    Meilleur directeur de la photographie : Luca Bigazzi (This must be the place)
    Meilleure musique originale : David Byrne (This must be the place)
    Meilleure chanson originale : David Byrne & Will Oldham (This must be the place)
    Meilleurs décors : Stefania Cella (This must be the place)
    Meilleurs costumes : Alessandro Lai (Magnifica presenza)
    Meilleurs maquillages : Luisa Abel (This must be the place)
    Meilleures coiffures : Kim Santantonio (This must be the place)
    Meilleur montage : Roberto Perpignani (César doit mourir)
    Meilleur son : Brando Mosca & Benito Alchimede (César doit mourir)
    Meilleurs effets spéciaux : Stefano Marinoni & Paola Trisoglio (Piazza Fontana)
    Meilleur documentaire : Pasta nera d'Alessandro Piva
    Meilleur court métrage : Tiger boy de Gabriele Mainetti
    Meilleur film de l'union européenne : Intouchables d'Olivier Nakache & Eric Toledano
    Meilleur film étranger : Une séparation d'Asghar Farhadi
    David pour l'ensemble de sa carrière : Liliana Cavani
    David de la jeunesse : Francesco Bruni (Scialla !)

    Année 2013

    Meilleur film : The best offer de Giuseppe Tornatore
    Meilleur réalisateur : Giuseppe Tornatore (The best offer)
    Meilleur réalisateur nouveau : Leonardo di Costanzo (L'intervallo)
    Meilleur producteur : Domenico Procacci (Diaz)
    Meilleur scénario : Roberto Andò & Angelo Pasquini (Viva la libertà)
    Meilleure actrice : Margherita Buy (Viaggio da sola)
    Meilleur acteur : Valerio Mastandrea (Les équilibristes)
    Meilleur second-rôle féminin : Maya Sansa (La belle endormie)
    Meilleur second-rôle masculin : Valerio Mastandrea (Viva la libertà)
    Meilleur directeur de la photographie : Marco Onorato (Reality)
    Meilleure musique originale : Ennio Morricone (The best offer)
    Meilleure chanson originale : Simone Lenzi & Matteo Pastorelli (Chaque jour que Dieu fait)
    Meilleurs décors : Maurizio Sabatini & Raffaella Giovannetti (The best offer)
    Meilleurs costumes : Maurizio Millenotti (The best offer)
    Meilleurs maquillages : Dalia Colli (Reality)
    Meilleures coiffures : Daniela Tartari (Reality)
    Meilleur montage : Benni Atria (Diaz)
    Meilleur son : Remo Ugolinelli & Alessandro Palmerini (Diaz)
    Meilleurs effets spéciaux : Mario Zanot (Diaz)
    Meilleur court métrage : L'esecuzione d'Enrico Iannaccone
    Meilleur film de l'union européenne : Amour de Michael Haneke
    Meilleur film étranger : Django Unchained de Quentin Tarantino
    David pour l'ensemble de sa carrière : Vincenzo Cerami
    David de la jeunesse : The best offer de Giuseppe Tornatore
    Année 2014

    Meilleur film : Les opportunistes de Paolo Virzi
    Meilleur réalisateur : Paolo Sorrentino (La grande bellezza)
    Meilleur réalisateur nouveau : Pif (La mafia uccide solo d'estate)
    Meilleur producteur : Nicola Giuliano & Francesca Cima (La grande bellezza)
    Meilleur scénario : Francesco Bruni, Francesco Piccolo & Paolo Virzì (Les opportunistes)
    Meilleure actrice : Valeria Bruni Tedeschi (Les opportunistes)
    Meilleur acteur : Toni Servillo (La grande bellezza)
    Meilleur second-rôle féminin : Valeria Golino (Les opportunistes)
    Meilleur second-rôle masculin : Fabrizio Gifuni (Les opportunistes)
    Meilleur directeur de la photographie : Luca Bigazzi (La grande bellezza)
    Meilleure musique originale : Pivio & Aldo De Scalzi (Song 'e Napule)
    Meilleure chanson originale : Rosario Castagnola & Sarah Tartuffo (Song 'e Napule)
    Meilleurs décors : Stefania Cella (La grande bellezza)
    Meilleurs costumes : Daniela Ciancio (La grande bellezza)
    Meilleurs maquillages : Maurizio Silvi (La grande bellezza)
    Meilleures coiffures : Aldo Signoretti (La grande bellezza)
    Meilleur montage : Cecilia Zanuso (Les opportunistes)
    Meilleur son : Roberto Mozzarelli (Les opportunistes)
    Meilleurs effets spéciaux : Rodolfo Migliari, Luca Della Grotta (La grande bellezza)
    Meilleur film de l'union européenne : Philomena de Stephen Frears
    Meilleur film étranger : The grand Budapest hotel de Wes Anderson
    Meilleur documentaire : Stop the pounding heart de Roberto Minervini
    David pour l'ensemble de sa carrière : Marco Bellocchio
    David de la jeunesse : La mafia uccide solo d'estate de Pif
    David spécial : Sophia Loren, Carlo Mazzacurati, Riz Ortolani & Andrea Occhipinti

    Année 2015

    Meilleur film : Les âmes noires de Francesco Munzi
    Meilleur réalisateur : Francesco Munzi (Les âmes noires)
    Meilleur réalisateur nouveau : Edoardo Maria Falcone (Se Dio vuole)
    Meilleur producteur : Luigi Musini & Olivia Musini (Les âmes noires)
    Meilleur scénario : Francesco Munzi, Fabrizio Ruggirello & Maurizio Braucci (Les âmes noires)
    Meilleure actrice : Margherita Buy (Mia madre)
    Meilleur acteur : Elio Germano (Leopardi : Il giovane favoloso)
    Meilleur second-rôle féminin : Giulia Lazzarini (Mia madre)
    Meilleur second-rôle masculin : Carlo Buccirosso (Noi e la Giulia)
    Meilleur directeur de la photographie : Vladan Radovic (Les âmes noires)
    Meilleure musique originale : Giuliano Taviani (Les âmes noires)
    Meilleure chanson originale : Massimo De Lorenzo & Giuliano Taviani (Les âmes noires)
    Meilleurs décors : Giancarlo Muselli (Leopardi : Il giovane favoloso)
    Meilleurs costumes : Ursula Patzak (Leopardi : Il giovane favoloso)
    Meilleurs maquillages : Maurizio Silvi (Leopardi : Il giovane favoloso)
    Meilleures coiffures : Aldo Signoretti & Alberta Giuliani (Leopardi : Il giovane favoloso)
    Meilleur montage : Cristiano Travaglioli (Les âmes noires)
    Meilleur son : Stefano Campus (Les âmes noires)
    Meilleurs effets spéciaux : Visualogie (Le garçon invisible)
    Meilleur court métrage : Thriller de Giuseppe Marco Albano
    Meilleur film de l'union européenne : Une merveilleuse histoire du temps de James Marsh
    Meilleur film étranger : Birdman d'Alejandro González Iñárritu
    Meilleur documentaire : Belluscone. Una storia siciliana de Franco Maresco
    David de la jeunesse : Noi e la Giulia d'Edoardo Leo