MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    Les David Di Donatello
    Période 2000/2009

    1956-1969 - 1970-1979 - 1980-1989 - 1990-1999 - 2010-2019

    Année 2000

    Meilleur film : Pain, tulipes et comédie de Silvio Soldini
    Meilleur film étranger : Tout sur ma mère de Pedro Almodóvar
    Meilleur réalisateur : Silvio Soldini (Pain, tulipes et comédie)
    Meilleur réalisateur nouveau : Alessandro Piva (LaCapaGira)
    Meilleur producteur : Amedeo Pagani (Garage Olimpo)
    Meilleur scénario : Silvio Soldini & Doriana Leondeff (Pain, tulipes et comédie)
    Meilleure actrice : Licia Maglietta (Pain, tulipes et comédie)
    Meilleur acteur : Bruno Ganz (Pain, tulipes et comédie)
    Meilleur second rôle féminin : Marina Massironi (Pain, tulipes et comédie)
    Meilleur second rôle masculin : Giuseppe Battiston (Pain, tulipes et comédie) & Leo Gullotta (Un uomo perbene)
    Meilleur directeur de la photographie : Fabio Cianchetti (Canone inverso - making love) & Luca Bigazzi (Pain, tulipes et comédie)
    Meilleure musique originale : Ennio Morricone (Canone inverso - making love)
    Meilleurs décors : Francesco Bronzi (Canone inverso - making love)
    Meilleurs costumes : Sergio Ballo (La nourrice)
    Meilleur montage : Carla Simoncelli (Canone inverso - making love)
    Meilleur son : Maurizio Argentieri (Pain, tulipes et comédie)
    Meilleur court métrage : Monna Lisa de Matteo del Bo
    Plaque d'or : Giorgio Armani, Giancarlo Giannini, Mariangela Melato, U.N.I.T.E.C. (Unione Nazionale Industrie Tecniche Cineaudiovisive) & Alessandro von Normann
    David jury d'école : Canone inverso - making love de Ricky Tognazzi
    David spécial : Vittorio Cecchi Gori, Leonardo Pieraccioni, Massimo Boldi & Christian De Sica

    Année 2001

    Meilleur film : La chambre du fils de Nanni Moretti
    Meilleur film étranger : Le goût des autres d'Agnès Jaoui
    Meilleur réalisateur : Gabriele Muccino (Juste un baiser)
    Meilleur réalisateur nouveau : Alex Infascelli (Almost blue)
    Meilleur producteur : Domenico Procacci (Juste un baiser)
    Meilleur scénario : Claudio Fava, Monica Zapelli & Marco Tullio Giordana (Les cent pas)
    Meilleure actrice : Laura Morante (La chambre du fils)
    Meilleur acteur : Luigi Lo Cascio (Les cent pas)
    Meilleur second rôle féminin : Stefania Sandrelli (Juste un baiser)
    Meilleur second rôle masculin : Tony Sperandeo (Les cent pas)
    Meilleur directeur de la photographie : Lajos Koltai (Malena)
    Meilleure musique originale : Nicola Piovani (La chambre du fils)
    Meilleurs décors : Luciano Ricceri (Concurrence déloyale)
    Meilleurs costumes : Elisabetta Montaldo (Les cent pas)
    Meilleur montage : Claudio Di Mauro (Juste un baiser)
    Meilleur son : Gaetano Carito (Juste un baiser)
    Meilleur court métrage : Gavetta de Craig Bell
    David jury d'école : Les cent pas de Marco Tullio Giordana
    David spécial : Tony Curtis, Martin Scorsese & Enzo Verzini
    Année 2002

    Meilleur film : Le métier des armes d'Ermanno Olmi
    Meilleur film étranger : The barber : l'homme qui n'était pas là de Joel Coen
    Meilleur réalisateur : Ermanno Olmi (Le métier des armes)
    Meilleur réalisateur nouveau : Marco Ponti (Santa Maradona)
    Meilleur producteur : Luigi Musini, Roberto Cicutto & Ermanno Olmi (Le métier des armes)
    Meilleur scénario : Ermanno Olmi (Le métier des armes)
    Meilleure actrice : Marina Confalone (Incantesimo napoletano)
    Meilleur acteur : Giancarlo Giannini (Ti voglio bene Eugenio)
    Meilleur second rôle féminin : Stefania Sandrelli (Figli/Hijos)
    Meilleur second rôle masculin : Libero De Rienzo (Santa Maradona)
    Meilleur directeur de la photographie : Fabio Olmi (Le métier des armes)
    Meilleure musique originale : Fabio Vacchi (Le métier des armes)
    Meilleurs décors : Luigi Marchione (Le métier des armes)
    Meilleurs costumes : Francesca Sartori (Le métier des armes)
    Meilleur montage : Paolo Cottignola (Le métier des armes)
    Meilleur son : Remo Ugolinelli (Luce dei miei occhi)
    Meilleur court métrage : Non dire gatto de Giorgio Tirabassi
    David jury d'école : La folie des hommes de Renzo Martinelli
    David spécial : Liza Minnelli, Carlo Rambaldi & Franco Zeffirelli

    Année 2003

    Meilleur film : La fenêtre d'en face de Ferzan Ozpetek
    Meilleur film étranger : Le pianiste de Roman Polanski
    Meilleur réalisateur : Pupi Avati (Un coeur ailleurs)
    Meilleur réalisateur nouveau : Daniele Vicari (Velocità massima)
    Meilleur producteur : Domenico Procacci (Respiro)
    Meilleur scénario : Matteo Garrone, Massimo Gaudioso & Ugo Chiti (L'embaumeur)
    Meilleure actrice : Giovanna Mezzogiorno (La fenêtre d'en face)
    Meilleur acteur : Massimo Girotti (La fenêtre d'en face)
    Meilleur second rôle féminin : Piera Degli Esposti (Le sourire de ma mère)
    Meilleur second rôle masculin : Ernesto Mahieux (L'embaumeur)
    Meilleur directeur de la photographie : Daniele Nannuzzi (El Alamein)
    Meilleure musique originale : Andrea Guerra (La fenêtre d'en face)
    Meilleurs décors : Danilo Donati (Pinocchio)
    Meilleurs costumes : Danilo Donati (Pinocchio)
    Meilleur montage : Cecilia Zanuso (El Alamein)
    Meilleur son : Andrea Moser (El Alamein)
    Meilleur court métrage : Racconto di guerra de Mario Amura & Rosso fango de Paolo Ameli
    David jury d'école : La fenêtre d'en face de Ferzan Ozpetek
    David spécial : Gregory Peck & Isabelle Huppert

    Année 2004

    Meilleur film : Nos meilleures années de Marco Tullio Giordana
    Meilleur réalisateur : Marco Tullio Giordana (Nos meilleures années)
    Meilleur réalisateur nouveau : Salvatore Mereu (Ballo a tre passi)
    Meilleur producteur : Angelo Barbagallo (Nos meilleures années)
    Meilleur scénario : Sandro Petraglia & Stefano Rulli (Nos meilleures années)
    Meilleure actrice : Penélope Cruz (À corps perdus)
    Meilleur acteur : Sergio Castellitto (À corps perdus)
    Meilleur second rôle féminin : Margherita Buy (Caterina va en ville)
    Meilleur second rôle masculin : Roberto Herlitzka (Buongiorno, notte)
    Meilleur directeur de la photographie : Italo Petriccione (L'été où j'ai grandi)
    Meilleure musique originale : Banda Osiris (Primo amore)
    Meilleurs décors : Luigi Marchione (En chantant derrière les paravents)
    Meilleurs costumes : Francesca Sartori (En chantant derrière les paravents)
    Meilleur montage : Roberto Missiroli (Nos meilleures années)
    Meilleur son : Fulgenzio Ceccon (Nos meilleures années)
    Meilleurs effets spéciaux : Ubik Visual Effects & Boss Film (En chantant derrière les paravents)
    Meilleur documentaire : Guerra de Pippo Del Bono
    Meilleur court métrage : Sole de Michele Carrillo & Zinanà de Pippo Mezzapesa
    Meilleur film de l'union européenne : Dogville de Lars von Trier & Rosenstrasse de Margarethe von Trotta
    Meilleur film étranger : Les invasions barbares de Denys Arcand
    David de la jeunesse : L'été où j'ai grandi de Gabriele Salvatores
    David spécial : Steven Spielberg & Goffredo Lombardo
    Plaque d'or : Peter Falk

    Année 2005

    Meilleur film : Les conséquences de l'amour de Paolo Sorrentino
    Meilleur réalisateur : Paolo Sorrentino (Les conséquences de l'amour)
    Meilleur réalisateur nouveau : Saverio Costanzo (Private)
    Meilleur producteur : Rosario Rinaldo (Certi bambini)
    Meilleur scénario : Paolo Sorrentino (Les conséquences de l'amour)
    Meilleure actrice : Barbora Bobulova (Cuore sacro)
    Meilleur acteur : Toni Servillo (Les conséquences de l'amour)
    Meilleur second rôle féminin : Margherita Buy (Leçons d'amour à l'italienne)
    Meilleur second rôle masculin : Carlo Verdone (Leçons d'amour à l'italienne)
    Meilleur directeur de la photographie : Luca Bigazzi (Les conséquences de l'amour)
    Meilleure musique originale : Riz Ortolani (Ma quando arrivano le ragazze ?)
    Meilleure chanson originale : Tony Renis (Christmas in Love)
    Meilleurs décors : Andrea Crisanti (Cuore sacro)
    Meilleurs costumes : Daniela Ciancio (Il resto di niente)
    Meilleur montage : Claudio M. Cutry (Certi bambini)
    Meilleur son : Alessandro Zanon (Les clefs de la maison)
    Meilleurs effets spéciaux : Grande Mela (Dopo mezzanotte)
    Meilleur documentaire : Un silence particulier de Stefano Rulli
    Meilleur court métrage : Aria de Claudio Noce & Lotta libera de Stefano Viali
    Meilleur film de l'union européenne : Mar adentro d'Alejandro Amenábar
    Meilleur film étranger : Million Dollar Baby de Clint Eastwood
    David de la jeunesse : Alla luce del sole de Roberto Faenza
    David spécial : Carlo Azeglio Ciampi, Tom Cruise, Mario Monicelli, Dino Risi & Cecchi Gori Group

    Année 2006

    Meilleur film : Le caïman de Nanni Moretti
    Meilleur réalisateur : Nanni Moretti (Le caïman)
    Meilleur réalisateur nouveau : Fausto Brizzi (Notte prima degli esami)
    Meilleur producteur : Angelo Barbagallo & Nanni Moretti (Le caïman)
    Meilleur scénario : Stefano Rulli, Sandro Petraglia, Giancarlo De Cataldo & Michele Placido (Romanzo criminale)
    Meilleure actrice : Valeria Golino (La guerra di Mario)
    Meilleur acteur : Silvio Orlando (Le caïman)
    Meilleur second rôle féminin : Angela Finocchiaro (La bête dans le coeur)
    Meilleur second rôle masculin : Pierfrancesco Favino (Romanzo criminale)
    Meilleur directeur de la photographie : Luca Bigazzi (Romanzo criminale)
    Meilleure musique originale : Franco Piersanti (Le caïman)
    Meilleure chanson originale : Caterina Caselli (Arrivederci amore, ciao)
    Meilleurs décors : Paola Comencini (Romanzo criminale)
    Meilleurs costumes : Nicoletta Taranta (Romanzo criminale)
    Meilleur montage : Esmeralda Calabria (Romanzo criminale)
    Meilleur son : Alessandro Zanon (Le caïman)
    Meilleurs effets spéciaux : Proxima (Romanzo criminale)
    Meilleur documentaire : Il bravo gatto prende i topi de Francesco Conversano
    Meilleur court métrage : Un inguaribile amore de Giovanni Covini
    Meilleur film de l'union européenne : Match Point de Woody Allen
    Meilleur film étranger : Collision de Paul Haggis
    David de la jeunesse : Romanzo criminale de Michele Placido
    David du 50ème anniversaire : Gina Lollobrigida, Piero Tosi, Giuseppe Rotunno, Ennio Morricone, Dino De Laurentiis, Francesco Rosi, Suso Cecchi d'Amico & Mario Garbuglia
    Prix de la critique (Film Commission Torino Piemonte) : La guerra di Mario de Antonio Capuano
    Année 2007

    Meilleur film : L'inconnue de Giuseppe Tornatore
    Meilleur réalisateur : Giuseppe Tornatore (L'inconnue)
    Meilleur réalisateur nouveau : Kim Rossi Stuart (Libero)
    Meilleur producteur : Donatella Botti (L'aria salata)
    Meilleur scénario : Daniele Luchetti, Sandro Petraglia & Stefano Rulli (Mon frère est fils unique)
    Meilleure actrice : Kseniya Rappoport (L'inconnue)
    Meilleur acteur : Elio Germano (Mon frère est fils unique)
    Meilleur second rôle féminin : Angela Finocchiaro (Mon frère est fils unique) & Ambra Angiolini (Saturno contro)
    Meilleur second rôle masculin : Giorgio Colangeli (L'aria salata)
    Meilleur directeur de la photographie : Fabio Zamarion (L'inconnue)
    Meilleure musique originale : Ennio Morricone (L'inconnue)
    Meilleure chanson originale : Daniele Silvestri (Bus de nuit)
    Meilleurs décors : Carlos Conti (Golden Door)
    Meilleurs costumes : Mariano Tufano (Golden Door)
    Meilleur montage : Mirco Garrone (Mon frère est fils unique)
    Meilleur son : Bruno Pupparo (Mon frère est fils unique)
    Meilleurs effets spéciaux : L'Etude et la Supervision des Trucages (Golden Door)
    Meilleur documentaire : Il mio paese de Daniele Vicari
    Meilleur court métrage : Meridionali senza filtro de Michele Bia
    Meilleur film de l'union européenne : La vie des autres de Florian Henckel Von Donnersmarck
    Meilleur film étranger : Babel d'Alejandro González Iñárritu
    David de la jeunesse : Rouge comme le ciel de Cristiano Bortone
    David pour l'ensemble de leur carrière : Carlo Lizzani, Giuliano Montaldo & Armando Trovajoli
    Prix de la critique (Film Commission Torino Piemonte) : Centochiodi de Ermanno Olmi

    Année 2008

    Meilleur film : La fille du lac d'Andrea Molaioli
    Meilleur réalisateur : Andrea Molaioli (La fille du lac)
    Meilleur réalisateur nouveau : Andrea Molaioli (La fille du lac)
    Meilleur producteur : Francesca Cima & Nicola Giuliano (La fille du lac)
    Meilleur scénario : Sandro Petraglia (La fille du lac)
    Meilleure actrice : Margherita Buy (Giorni e nuvole)
    Meilleur acteur : Toni Servillo (La fille du lac)
    Meilleur second rôle féminin : Alba Rohrwacher (Giorni e nuvole)
    Meilleur second rôle masculin : Alessandro Gassman (Caos Calmo)
    Meilleur directeur de la photographie : Ramiro Civita (La fille du lac)
    Meilleure musique originale : Paolo Buonvino (Caos Calmo)
    Meilleure chanson originale : Ivano Fossati (Caos Calmo)
    Meilleurs décors : Francesco Frigeri (I vicerè)
    Meilleurs costumes : Milena Canonero (I vicerè)
    Meilleurs maquillages : Gino Tamagnini (I vicerè)
    Meilleures coiffures : Maria Teresa Corridoni (I vicerè)
    Meilleur montage : Giogiò Franchini (La fille du lac)
    Meilleur son : Alessandro Zanon (La fille du lac)
    Meilleurs effets spéciaux : Paola Trisoglio & Stefano Marinoni (La fille du lac)
    Meilleur documentaire : Madri de Barbara Cupisti
    Meilleur court métrage : Uova d'Alessandro Celli
    Meilleur film de l'union européenne : Irina Palm de Sam Garbarski
    Meilleur film étranger : No country for old men de Joel Coen & Ethan Coen
    David de la jeunesse : Parlami d'amore de Silvio Muccino
    David Spécial : Cinéma Italiano, Luigi Magni, Gabriele Muccino & Carlo Verdone

    Année 2009

    Meilleur film : Gomorra de Matteo Garrone
    Meilleur réalisateur : Matteo Garrone (Gomorra)
    Meilleur réalisateur nouveau : Gianni Di Gregorio (Le déjeuner du 15 août)
    Meilleur producteur : Domenico Procacci (Gomorra)
    Meilleur scénario : Maurizio Braucci, Ugo Chiti, Gianni Di Gregorio, Matteo Garrone, Massimo Gaudioso & Roberto Saviano (Gomorra)
    Meilleure actrice : Alba Rohrwacher (Il papà di Giovanna)
    Meilleur acteur : Toni Servillo (Il divo)
    Meilleur second rôle féminin : Piera Degli Esposti (Il divo)
    Meilleur second rôle masculin : Giuseppe Battiston (Ciao Stefano)
    Meilleur directeur de la photographie : Luca Bigazzi (Il divo)
    Meilleure musique originale : Teho Teardo (Il divo)
    Meilleure chanson originale : Robert del Naja, Neil Davidge & Euan Dickinson (Gomorra)
    Meilleurs décors : Francesco Frigeri (I demoni di San Pietroburgo)
    Meilleurs costumes : Elisabetta Montaldo (I demoni di San Pietroburgo)
    Meilleurs maquillages : Vittorio Sodano (Il divo)
    Meilleures coiffures : Aldo Signoretti (Il divo)
    Meilleur montage : Marco Spoletini (Gomorra)
    Meilleur son : Maricetta Lombardo (Gomorra)
    Meilleurs effets spéciaux : Nicola Sganga & Rodolfo Migliari (Il divo)
    Meilleur documentaire : Rata nece biti - Non ci sarà la guerra de Daniele Gaglianone
    Meilleur court métrage : L'arbitro de Paolo Zucca
    Meilleur film de l'union européenne : Slumdog Millionaire de Danny Boyle
    Meilleur film étranger : Gran Torino de Clint Eastwood
    David de la jeunesse : Si può fare de Giulio Manfredonia
    David Spécial : Christian De Sica, Virna Lisi, Fulvio Lucisano & Paolo Villaggio