MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    Les David Di Donatello
    Période 1980/1989

    1956-1969 - 1970-1979 - 1990-1999 - 2000-2009 - 2010-2019

    Année 1980

    Meilleur film : Operación Ogro de Gillo Pontecorvo & Le saut dans le vide de Marco Bellocchio
    Meilleur film étranger : Kramer contre Kramer de Robert Benton
    Meilleur réalisateur : Francesco Rosi (Le Christ s'est arrêté à Eboli)
    Meilleur réalisateur étranger : Francis Ford Coppola (Apocalypse Now)
    Meilleur producteur : Joseph Losey (Don Giovanni) & Mario Cecchi Gori (Mani di velluto)
    Meilleur scénario étranger : Allen Presson Jay (Just tell me what you want)
    Meilleure actrice : Virna Lisi (La cicala)
    Meilleur acteur : Adriano Celentano (Mani di velluto)
    Meilleure bande originale : Ralph Burns (Movie movie)
    Meilleur acteur étranger : Jack Lemmon (Le syndrome chinois) & Dustin Hoffman (Kramer contre Kramer)
    Meilleure actrice étrangère : Isabelle Huppert (La dentellière)
    David Luchino Visconti : Andrei Tarkovsky
    David européen : John Schlesinger
    David Spécial : Suso Cecchi D'Amico, Justin Henry, Enrico Montesano, Hanna Schygulla, Ray Stark & Carlo Verdone

    Année 1981

    Meilleur film : Ricomincio da tre de Massimo Troisi
    Meilleur film étranger : Kagemusha, l'ombre du guerrier d'Akira Kurosawa
    Meilleur réalisateur : Francesco Rosi (Trois frères)
    Meilleur producteur : Franco Committeri (Passion d'amour)
    Meilleur producteur étranger : Hungaro Film (Angi Vera) & Francis Ford Coppola & George Lucas (Kagemusha, l'ombre du guerrier)
    Meilleur scénario : Francesco Rosi & Tonino Guerra (Trois frères)
    Meilleur scénario étranger : Jean Gruault (Mon oncle d'Amérique)
    Meilleure actrice : Mariangela Melato (Aide-moi à rêver) & Valeria d'Obici (Passion d'amour)
    Meilleur acteur : Massimo Troisi (Ricomincio da tre)
    Meilleur second-rôle masculin : Charles Vanel (Trois frères)
    Meilleur directeur de la photographie : Pasqualino De Santis (Trois frères)
    Meilleure musique : Fiorenzo Carpi (Eugenio)
    Meilleurs décors : Mario Garbuglia (La dame aux camélias)
    Meilleurs costumes : Piero Tosi (La dame aux camélias)
    Meilleur montage : Ruggero Mastroianni (Chambre d'hôtel)
    Meilleur acteur étranger : Burt Lancaster (Atlantic City)
    Meilleure actrice étrangère : Catherine Deneuve (Le dernier métro)
    David Luchino Visconti : François Truffaut
    David européen : Krzysztof Zanussi
    Année 1982

    Meilleur film : Borotalco de Carlo Verdone
    Meilleur film étranger : Mephisto d'István Szabó
    Meilleur réalisateur : Marco Ferreri (Conte de la folie ordinaire)
    Meilleur réalisateur étranger : Margarethe von Trotta (Les années de plomb)
    Meilleur réalisateur nouveau : Luciano Manuzzi (Fuori stagione)
    Meilleur producteur : Antonio Avati & Gianni Minervini (Fuori stagione)
    Meilleur producteur étranger : Warren Beatty (Reds)
    Meilleur scénario : Sergio Amidei & Marco Ferreri (Conte de la folie ordinaire)
    Meilleur scénario étranger : Harold Pinter (La maîtresse du lieutenant français)
    Meilleure actrice : Eleonora Giorgi (Borotalco)
    Meilleur acteur : Carlo Verdone (Borotalco)
    Meilleur second-rôle féminin : Alida Valli (La caduta degli angeli ribelli)
    Meilleur second-rôle masculin : Angelo Infanti (Borotalco)
    Meilleur espoir féminin : Marina Suma (Le occasioni di Rosa)
    Meilleur espoir masculin : Beppe Grillo (L'imposteur)
    Meilleur directeur de la photographie : Tonino Delli Colli (Conte de la folie ordinaire)
    Meilleure musique : Lucio Dalla & Fabio Liberatori (Borotalco)
    Meilleurs décors : Lorenzo Baraldi (Le marquis s'amuse)
    Meilleurs costumes : Gianna Gissi (Le marquis s'amuse)
    Meilleur montage : Ruggero Mastroianni (Conte de la folie ordinaire)
    Meilleur acteur étranger : Klaus Maria Brandauer (Mephisto)
    Meilleure actrice étrangère : Diane Keaton (Reds)
    David Luchino Visconti : Cesare Zavattini
    David René Clair : Markus Imhoof & Jaakko Pakkasvirta
    David européen : Ermanno Olmi
    Médaille d'or du ministère du tourisme et du spectacle : Ingrid Bergman, Renato Castellani, Vittorio Gassman, Alberto Lattuada, Giulietta Masina, Martin Scorsese & Andrej Tarkovskij
    Année 1983

    Meilleur film : La nuit de San Lorenzo de Paolo & Vittorio Taviani
    Meilleur film étranger : Gandhi de Richard Attenborough
    Meilleur réalisateur : Paolo & Vittorio Taviani (La nuit de San Lorenzo)
    Meilleur réalisateur étranger : Steven Spielberg (E.T., l'extra-terrestre)
    Meilleur réalisateur nouveau : Francesco Laudadio (Grog)
    Meilleur producteur : Giuliani G. De Negri (La nuit de San Lorenzo)
    Meilleur producteur étranger : Richard Attenborough (Gandhi)
    Meilleur scénario : Sergio Amidei & Ettore Scola (La nuit de Varennes)
    Meilleur scénario étranger : Blake Edwards (Victor/Victoria)
    Meilleure actrice : Giuliana de Sio (Io, Chiara e lo scuro)
    Meilleur acteur : Francesco Nuti (Io, Chiara e lo scuro)
    Meilleur second-rôle féminin : Virna Lisi (Sapore di mare) & Lina Polito (Scusate il ritardo)
    Meilleur second-rôle masculin : Lello Arena (Scusate il ritardo)
    Meilleur espoir féminin : Federica Mastroianni (State buoni... se potete)
    Meilleur espoir masculin : Fausto Rossi (Colpire al cuore)
    Meilleur directeur de la photographie : Franco Di Giacomo (La nuit de San Lorenzo)
    Meilleure musique : Angelo Branduardi (State buoni... se potete)
    Meilleurs décors : Dante Ferretti (La nuit de Varennes)
    Meilleurs costumes : Gabriella Pescucci (La nuit de Varennes)
    Meilleur montage : Roberto Perpignani (La nuit de San Lorenzo)
    Meilleur acteur étranger : Paul Newman (Le verdict)
    Meilleure actrice étrangère : Julie Andrews (Victor/Victoria)
    Prix Alitalia : Paolo & Vittorio Taviani
    David Luchino Visconti : Orson Welles
    David René Clair : Manuel Gutiérrez Aragón
    David européen : Richard Attenborough
    David Spécial : Marcello Mastroianni & Hanna Schygulla

    Année 1984

    Meilleur film : Le bal d'Ettore Scola & Et vogue le navire... de Federico Fellini
    Meilleur film étranger : Fanny et Alexandre d'Ingmar Bergman
    Meilleur réalisateur : Ettore Scola (Le bal)
    Meilleur réalisateur étranger : Ingmar Bergman (Fanny et Alexandre)
    Meilleur réalisateur nouveau : Roberto Russo (Flirt)
    Meilleur producteur : Gianni Minervini (Mi manda Picone)
    Meilleur producteur étranger : Jonathan T. Taplin (Under fire)
    Meilleur scénario : Federico Fellini & Tonino Guerra (Et vogue le navire...)
    Meilleur scénario étranger : Ingmar Bergman (Fanny et Alexandre)
    Meilleure actrice : Lina Sastri (Mi manda Picone)
    Meilleur acteur : Giancarlo Giannini (Mi manda Picone)
    Meilleur second-rôle féminin : Elena Fabrizi (Acqua e sapone)
    Meilleur second-rôle masculin : Carlo Giuffrè (Son contento)
    Meilleur directeur de la photographie : Giuseppe Rotunno (Et vogue le navire...)
    Meilleure musique : Vladimir Cosma & Armando Trovajoli (Le bal)
    Meilleurs décors : Dante Ferretti (Et vogue le navire...)
    Meilleurs costumes : Nanà Cecchi (Le choix des seigneurs)
    Meilleur montage : Raimondo Crociani (Le bal)
    Meilleur acteur étranger : Woody Allen (Zelig)
    Meilleure actrice étrangère : Shirley MacLaine (Tendres passions)
    Prix Alitalia : Ettore Scola
    David Luchino Visconti : Federico Fellini
    David René Clair : Sergio Leone
    Plate Spécial : Vittorio Gassman, Sophia Loren, Nino Manfredi, Mariangela Melato, Alberto Sordi & Monica Vitti
    Année 1985

    Meilleur film : Carmen de Francesco Rosi
    Meilleur film étranger : Amadeus de Milos Forman
    Meilleur réalisateur : Francesco Rosi (Carmen)
    Meilleur réalisateur étranger : Milos Forman (Amadeus)
    Meilleur réalisateur nouveau : Luciano De Crescenzo (Così parlò Bellavista)
    Meilleur producteur : Giuliani G. De Negri (Kaos, contes siciliens) & Fulvio Lucisano (Uno scandalo perbene)
    Meilleur producteur étranger : David Puttnam (La déchirure)
    Meilleur scénario : Tonino Guerra, Paolo Taviani & Vittorio Taviani (Kaos, contes siciliens)
    Meilleur scénario étranger : Woody Allen (Broadway Danny Rose)
    Meilleure actrice : Lina Sastri (Segreti segreti)
    Meilleur acteur : Francesco Nuti (Casablanca, Casablanca)
    Meilleur second-rôle féminin : Marina Confalone (Così parlò Bellavista)
    Meilleur second-rôle masculin : Ricky Tognazzi (Aurora)
    Meilleur directeur de la photographie : Pasqualino De Santis (Carmen)
    Meilleure musique : Carlo Savina (Pizza Connection)
    Meilleurs décors : Enrico Job (Carmen)
    Meilleurs costumes : Enrico Job (Carmen)
    Meilleur montage : Ruggero Mastroianni (Carmen)
    Meilleur acteur étranger : Tom Hulce (Amadeus)
    Meilleure actrice étrangère : Meryl Streep (Falling in love)
    Prix Alitalia : Francesco Rosi
    David Luchino Visconti : Rouben Mamoulian & István Szabó
    David René Clair : Wim Wenders
    David Spécial : Italo Gemini & Sandro Pertini

    Année 1986

    Meilleur film : Pourvu que ce soit une fille de Mario Monicelli
    Meilleur film étranger : Out of Africa de Sydney Pollack
    Meilleur réalisateur : Mario Monicelli (Pourvu que ce soit une fille)
    Meilleur réalisateur étranger : Akira Kurosawa (Ran)
    Meilleur réalisateur nouveau : Enrico Montesano (A me mi piace)
    Meilleur producteur : Giovanni Di Clemente (Pourvu que ce soit une fille)
    Meilleur producteur étranger : Steven Spielberg (Retour vers le futur)
    Meilleur scénario : Leo Benvenuti, Suso Cecchi D'Amico, Piero De Bernardi, Mario Monicelli & Tullio Pinelli (Pourvu que ce soit une fille)
    Meilleur scénario étranger : Robert Zemeckis & Bob Gale (Retour vers le futur)
    Meilleure actrice : Angela Molina (Un complicato intrigo di donne, vicoli e delitti)
    Meilleur acteur : Marcello Mastroianni (Ginger et Fred)
    Meilleur second-rôle féminin : Athina Cenci (Pourvu que ce soit une fille)
    Meilleur second-rôle masculin : Bernard Blier (Pourvu que ce soit une fille)
    Meilleur directeur de la photographie : Giuseppe Lanci (Un complicato intrigo di donne, vicoli e delitti)
    Meilleure musique : Riz Ortolani (Festa di laurea) & Nicola Piovani (Ginger et Fred)
    Meilleurs décors : Enrico Job (Un complicato intrigo di donne, vicoli e delitti)
    Meilleurs costumes : Danilo Donati (Ginger et Fred)
    Meilleur montage : Ruggero Mastroianni (Pourvu que ce soit une fille)
    Meilleur acteur étranger : William Hurt (Le baiser de la femme-araignée)
    Meilleure actrice étrangère : Meryl Streep (Out of Africa)
    Prix Alitalia : Nanni Moretti
    David Luchino Visconti : Ingmar Bergman, Suso Cecchi D'Amico & Giuseppe Rotunno
    David René Clair : Federico Fellini
    David Spécial : Francesco Cossiga, Giulietta Masina & Nicola Signorelli
    Médaille d'or de la ville de Rome : Federico Fellini, Gina Lollobrigida, Marcello Mastroianni, Mariangela Melato, Nanni Moretti, Francesco Nuti & Ettore Scola

    Année 1987

    Meilleur film : La famille d'Ettore Scola
    Meilleur film étranger : Chambre avec vue de James Ivory
    Meilleur réalisateur : Ettore Scola (La famille)
    Meilleur réalisateur étranger : James Ivory (Chambre avec vue)
    Meilleur réalisateur nouveau : Giorgio Treves (Le mal d'aimer)
    Meilleur producteur : Franco Cristaldi & Bernd Eichinger (Le nom de la rose)
    Meilleur producteur étranger : Fernando Ghia & David Puttnam (Mission)
    Meilleur scénario : Ruggero Maccari, Furio Scarpelli & Ettore Scola (La famille)
    Meilleur scénario étranger : Woody Allen (Hannah et ses soeurs)
    Meilleure actrice : Liv Ullmann (Mosca addio)
    Meilleur acteur : Vittorio Gassman (La famille)
    Meilleur second-rôle féminin : Lina Sastri (L'inchiesta)
    Meilleur second-rôle masculin : Leo Gullotta (Le maître de la camorra)
    Meilleur directeur de la photographie : Tonino Delli Colli (Le nom de la rose)
    Meilleure chanson originale : Riz Ortolani (Regalo di Natale)
    Meilleurs décors : Dante Ferretti (Le nom de la rose)
    Meilleurs costumes : Gabriella Pescucci (Le nom de la rose)
    Meilleur montage : Francesco Malvestito (La famille)
    Meilleur acteur étranger : Dexter Gordon (Autour de minuit)
    Meilleure actrice étrangère : Norma Aleandro (La historia oficial)
    Prix Alitalia : Maria Anna Clementelli, Silvio Clementelli, Damiano Damiani & Fulvio Lucis
    David Luchino Visconti : Alain Resnais
    David René Clair : Jean-Jacques Annaud
    David Spécial : Elena Daskowa Valenzano

    Année 1988

    Meilleur film : Le dernier empereur de Bernardo Bertolucci
    Meilleur film étranger : Au revoir les enfants de Louis Malle
    Meilleur réalisateur : Bernardo Bertolucci (Le dernier empereur)
    Meilleur réalisateur étranger : Louis Malle (Au revoir les enfants)
    Meilleur réalisateur nouveau : Daniele Luchetti (Domani domani)
    Meilleur producteur : Jeremy Thomas, Franco Giovale & Joyce Herlihy (Le dernier empereur)
    Meilleur producteur étranger : Stanley Kubrick (Full metal jacket)
    Meilleur scénario : Leo Benvenuti, Piero De Bernardi & Carlo Verdone (Io e mia sorella) & Mark Peploe & Bernardo Bertolucci (Le dernier empereur)
    Meilleur scénario étranger : Louis Malle (Au revoir les enfants)
    Meilleure actrice : Elena Safonova (Les yeux noirs)
    Meilleur acteur : Marcello Mastroianni (Les yeux noirs)
    Meilleur second-rôle féminin : Elena Sofia Ricci (Io e mia sorella)
    Meilleur second-rôle masculin : Peter O'Toole (Le dernier empereur)
    Meilleur directeur de la photographie : Vittorio Storaro (Le dernier empereur)
    Meilleure musique originale : Ennio Morricone (Les lunettes d'or)
    Meilleurs décors : Ferdinando Scarfiotti, Bruno Cesari & Osvaldo Desideri (Le dernier empereur)
    Meilleurs costumes : James Acheson & Ugo Pericoli (Le dernier empereur)
    Meilleur montage : Gabriella Cristiani (Le dernier empereur)
    Meilleur acteur étranger : Michael Douglas (Wall Street)
    Meilleure actrice étrangère : Cher (Eclair de lune)
    Prix Alitalia : Claudia Cardinale
    David Luchino Visconti : Stanley Kubrick
    David Spécial : Giulio Andreotti
    Année 1989

    Meilleur film : La légende du saint buveur d'Ermanno Olmi
    Meilleur film étranger : Barry Levinson (Rain man)
    Meilleur réalisateur : Ermanno Olmi (La légende du saint buveur)
    Meilleur réalisateur étranger : Pedro Almodóvar (Femmes au bord de la crise de nerfs)
    Meilleur réalisateur nouveau : Francesca Archibugi (Mignon est partie)
    Meilleur producteur : Filiberto Bandini (Caro Gorbaciov)
    Meilleur producteur étranger : Robert Watts & Frank Marshall (Qui veut la peau de Roger Rabbit ?)
    Meilleur scénario : Gloria Malatesta, Claudia Sbarigia & Francesca Archibugi (Mignon est partie)
    Meilleur scénario étranger : John Cleese (Un poisson nommé Wanda)
    Meilleure actrice : Stefania Sandrelli (Mignon est partie)
    Meilleur acteur : Roberto Benigni (Le petit diable)
    Meilleur second-rôle féminin : Athina Cenci (Compagni di scuola)
    Meilleur second-rôle masculin : Massimo Dapporto (Mignon est partie) & Carlo Croccolo (O re)
    Meilleur directeur de la photographie : Dante Spinotti
    Meilleure musique originale : Ennio Morricone (Cinema paradiso)
    Meilleure chanson originale : Lucio Dalla & Mauro Malavasi (La femme de mes amours)
    Meilleurs décors : Danilo Donati (Francesco)
    Meilleurs costumes : Lucia Mirisola (O re)
    Meilleur montage : Ermanno Olmi (La légende du saint buveur)
    Meilleur son : Candido Raini (Mignon est partie)
    Meilleur acteur étranger : Dustin Hoffman (Rain man)
    Meilleure actrice étrangère : Jodie Foster (Les accusés)
    Prix Alitalia : Monica Vitti
    David Luchino Visconti : Paolo Taviani & Vittorio Taviani