MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    César
    Période 1990/1999

    1976-1989 - 2000-2009 - 2010-2015 - 2016 - 2017

    Année 1990

    Soirée présidée par Kirk Douglas

    Meilleur film : Trop belle pour toi de Bertrand Blier
    Meilleur réalisateur : Bertrand Blier (Trop belle pour toi)
    Meilleure actrice : Carole Bouquet (Trop belle pour toi)
    Meilleur acteur : Philippe Noiret (La vie et rien d'autre)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Suzanne Flon (La Vouivre)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Robert Hirsch (Hiver 54)
    Meilleur espoir féminin : Vanessa Paradis (Noce Blanche)
    Meilleur espoir masculin : Yvan Attal (Un monde sans pitié)
    Meilleur film étranger : Les liaisons dangereuses de Stephen Frears
    Meilleur premier film : Un monde sans pitié d'Eric Rochant
    Meilleur scénario : Bertrand Blier (Trop belle pour toi)
    Meilleure musique : Oswald d'Andrea (La vie et rien d'autre)
    Meilleure photo : Yves Angelo (Nocturne indien)
    Meilleur son : Pierre Lenoir & Dominique Hennequin (Monsieur Hire)
    Meilleurs décors : Pierre Guffroy (Valmont)
    Meilleurs costumes : Theodor Pisteck (Valmont)
    Meilleur montage : Claudine Merlin (Trop belle pour toi)
    Meilleur affiche : Jouineau-Bourgude & Gilles Douin (Cinéma Paradiso)
    Meilleur court métrage d'animation : Le porte-plume de Marie-Christine Perrodin
    Meilleur court métrage documentaire : Chanson pour un marin de Bernard Aubouy
    Meilleur court métrage de fiction : Lune froide de Patrick Bouchitey
    César d'honneur : Gérard Philippe & Philippe Dormoy
    Année 1991

    Soirée présidée par Sophia Loren

    Meilleur film : Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau
    Meilleur réalisateur : Jean-Paul Rappeneau (Cyrano de Bergerac)
    Meilleure actrice : Anne Parillaud (Nikita)
    Meilleur acteur : Gérard Depardieu (Cyrano de Bergerac)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Dominique Blanc (Milou en mai)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jacques Weber (Cyrano de Bergerac)
    Meilleur espoir féminin : Judith Henry (La discrète)
    Meilleur espoir masculin : Gérald Thomassin (Le petit criminel)
    Meilleur film étranger : Le cercle des poètes disparus de Peter Weir
    Meilleur premier film : La discrète de Christian Vincent
    Meilleur scénario : Christian Vincent & Jean-Pierre Ronssin (La discrète)
    Meilleure musique : Jean-Claude Petit (Cyrano de Bergerac)
    Meilleure photo : Pierre Lhomme (Cyrano de Bergerac)
    Meilleur son : Pierre Gamet & Dominique Hennequin (Cyrano de Bergerac)
    Meilleurs décors : Ezio Frigerio (Cyrano de Bergerac)
    Meilleurs costumes : Franca Squarciapino (Cyrano de Bergerac)
    Meilleur montage : Noëlle Boisson (Cyrano de Bergerac)
    Meilleur court métrage documentaire : La valise de François Amado
    Meilleur court métrage de fiction : Foutaises de Jean-Pierre Jeunet
    César d'honneur : Sophia Loren & Jean-Pierre Aumont
    Année 1992

    Soirée présidée par Michèle Morgan

    Meilleur film : Tous les matins du monde d'Alain Corneau
    Meilleur réalisateur : Alain Corneau (Tous les matins du monde)
    Meilleure actrice : Jeanne Moreau (La vieille qui marchait dans la mer)
    Meilleur acteur : Jacques Dutronc (Van Gogh)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Anne Brochet (Tous les matins du monde)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jean Carmet (Merci la vie)
    Meilleur espoir féminin : Géraldine Pailhas (La neige et le feu)
    Meilleur espoir masculin : Manuel Blanc (J'embrasse pas)
    Meilleur film étranger : Toto le héros de Jaco Van Dormael
    Meilleur premier film : Delicatessen de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet
    Meilleur scénario : Marc Caro, Jean-Pierre Jeunet & Gilles Adrien (Delicatessen)
    Meilleure musique : Jordi Savall (Tous les matins du monde)
    Meilleure photo : Yves Angelo (Tous les matins du monde)
    Meilleur son : Pierre Gamet, Gérard Lamps, Anne Le Campion & Pierre Verany (Tous les matins du monde)
    Meilleurs décors : Jean-Philippe Carp & Kreka Kljakovic (Delicatessen)
    Meilleurs costumes : Corinne Jorry (Tous les matins du monde)
    Meilleur montage : Hervé Schneid (Delicatessen)
    Meilleur court métrage : 25 décembre 58, 10 h 36 de Diane Bertrand
    César d'honneur : Michèle Morgan, César & Sylvester Stallone
    Année 1993

    Soirée présidée par Marcello Mastroianni

    Meilleur film : Les nuits fauves de Cyril Collard
    Meilleur réalisateur : Claude Sautet (Un cœur en hiver)
    Meilleure actrice : Catherine Deneuve (Indochine)
    Meilleur acteur : Claude Rich (Le souper)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Dominique Blanc (Indochine)
    Meilleur acteur dans un second rôle : André Dussollier (Un cœur en hiver)
    Meilleur espoir féminin : Romane Bohringer (Les nuits fauves)
    Meilleur espoir masculin : Emmanuel Salinger (La sentinelle)
    Meilleur film étranger : Talons aiguilles de Pedro Almodovar
    Meilleur premier film : Les nuits fauves de Cyril Collard
    Meilleur scénario original ou adaptation : Coline Serreau (La crise)
    Meilleure musique : Gabriel Yared (L'amant)
    Meilleure photo : François Catonné (Indochine)
    Meilleur son : Guillaume Sciama & Dominique Hennequin (Indochine)
    Meilleurs décors : Jacques Bufnoir (Indochine)
    Meilleurs costumes : Sylvie de Segonzac (Le souper)
    Meilleur montage : Lise Beaulieu (Les nuits fauves)
    Meilleur court métrage : Versailles Rive Gauche de Bruno Podalydès
    César d'honneur : Marcello Mastroianni, Jean Marais & Gérard Oury

    Année 1994

    Soirée présidée par Gérard Depardieu

    Meilleur film : Smoking & No smoking d'Alain Resnais
    Meilleur réalisateur : Alain Resnais (Smoking & No smoking)
    Meilleure actrice : Juliette Binoche (Trois couleurs : Bleu)
    Meilleur acteur : Pierre Arditi (Smoking & No smoking)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Valérie Lemercier (Les visiteurs)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Fabrice Luchini (Tout ça... pour ça !)
    Meilleur espoir féminin : Valeria Bruni-Tedeschi (Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel)
    Meilleur espoir masculin : Olivier Martinez (Un deux trois soleil)
    Meilleur film étranger : La leçon de piano de Jane Campion
    Meilleur premier film : L'odeur de la papaye verte de Tran Anh Hung
    Meilleur scénario original ou adaptation : Jean-Pierre Bacri & Agnès Jaoui (Smoking & No Smoking)
    Meilleure musique : Khaled (Un deux trois soleil)
    Meilleure photo : Yves Angelo (Germinal)
    Meilleur son : William Flageollet & Jean-Claude Laureux (Troix couleurs : Bleu)
    Meilleurs décors : Jacques Saulnier (Smoking & No smoking)
    Meilleurs costumes : Sylvie Gautrelet, Caroline de Vivaise & Bernadette Villard (Germinal)
    Meilleur montage : Jacques Witta (Trois couleurs : Bleu)
    Meilleur court métrage : Gueule d'atmosphère d'Olivier Peray
    César d'honneur : Jean Carmet
    Année 1995

    Soirée présidée par Alain Delon

    Meilleur film : Les roseaux sauvages d'André Téchiné
    Meilleur réalisateur : André Téchiné (Les roseaux sauvages)
    Meilleure actrice : Isabelle Adjani (La reine Margot)
    Meilleur acteur : Gérard Lanvin (Le fils préféré)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Virna Lisi (La reine Margot)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jean-Hugues Anglade (La reine Margot)
    Meilleur espoir féminin : Elodie Bouchez (Les roseaux sauvages)
    Meilleur espoir masculin : Mathieu Kassovitz (Regarde les hommes tomber)
    Meilleur film étranger : 4 mariages et 1 enterrement de Mike Newell
    Meilleur premier film : Regarde les hommes tomber de Jacques Audiard
    Meilleur film à caractère documentaire : Délits flagrants de Raymond Depardon
    Meilleur scénario original ou adaptation : André Téchiné, Gilles Taurand & Olivier Massart (Les roseaux sauvages)
    Meilleure musique : Zbigniew Preisner (Trois couleurs : Rouge)
    Meilleure photo : Philippe Rousselot (La reine Margot)
    Meilleur son : Jean-Paul Mugel & Dominique Hennequin (Farinelli)
    Meilleurs décors : Gianni Quaranta (Farinelli)
    Meilleurs costumes : Moidele Bickel (La reine Margot)
    Meilleur montage : Juliette Welfling & Monique Dartonne (Regarde les hommes tomber)
    Meilleur court métrage : La vis de Didier Flamand
    César d'honneur : Steven Spielberg, Jeanne Moreau & Gregory Peck
    César des Césars : Jean-Paul Rappeneau
    Année 1996

    Soirée présidée par Philippe Noiret

    Meilleur film : La haine de Mathieu Kassovitz
    Meilleur réalisateur : Claude Sautet (Nelly et M. Arnaud)
    Meilleure actrice : Isabelle Huppert (La cérémonie)
    Meilleur acteur : Michel Serrault (Nelly et M. Arnaud)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Annie Girardot (Les misérables)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Eddy Mitchell (Le bonheur est dans le pré)
    Meilleur espoir féminin : Sandrine Kiberlain (En avoir (ou pas))
    Meilleur espoir masculin : Guillaume Depardieu (Les apprentis)
    Meilleur film étranger : Land and freedom de Ken Loach
    Meilleur premier film : Les trois frères de Bernard Campan & Didier Bourdon
    Meilleur scénario original ou adaptation : Josiane Balasko & Telshe Boorman (Gazon Maudit)
    Meilleure musique : Zbigniew Preisner & Michel Colombier (Elisa)
    Meilleure photo : Thierry Arbogast (Le hussard sur le toit)
    Meilleur son : Pierre Gamet, Dominique Hennequin & Jean Gouldier (Le hussard sur le toit)
    Meilleurs décors : Jean Rabasse (La cité des enfants perdus)
    Meilleurs costumes : Christian Gasc (Madame Butterfly)
    Meilleur montage : Mathieu Kassovitz & Scott Stevenson (La haine)
    Meilleur court métrage : Le moine et le poisson de Michaël Dudok de Wit
    César d'honneur : Lauren Bacall & Henri Verneuil

    Année 1997

    Meilleur film : Ridicule de Patrice Leconte
    Meilleur réalisateur : Patrice Leconte (Ridicule) & Bertrand Tavernier (Capitaine Conan)
    Meilleure actrice : Fanny Ardant (Pédale douce)
    Meilleur acteur : Philippe Torreton (Capitaine Conan)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Catherine Frot (Un air de famille)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jean-Pierre Darroussin (Un air de famille)
    Meilleur espoir féminin : Laurence Côte (Les voleurs)
    Meilleur espoir masculin : Mathieu Amalric (Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle))
    Meilleur film étranger : Breaking the waves de Lars Von Trier
    Meilleur premier film : Y aura-t-il de la neige ? de Sandrine Veysset
    Meilleur scénario original ou adaptation : Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri & Cédric Klapisch (Un air de famille)
    Meilleure musique : Bruno Coulais (Microcosmos)
    Meilleure photo : Claude Nuridsany, Marie Pérennou, Hugues Ryffel & Thierry Machado (Microcosmos)
    Meilleur son : Philippe Barbeau & Bernard Leroux (Microcosmos)
    Meilleurs décors : Ivan Maussion (Ridicule)
    Meilleurs costumes : Christian Gasc (Ridicule)
    Meilleur montage : Marie-Josèphe Yoyotte & Florence Ricard (Microcosmos)
    Meilleur court métrage : Mme Jacques sur la Croisette d'Emmanuel Finkiel
    César d'honneur : Charles Aznavour & Andie Mac Dowell

    Année 1998

    Soirée présidée par Juliette Binoche

    Meilleur film : On connaît la chanson d'Alain Resnais
    Meilleur réalisateur : Luc Besson (Le cinquième élément)
    Meilleure actrice : Ariane Ascaride (Marius et Jeannette)
    Meilleur acteur : André Dussollier (On connaît la chanson)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Agnès Jaoui (On connaît la chanson)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jean-Pierre Bacri (On connaît la chanson)
    Meilleur espoir féminin : Emma de Caunes (Un frère)
    Meilleur espoir masculin : Stanislas Merhar (Nettoyage à sec)
    Meilleur film étranger : Les virtuoses de Mark Herman
    Meilleur premier film : Didier d'Alain Chabat
    Meilleur scénario original ou adaptation : Agnès Jaoui & Jean-Pierre Bacri (On connaît la chanson)
    Meilleure musique : Bernardo Sandoval (Western)
    Meilleure photo : Thierry Arbogast (Le cinquième élément)
    Meilleur son : Pierre Lenoir & Jean-Pierre Laforce (On connaît la chanson)
    Meilleurs décors : Dan Weil (Le cinquième élément)
    Meilleurs costumes : Christian Gasc (Le bossu)
    Meilleur montage : Hervé de Luze (On connaît la chanson)
    Meilleur court métrage : Des majorettes dans l'espace de David Fourier
    César d'honneur : Michael Douglas, Clint Eastwood & Jean-Luc Godard


    Année 1999

    Soirée présidée par Isabelle Huppert

    Meilleur film : La vie rêvée des anges d'Erick Zonca
    Meilleur réalisateur : Patrice Chéreau (Ceux qui m'aiment prendront le train)
    Meilleure actrice : Elodie Bouchez (La vie rêvée des anges)
    Meilleur acteur : Jacques Villeret (Le dîner de cons)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Dominique Blanc (Ceux qui m'aiment prendront le train)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Daniel Prévost (Le dîner de cons)
    Meilleur espoir féminin : Natacha Régnier (La vie rêvée des anges)
    Meilleur espoir masculin : Bruno Putzulu (Petits désordres amoureux)
    Meilleur film étranger : La vie est belle de Roberto Benigni
    Meilleur premier film : Dieu seul me voit de Bruno Podalydès
    Meilleur scénario original ou adaptation : Francis Veber (Le dîner de cons)
    Meilleure musique : Tony Gatlif (Gadjo dilo)
    Meilleure photo : Eric Gautier (Ceux qui m'aiment prendront le train)
    Meilleur son : Vincent Tulli & Vincent Arnardi (Taxi)
    Meilleurs décors : Jacques Rouxel (Lautrec)
    Meilleurs costumes : Pierre-Jean Larroque (Lautrec)
    Meilleur montage : Véronique Lange (Taxi)
    Meilleur court métrage : L'interview de Xavier Giannoli
    César d'honneur : Pedro Almodovar, Johnny Depp & Jean Rochefort