MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    César
    Période 1976/1989

    1990-1999 - 2000-2009 - 2010-2015 - 2016 - 2017

    Année 1976

    Soirée présidée par Jean Gabin

    Meilleur film : Le vieux fusil de Robert Enrico
    Meilleur réalisateur : Bertrand Tavernier (Que la fête commence...)
    Meilleure actrice : Romy Schneider (L'important c'est d'aimer)
    Meilleur acteur : Philippe Noiret (Le vieux fusil)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Marie-France Pisier (Cousin, Cousine & Souvenirs d'en France)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jean Rochefort (Que la fête commence...)
    Meilleur film étranger : Parfum de femme de Dino Risi
    Meilleur scénario, dialogue ou adaptation : Jean Aurenche & Bertrand Tavernier (Que la fête commence...)
    Meilleure musique : François de Roubaix (Le vieux fusil)
    Meilleure photo : Sven Nykvist (Black Moon)
    Meilleur son : Luc Périni & Nara Kollery (Black Moon)
    Meilleurs décors : Pierre Guffroy (Que la fête commence...)
    Meilleur montage : Geneviève Winding (Sept morts sur ordonnance)
    César d'honneur : Ingrid Bergman & Diana Ross

    Année 1977

    Soirée présidée par
    Lino Ventura

    Meilleur film : Mr Klein de Joseph Losey
    Meilleur réalisateur : Joseph Losey (Mr Klein)
    Meilleure actrice : Annie Girardot (Docteur Françoise Gailland)
    Meilleur acteur : Michel Galabru (Le juge et l'assassin)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Marie-France Pisier (Barocco)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Claude Brasseur (Un éléphant ça trompe énormément & Le grand escogriffe)
    Meilleur film étranger : Nous nous sommes tant aimés d'Ettore Scola
    Meilleur scénario, dialogue ou adaptation : Jean Aurenche & Bertrand Tavernier (Le juge et l'assassin)
    Meilleure musique : Philippe Sarde (Barroco & Le juge et l'assassin)
    Meilleure photo : Bruno Nuytten (Barocco & La meilleure façon de marcher)
    Meilleur son : Jean-Pierre Ruth (Mado)
    Meilleurs décors : Alexandre Trauner (Mr Klein)
    Meilleur montage : Marie-Josèphe Yoyotte (Police Python 357)
    Meilleur court métrage d'animation : Un comédien sans paradoxe de Robert Lapoujade
    Meilleur court métrage documentaire : Une histoire de ballon de Joris Ivens & Marcelline Loridan
    Meilleur court métrage de fiction : Comment ça va, je m'en fous de François de Roubaix
    César d'honneur : Jacques Tati
    Année 1978

    Soirée présidée par
    Jeanne Moreau

    Meilleur film : Providence d'Alain Resnais
    Meilleur réalisateur : Alain Resnais (Providence)
    Meilleure actrice : Simone Signoret (La vie devant soi)
    Meilleur acteur : Jean Rochefort (Le crabe-tambour)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Marie Dubois (La menace)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jacques Dufilho (Le crabe-tambour)
    Meilleur film étranger : Une journée particulière d'Ettore Scola
    Meilleur scénario, dialogue ou adaptation : David Mercer (Providence)
    Meilleure musique : Miklos Rosza (Providence)
    Meilleure photo : Raoul Coutard (Le crabe-tambour)
    Meilleur son : René Magnol & Jacques Maumont (Providence)
    Meilleurs décors : Jacques Saulnier (Providence)
    Meilleur montage : Albert Jurgenson (Providence)
    Meilleur court métrage d'animation : Rêve de Peter Foldes
    Meilleur court métrage documentaire : Le maréchal-ferrant de Georges Rouquier
    Meilleur court métrage de de fiction : Cinq cents grammes de foie de veau d'Henri Glaeser
    César d'honneur : Robert Dorfmann & René Goscinny

    Année 1979

    Soirée présidée par
    Charles Vanel

    Meilleur film : L'argent des autres de Christian de Chalonge
    Meilleur réalisateur :Christian de Chalonge (L'argent des autres)
    Meilleure actrice : Romy Schneider (Une histoire simple)
    Meilleur acteur : Michel Serrault (La cage aux folles)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Stéphane Audran (Violette Nozière)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jacques Villeret (Robert et Robert)
    Meilleur film étranger : L'arbre aux sabots d'Ermanno Olmi
    Meilleur scénario, dialogue ou adaptation : Gilles Perrault & Michel Deville (Dossier 51)
    Meilleure musique : Georges Delerue (Préparez vos mouchoirs)
    Meilleure photo : Bernard Zitzermann (Molière)
    Meilleur son : William-Robert Sivel (L'état sauvage)
    Meilleurs décors :Guy-Claude François (Molière)
    Meilleur montage : Raymonde Guyot (Dossier 51)
    Meilleur court métrage d'animation : La traversée de l'Atlantique à la rame de Jean-François Laguionie
    Meilleur court métrage documentaire : L'arbre vieux d'Henri Moline
    Meilleur court métrage de fiction : Dégustation maison de Sophie Tatischeff
    César d'honneur : Marcel Carné, Charles Vanel & Mickey
    Année 1980

    Soirée présidée par
    Jean Marais

    Meilleur film : Tess de Roman Polanski
    Meilleur réalisateur : Roman Polanski (Tess)
    Meilleure actrice : Miou-Miou (La dérobade)
    Meilleur acteur : Claude Brasseur (La guerre des polices)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Nicole Garcia (Le cavaleur)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jean Bouise (Coup de tête)
    Meilleur film étranger : Manhattan de Woody Allen
    Meilleur scénario, dialogue ou adaptation : Bertrand Blier (Buffet froid)
    Meilleure musique : Georges Delerue (L'amour en fuite)
    Meilleure photo : Ghislain Cloquet (Tess)
    Meilleur son : Pierre Gamet (Clair de femme)
    Meilleurs décors : Alexandre Trauner (Don Giovanni)
    Meilleur montage : Réginald Beck (Don Giovanni)
    Meilleur court métrage d'animation : Demain la petite fille sera en retard à l'école de Michel Boschet
    Meilleur court métrage documentaire : Petit Pierre d'Emmanuel Clot
    Meilleur court métrage de fiction : Colloque de chiens de Raoul Ruiz
    César d'honneur : Pierre Braunberger, Kirk Douglas & Louis de Funès

    Année 1981

    Soirée présidée par
    Yves Montand

    Meilleur film : Le dernier métro de François Truffaut
    Meilleur réalisateur : François Truffaut (Le dernier métro)
    Meilleure actrice : Catherine Deneuve (Le dernier métro)
    Meilleur acteur : Gérard Depardieu (Le dernier métro)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Nathalie Baye (Sauve qui peut... la vie)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jacques Dufilho (Un mauvais fils)
    Meilleur film étranger : Kagemusha d'Akira Kurosawa
    Meilleur scénario, dialogue ou adaptation : François Truffaut & Suzanne Schiffman (Le dernier métro)
    Meilleure musique : Georges Delerue (Le dernier métro)
    Meilleure photo : Nestor Almendros (Le dernier métro)
    Meilleur son : Michel Laurent (Le dernier métro)
    Meilleurs décors : Jean-Pierre Kohut-Svelko (Le dernier métro)
    Meilleur montage : Martine Barraqué-Currie (Le dernier métro)
    Meilleur court métrage d'animation : Le manège de Jean-Pierre Jeunet
    Meilleur court métrage documentaire : Le miroir de la terre de Paul de Roubaix & Daniel Absil
    Meilleur court métrage de fiction : Toine d'Edmond Sechan
    César d'honneur : Marcel Pagnol & Alain Resnais
    Année 1982

    Soirée présidée par
    Orson Welles

    Meilleur film : La guerre du feu de Jean-Jacques Annaud
    Meilleur réalisateur : Jean-Jacques Annaud (La Guerre du feu)
    Meilleure actrice : Isabelle Adjani (Possession)
    Meilleur acteur : Michel Serrault (Garde à vue)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Nathalie Baye (Une étrange affaire)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Guy Marchand (Garde à vue)
    Meilleur film étranger : Elephant man de David Lynch
    Meilleur premier film : Diva de Jean-Jacques Beinex
    Meilleur scénario, dialogue ou adaptation : Michel Audiard, Claude Miller & Jean Herman (Garde à vue)
    Meilleure musique : Vladimir Cosma (Diva)
    Meilleure photo : Philippe Rousselot (Diva)
    Meilleur son : Jean-Pierre Ruth (Diva)
    Meilleurs décors : Max Douy (Malevil)
    Meilleur montage : Albert Jurgenson (Garde à vue)
    Meilleur court métrage d'animation : La tendresse du maudit de Jean-Manuel Costa
    Meilleur court métrage documentaire : Reporters de Raymond Depardon
    Meilleur court métrage de fiction : Les photos d'Alix de Jean Eustache
    César d'honneur : Georges Dancigers, Alexandre Mnouchkine & Andrzej Wajda

    Année 1983

    Soirée présidée par
    Catherine Deneuve

    Meilleur film : La balance de Bob Swain
    Meilleur réalisateur : Andrzej Wajda (Danton)
    Meilleure actrice : Nathalie Baye (La balance)
    Meilleur acteur : Philippe Léotard (La balance)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Fanny Cottençon (L'étoile du Nord)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jean Carmet (Les misérables)
    Meilleur espoir féminin : Sophie Marceau (La boum II)
    Meilleur espoir masculin : Christophe Malavoy (Family Rock)
    Meilleur film étranger : Victor, Victoria de Blake Edwards
    Meilleur premier film : Mourir à 30 ans de Romain Goupil
    Meilleur scénario original : Jean-Claude Carrière & Daniel Vigne (Le retour de Martin Guerre)
    Meilleure adaptation : Jean Aurenche, Michel Grisolia & Pierre Granier-Deferre (L'étoile du Nord)
    Meilleure musique : Michel Portal (Le retour de Martin Guerre)
    Meilleure photo : Henri Alekan (La truite)
    Meilleur son : Robert-William Sivel, Claude Villan (La passante du Sans-Souci)
    Meilleurs décors : Alain Nègre (Le retour de Martin Guerre)
    Meilleur montage : Noëlle Boisson (Qu'est-ce qui fait courir David ?)
    Meilleur court métrage d'animation : La légende du pauvre bossu de Michel Ocelot
    Meilleur court métrage documentaire : Junkopia de Chris Marker
    Meilleur court métrage de fiction : Bluff de Philippe Bensoussan
    Année 1984

    Soirée présidée par
    Gene Kelly

    Meilleur film : Le bal d'Ettore Scola & A nos amours de Maurice Pialat
    Meilleur réalisateur : Ettore Scola (Le bal)
    Meilleure actrice : Isabelle Adjani (L'été meurtrier)
    Meilleur acteur : Coluche (Tchao Pantin)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Suzanne Flon (L'été meurtrier)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Richard Anconina (Tchao Pantin)
    Meilleur espoir féminin : Sandrine Bonnaire (A nos amours)
    Meilleur espoir masculin : Richard Anconina (Tchao Pantin)
    Meilleur film étranger :Fanny et Alexandre d'Ingmar Bergman
    Meilleur premier film : Rue Cases-Nègres d'Euzhan Palcy
    Meilleur film francophone : Dans la ville blanche d'Alain Tanner
    Meilleur scénario original : Hervé Guibert & Patrice Chéreau (L'homme blessé)
    Meilleure adaptation : Sébastien Japrisot (L'été meurtrier)
    Meilleure musique : Vladimir Cosma (Le bal)
    Meilleure photo : Bruno Nuytten (Tchao Pantin)
    Meilleur son : Jean Labussière & Gérard Lamps (Tchao Pantin)
    Meilleurs décors : Hilton Mc Connico (La lune dans le caniveau)
    Meilleur montage : Jacques Witta (L'été meurtrier)
    Meilleur court métrage d'animation : Le voyage d'Orphée de Jean-Manuel Costa
    Meilleur court métrage documentaire : Ulysse d'Agnès Varda
    Meilleur court métrage de fiction : Star Suburb, la banlieue des étoiles de Stéphane Drouot
    César d'honneur : Edwige Feuillère & Georges de Beauregard

    Année 1985

    Soirée présidée par
    Simone Signoret

    Meilleur film : Les Ripoux de Claude Zidi
    Meilleur réalisateur : Claude Zidi (Les Ripoux)
    Meilleure actrice : Sabine Azéma (Un dimanche à la campagne)
    Meilleur acteur : Alain Delon (Notre histoire)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Caroline Cellier (L'année des méduses)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Richard Bohringer (L'addition)
    Meilleur espoir féminin : Laure Marsac (La pirate)
    Meilleur espoir masculin : Pierre-Loup Rajot (Souvenirs, souvenirs)
    Meilleur film étranger : Amadeus de Milos Forman
    Meilleur premier film : La diagonale du fou de Richard Dembo
    Meilleur film francophone : Wend Kuuni de Gaston Kaboré
    Meilleur scénario original : Bertrand Blier (Notre histoire)
    Meilleure adaptation : Bertrand & Colo Tavernier (Un dimanche à la campagne)
    Meilleure musique : Michel Portal (Les cavaliers de l'orage)
    Meilleure photo : Bruno de Keyser (Un dimanche à la campagne)
    Meilleur son : Guy Level, Harald Maury & Dominique Hennequin (Carmen)
    Meilleurs décors : Jacques Saulnier (Un amour de Swann)
    Meilleurs costumes : Yvonne Sassinot de Nesle (Un amour de Swann)
    Meilleur montage : Nicole Saunier (Les Ripoux)
    Meilleur court métrage d'animation : La boule d'Alain Ughetto
    Meilleur court métrage documentaire : La nuit du hibou de François Dupeyron
    Meilleur court métrage de fiction : Première classe de Mehdi El Glaoui
    César d'honneur : Alain Poiré, Christine Gouze-Rénal, Danielle Darrieux & Christian-Jaque

    Année 1986

    Soirée présidée par
    Madeleine Renaud & Jean-Louis Barrault

    Meilleur film : Trois hommes et un couffin de Coline Serreau
    Meilleur réalisateur : Michel Deville (Péril en la demeure)
    Meilleure actrice : Sandrine Bonnaire (Sans toit ni loi)
    Meilleur acteur : Christophe Lambert (Subway)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Bernadette Lafont (L'effrontée)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Michel Boujenah (Trois hommes et un couffin)
    Meilleur espoir féminin : Charlotte Gainsbourg (L'effrontée)
    Meilleur espoir masculin : Wadeck Stanczak (Rendez-vous)
    Meilleur film étranger : La rose pourpre du Caire de Woody Allen
    Meilleur premier film : Le thé au harem d'Archimède de Mehdi Charef
    Meilleur film francophone : Derborence de Francis Reusser
    Meilleur scénario ou adaptation : Coline Serreau (Trois hommes et un couffin)
    Meilleure musique : Astor Piazzolla (Tangos, l'exil de Gardel)
    Meilleure photo : Jean Penzer (On ne meurt que deux fois)
    Meilleur son : Harald & Harrick Maury, Luc Périni & Gérard Lamps (Subway)
    Meilleurs décors : Alexandre Trauner (Subway)
    Meilleurs costumes : Olga Berluti & Catherine Gorne (Harem)
    Meilleur montage : Raymonde Guyot (Péril en la demeure)
    Meilleur affiche : Michel Landi (Harem)
    Meilleur court métrage d'animation : L'enfant de la haute mer de Patrick Deniau
    Meilleur court métrage documentaire : New York, New York de Raymond Depardon
    Meilleur court métrage de fiction : Grosse de Brigitte Rouan
    César d'honneur :René Ferracci, Claude Lanzmann pour Shoah, Jean Delannoy & Bette Davis
    Année 1987

    Soirée présidée par
    Sean Connery

    Meilleur film : Thérèse d'Alain Cavalier
    Meilleur réalisateur : Alain Cavalier (Thérèse)
    Meilleure actrice : Sabine Azéma (Mélo)
    Meilleur acteur : Daniel Auteuil (Manon des Sources)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Emmanuelle Béart (Manon des Sources)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Pierre Arditi (Mélo)
    Meilleur espoir féminin : Catherine Mouchet (Thérèse)
    Meilleur espoir masculin : Isaach de Bankolé (Black mic-mac)
    Meilleur film étranger : Le nom de la rose de Jean-Jacques Annaud
    Meilleur premier film : La femme de ma vie de Régis Wargnier
    Meilleur scénario : Alain Cavalier & Camille de Casabianca (Thérèse)
    Meilleure musique : Herbie Hancock (Autour de minuit)
    Meilleure photo : Philippe Rousselot (Thérèse)
    Meilleur son : Michel Desrois, William Flageollet, Claude Villand & Bernard Le Roux (Autour de minuit)
    Meilleurs décors : Pierre Guffroy (Pirates)
    Meilleurs costumes : Anthony Powell (Pirates)
    Meilleur montage : Isabelle Dedieu (Thérèse)
    Meilleur affiche : Christian Blondel (37°2 le matin)
    Meilleur court métrage : La Goula de Roger Guillot
    César d'honneur : Jean-Luc Godard & Jean Gabin

    Année 1988

    Soirée présidée par
    Milos Forman

    Meilleur film : Au revoir les enfants de Louis Malle
    Meilleur réalisateur : Louis Malle (Au revoir les enfants)
    Meilleure actrice : Anémone (Le grand chemin)
    Meilleur acteur : Richard Bohringer (Le grand chemin)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Dominique Lavanant (Agent trouble)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Jean-Claude Brialy (Les innocents)
    Meilleur espoir féminin : Mathilda May (Le cri du hibou)
    Meilleur espoir masculin : Thierry Frémont (Travelling avant)
    Meilleur film étranger : Le dernier empereur de Bernardo Bertolucci
    Meilleur premier film : L'œil au beur noir de Serge Meynard
    Meilleur scénario : Louis Malle (Au revoir les enfants)
    Meilleure musique : Michel Portal (Champ d'honneur)
    Meilleure photo : Renato Berta (Au revoir les enfants)
    Meilleur son : Jean-Claude Laureux & Claude Villand (Au revoir les enfants)
    Meilleurs décors : Willy Holt (Au revoir les enfants)
    Meilleurs costumes : Jacqueline Moreau (La passion Béatrice)
    Meilleur montage : Emmanuelle Castro (Au revoir les enfants)
    Meilleur affiche : Stéphane Bielikoff & Sadi Nouri (Tandem)
    Meilleur court métrage d'animation : Le petit cirque de toutes les couleurs de Jacques-Remy Girerd
    Meilleur court métrage documentaire : L'été perdu de Dominique Théron
    Meilleur court métrage de fiction : Présence féminine d'Eric Rochant
    César d'honneur : Serge Silberman
    Année 1989

    Soirée présidée par
    Peter Ustinov

    Meilleur film : Camille Claudel de Bruno Nuytten
    Meilleur réalisateur : Jean-Jacques Annaud (L'ours)
    Meilleure actrice : Isabelle Adjani (Camille Claudel)
    Meilleur acteur : Jean-Paul Belmondo (Itinéraire d'un enfant gâté)
    Meilleure actrice dans un second rôle : Hélène Vincent (La vie est un long fleuve tranquille)
    Meilleur acteur dans un second rôle : Patrick Chesnais (La lectrice)
    Meilleur espoir féminin : Catherine Jacob (La vie est un long fleuve tranquille)
    Meilleur espoir masculin : Stéphane Freiss (Chouans !)
    Meilleur film étranger : Bagdad Café de Percy Adlon
    Meilleur premier film : La vie est un long fleuve tranquille d'Etienne Chatiliez
    Meilleur film de l'Europe communautaire : Bagdad Café de Percy Adlon
    Meilleur scénario : Etienne Chatiliez & Florence Quentin (La vie est un long fleuve tranquille)
    Meilleure musique : Eric Serra (Le grand bleu)
    Meilleure photo : Pierre Lhomme (Camille Claudel)
    Meilleur son : Pierre Befve, Gérard Lamps & François Groult (Le grand Bleu)
    Meilleurs décors : Bernard Vézat (Camille Claudel)
    Meilleurs costumes : Dominique Borg (Camille Claudel)
    Meilleur montage : Noëlle Boisson (L'ours)
    Meilleur affiche : Annie Miller & Luc Roux (La petite Voleuse)
    Meilleur court métrage d'animation : L'escalier chimérique de Daniel Guyonnet
    Meilleur court métrage documentaire : Chet's romance de Bertrand Fêvre
    Meilleur court métrage de fiction : Lamento de François Dupeyron
    César d'honneur : Paul Grimault & Bernard Blier