MENU

  • Accueil
  • Acteurs
  • Actrices
  • Compositeurs
  • Films
  • Photographes
  • Réalisateurs
  • Scénaristes
  • Technique
  • Récompenses
  • Thèmes










  •    

    La bande dessinée au cinéma
    Les Années 1970


    1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

    Histoire de la Bande Dessinée
    Les années 1970

    La bande dessinée pour adulte apparaît en grand au début des années 1970. France-Soir contient des bandes dessinées telles que Hypocrite de Jean-Claude Forest et Blanche Épiphanie de Jacques Lob & Georges Picard. Le journal Pilote devient mensuel à partir de 1974 et publie des bandes dessinées d’auteur avec Philippe Druillet qui reprend la série Lone Sloane, Jacques Tardi, Gérard Lauzier et plusieurs autres. Jean Giraud participe à la revue Métal Hurlant avec ses œuvres de science-fiction comme Arzach et le Garage hermétique.
    La bande dessinée pour les jeunes ne reste toutefois pas les bras croisés. Vaillant le journal de Pif devient Pif Gadget en 1969 et publie des œuvres réalistes comme Rahan de Roger Lécureux et André Chéret et Corto Maltese d’Hugo Pratt. Djin et Formule 1 (Presse catholique) publient les premières bandes dessinées de François Bourgeon, François Dermault et André Juillard. De son côté, Tintin lance des artistes comme Cosey, Claude Auclair et Grzegorz Rosinski. Les séries Papyrus de Lucien De Gieter, Yoko Tsuno de Roger Leloup, Docteur Poche de Marc Wasterlain, Violette de Bernard Hislaire apparaissent chez Spirou.
    Le mouvement hippie de la fin des années 60 ne manque pas d’influencer les créateurs de bandes dessinées. De nouvelles expériences sont tentées, ce qui ne fait pas toujours du tort à la bande dessinée, lui donnant une nouvelle dimension. Les grands expérimentateurs des États-Unis sont Robert Crumb, Vaughn Bodé et Gilbert Shelton, qui ressortent différentes façons de narration et de graphiques. Des séries underground font leur apparition. L’Actuel français décide d’en traduire quelques-unes. Charlie Mensuel est créé en 1969 et publie des artistes comme Golo, Willem et Jean-Pierre Autheman. Il propose aussi des classiques américains et des bandes dessinées de Guido Crepax et Milo Manara. Chez Pilote, tout ne va pas à merveille et c’est ainsi que des collaborateurs décident de s’en séparer. L’Écho des Savanes est fondé en 1972 par Claire Bretécher, Marcel Gotlib et Nikita Mandryka. Leurs histoires choquent, étant plus impudiques que la plupart, et les fondateurs décident de partir chacun de leur côté. C’est ainsi que Gotlib cré Fluide Glacial en 1974 et les Frustrés de Bretécher sont publiés dans le Nouvel Observateur. Le magazine Métal Hurlant apparaît en 1975 et se spécialise en science-fiction. Circus fait son entrée la même année, proposant des bandes dessinées plus classiques avec une touche de la liberté des récits pour adultes, comme le démontre la série les Passagers du vent de François Bourgeon. 1978 voit naître À suivre publié par Casterman et où l’on peut retrouver desoeuvres de Jacques Tardi, Didier Comès et Jean-Claude Servais. La bande dessinée d’auteur continue de régner en Espagne et Italie avec les revues Lanciostry, Sorry, Sunday et Trinca.
    Corto Maltese
    Yoko Tsuno

    La Bande Dessinée se fait des bulles sur les écrans

    LE SABRE DE LA VENGEANCE
    (Kozure Ôkami: Kowokashi udekashi tsukamatsuru)

    1972, Action, Japon
    Réalisé par Kenji Misumi
    Scénario de Kazuo Koike & Goseki Kojima d'après leur manga "Lone Wolf et Cub"
    Photographie de Chishi Makiura
    Musique d'Hideaki Sakurai
    Décors d'Akira Naito
    Montage de Toshio Taniguchi
    Durée 1 h 23

    Avec Tomisaburo Wakayama, Fumio Watanabe, Tomoko Mayama, Shigeru Tsuyuguchi, Tomoo Uchida, Taketoshi Naitô, Yoshi Kato, Yoshiko Fujita...

    Résumé : Itto Ogami, seul homme autorisé à décapiter les seigneurs déodaux, voit sa position briguée par le clan Yagyu, maîtres d'armes officiels du Shogun. Itto se retrouve accusé de complot contre le Seigneur du Shogun, il décide de fuir avec son fils Daigoro...

    Les plus de Ciném@ et Cie : Kazuo Koike est né le 8 Mai 1936 à Akita (Japon).En tant que professeur à l'université des arts d'Osaka, il se lance dans l'écriture en 1970. Depuis, il s'est fait un nom en tant qu'auteur de mangas, de poèmes et de scénarios pour le cinéma, le théâtre et la télévision. Parmi ses oeuvres les plus célèbres figurent Crying Freeman, et bien sûr Kozure Okami. Koike a également fondé une école pour former et promouvoir de jeunes créateurs de mangas comme Rumiko Takahashi ou Tetsuo Hara. Il travaille actuellement sur six séries régulières de mangas, dont une épopée en 100 volumes intitulée Nijûshu Monogatari.
    Goseki Kojima est né le 3 novembre 1928 à Yokkaichi (Japon). Ce dessinateur autodidacte s'est installé à Tokyo en 1950 pour travailler comme illustrateur de kami shibai, une forme de narration graphique, avant de se tourner vers le kashihon manga. A la fin des années 60, il a dessiné pour divers magazines consacrés au manga. II est surtout célèbre pour Kozure Okami, qu'il a commencé en 1970 et qui a marqué le début de sa très fructueuse collaboration avec Kazuo Koike. Il est décédé le 5 janvier 2000.
    L'ENFANT MASSACRE
    (Kozure Ôkami : Sanzu no kawa no ubaguruma)

    1972, Action, Japon
    Réalisé par Kenji Misumi
    Scénario de Kazuo Koike & Goseki Kojima d'après leur manga "Lone Wolf et Cub"
    Photographie de Chishi Makiura
    Musique d'Hideaki Sakurai
    Décors d'Akira Naito
    Costumes de Yoshio Ueno
    Montage de Toshio Taniguchi
    Durée 1 h 21

    Avec Tomisaburo Wakayama, Kayo Matsuo, Akiji Kobayashi, Minoru Ohki, Shin Kishida, Shogen Nitta, Kanji Ehata, Katsuhei Matsumoto...

    Résumé : Itto Ogami, seul homme autorisé à décapiter les seigneurs déodaux, voit sa position briguée par le clan Yagyu, maîtres d'armes officiels du Shogun. Itto se retrouve accusé de complot contre le Seigneur du Shogun, il décide de fuir avec son fils Daigoro...
    DANS LA TERRE DE L'OMBRE
    (Kozure Ôkami : Shinikazeni mukau ubaguruma)

    1972, Action, Japon
    Réalisé par Kenji Misumi
    Scénario de Kazuo Koike & Goseki Kojima d'après leur manga "Lone Wolf et Cub"
    Photographie de Chishi Makiura
    Musique d'Hideaki Sakurai & Hiroshi Kamayatsu
    Décors de Yoshinobu Nishioka
    Montage de Toshio Taniguchi
    Durée 1 h 29

    Avec Tomisaburo Wakayama, Go Kato, Yuko Hamada, Isao Yamagata, Michitaro Mizushima, Ichirô Nakaya, Akihiro Tomikawa, Sayoko Kato...

    Résumé : Itto Ogami prend la défense d'une adolescente vendue au gang des Oublis 8 et doit subir le supplice du Buriburi. Impressionnée par son courage, la belle Tori, patronne du gang, lui confie une mission particulièrement dangereuse: affronter un pistolero émérite ainsi qu'une horde de cent tueurs armées de mousquets...
    L'ÂME D'UN PÈRE, LE COEUR D'UN FILS
    (Kozure Ôkami : Oya no kokoro ko no kokoro)

    1972, Action, Japon
    Réalisé par Buichi Saito
    Scénario de Kazuo Koike & Goseki Kojima d'après leur manga "Lone Wolf et Cub"
    Photographie de Kazuo Miyagawa
    Musique d'Hideaki Sakurai
    Décors de Shigenori Shimoishizaka
    Montage de Toshio Taniguchi
    Durée 1 h 21

    Avec Tomisaburo Wakayama, Akihiro Tomika, Yoichi Hayashi, Michie Azuma, Asao Koike, Hiroshi Tanaka, Tatsuo Endo, Shin Kishida, Sô Yamamura...

    Résumé : Ittô Ogami est payé pour éliminer O-Yuki, une redoutable femme guerrière qui servait dans la garde d'élite de son suzerain jusqu'au jour où elle fut atteinte d'une inexplicable folie meurtrière. Sa mort évitera au fief l'ingérence du pouvoir central. Ogami retrouve bientôt O-Yuki, fille d'une grande beauté qui se bat seins nus pour mieux déstabiliser ses adversaires. Il comprend bientôt la tragique raison qui pousse O-Yuki à tuer les samouraïs de son clan, mais ne renonce pas pour autant à honorer son contrat. Au même moment, un combat d'une toute autre ampleur attend Le loup à l'enfant : prévenu par ses espions, Retsudô Yagyû est déjà sur les lieux, prêt à défier Ogami en combat singulier...
    LA TANIÈRE DE LA BÊTE
    (Joshuu sasori : Kemono-beya)

    1973, Drame, Japon
    Réalisé par Shunya Ito
    Scénario d'Hirô Matsuda d'après le manga de Tooru Shinohara
    Musique de Shunsuke Kikuchi
    Décors de Tadayuki Kuwana
    Montage d'Osamu Tanaka
    Durée 1 h 27

    Avec Meiko Kaji, Mikio Narita, Reisen Lee, Yayoi Watanabe, Kôji Nanbara, Seiya Satô, Takashi Fujiki, Tomoko Mayama...

    Résumé : Nami quitte enfin l'enfer de la prison, mais le seul refuge qu'elle trouve dans la rue, c'est auprès d'une prostituée. Elle découvre alors le monde terrible de ces femmes tout aussi prisonnières de leur situation qu'elle l'était au pénitencier...
    LE CAVEAU DE LA TERREUR
    (The vault of horror)

    1973, Horreur, Grande-Bretagne/USA
    Réalisé par Roy Ward Baker
    Scénario de Milton Subotsky, Al Feldstein & William M. Gaines
    Photographie de Denys N. Coop
    Musique de Douglas Gamley
    Décors de Fred Carter
    Montage de Oswald Hafenrichter
    Mixage son de Danny Daniel
    Montage son de Clive Smith
    Casting de Ronnie Curtis
    Durée 1 h 23

    Avec Daniel Massey, Anna Massey, Terry-Thomas, Glynis Johns, Curd Jürgens, Dawn Addams, Michael Craig, Edward Judd, Tom Baker, Denholm Elliott...

    Résumé : Cinq étrangers se retrouvent par hasard dans un ascenseur d'un office situé à Londres. Les voici bloqués ensemble malgré eux au second sous-sol dans lequel ils trouvent ce qui ressemble à une bibliothèque ressemblant singulièrement un club réservé à la gente masculine. Les voici contraints et forcés de cohabiter puisque la porte s'est mystérieusement refermée derrière eux et ceux-ci se mettent à discuter autour d'un verre de leurs pires cauchemars, enfin les plus réalistes. Normal, ces derniers ne savent qu'ils sont déjà morts...
    BABA YAGA

    1973, Thriller, Italie/France
    Réalisé par Corrado Farina
    Scénario de Corrado Farina & François de Lannurien d'après la bande dessinée de Guido Crepax
    Photographie d'Aiace Parolin
    Musique de Piero Umiliani
    Décors de Giulia Mafai
    Costumes de Giulia Mafai
    Montage de Giulio Berruti
    Durée 1 h 31

    Avec Carroll Baker, George Eastman, Isabelle De Funès, Ely Galleani, Daniela Balzaretti, Mario M. Giorgetti, Sergio Masieri, Angela Covello...

    Résumé : Après avoir sauvé la vie d'un chiot, une jeune photographe se voit contacté par une étrange entité féminine : Baba Yaga. Cette, une sorcière maléfique, dernière envahit ensuite l'univers de la jeune femme, en utilisant comme médium appareil photo et poupées...

    Les plus de Ciném@ et Cie : Guido Crepax est né le 15 juillet 1933 à Milan (Italie) et est décédé le 31 juillet 2003. Il est diplômé en architecture à l'université de Milan et se lance dans la bande dessinée en 1959 dans Tempo Medico. En 1965, il participe à la toute nouvelle revue Linus, où il publie Neutron, une histoire de science-fiction, dans laquelle on voit déjà apparaître le personnage de Valentina, au physique inspiré de Louise Brooks. Spécialiste de l'érotisme, il illustrera le Marquis de Sade, Emmanuelle Arsan, Pauline Réage et Sacher Masoch. Sa mise en page très cinématographique s'adresse à un public plutôt intellectuel ce qui explique sans doute son relatif échec dans le genre érotique essentiellement populaire.
    FLESH GORDON

    1974, Science-Fiction, USA
    Réalisé par Michael Benveniste & Howard Ziehm
    Scénario de Michael Benveniste
    Photographie d'Howard Ziehm
    Musique de Ralph Ferraro
    Décors de Donald Lee Harris
    Costumes de Ruth Glunt
    Montage de Abbas Amin
    Durée 1 h 18

    Avec Jason Williams, Suzanne Fields, Joseph Hudgins, William Dennis Hunt, Candy Samples, Mycle Brandy, John Hoyt, Steve Grumette, Shannon West, Craig T. Nelson (Voix)...

    Résumé : Revenant d’une compétition de hockey au Tibet, l’aventurier Flesh Gordon voyage dans un aéroplane pris pour cible par le rayon Sex émis, depuis la planète Porno, par sa protubérance Wang le Perverti. Aussitôt, une indescriptible frénésie sexuelle s’empare de l’équipage de l’avion et seuls Flesh et la belle hôtesse Dale Ardor en réchappent en sautant en parachute. Le couple nouvellement formé échoue dans le laboratoire du Professeur E. Jackul, lequel vient de concevoir la phallofusée, un vaisseau spatial phallique pour traverser la déconosphère en direction de la planète Porno...

    Les plus de Ciném@ et Cie : Le film est une parodie érotique du serial des années 1930 ayant pour héros le personnage de bande dessinée Flash Gordon.
    HANZO THE RAZOR : LA CHAIR ET L'OS
    (Goyôkiba : Oni no Hanzô yawahada koban)

    1974, Action, Japon
    Réalisé par Yoshio Inoue
    Scénario de Takeshi Kanda & Yasuzo Masumura d'après le manga de Kazuo Koike
    Photographie de Chishi Makiura
    Musique d'Hideaki Sakurai
    Durée 1 h 24

    Avec Shintarô Katsu, Kô Nishimura, Mako Midori, Mikio Narita, Asao Koike, Etsushi Takahashi, Daigo Kusano, Keizo Kanie...

    Résumé : Depuis quelques nuits, les douves du château d’Edo sont le lieu d'étranges apparitions qui font fuir les passants. Alerté par ses deux fidèles lieutenants, l’Inspecteur Hanzo met bientôt la main sur un faux fantôme, une femme bien en chair, chargée de veiller sur un tas d'or caché au fond de l'eau. Sous la torture, la femme finit par lui avouer l'existence d'un réseau crapuleux dans lequel l'intendant aux finances du château est impliqué. Mais ce grand corrompu va donner du fil à retordre au justicier Hanzo...
    LES MERCENAIRES DU DÉMON
    (Oniwaban)

    1974, Action, Japon
    Réalisé par Takashi Tsuboshima
    Scénario de Kazuo Koike d'après son manga
    Musique de Masaru Satô
    Durée 1 h 26

    Avec Keiko Aramaki, Hiroshi Ayukawa, Jun Fujimaki, Shôzô Fukuyama, Hiroto Kimura, Shin Kishida, Masaomi Kondo, Ryunosuke Minegishi...

    Résumé : Dans le Japon médiéval, quatre garçons et une fille sont élevés dans le secret et sont formés aux plus éprouvantes techniques de combat afin de devenir des espions indestructibles nommes "démons". Après le suicide de leur instructeur, on leur confie une première mission extrêmement délicate. Pour récupérer une grande quantité d'armes, il leur faudra affronter les pires dangers et d'insupportables tortures...
    LE TERRITOIRE DES DÉMONS
    (Kozure Ôkami : Meifumadô)

    1974, Action, Japon
    Réalisé par Kenji Misumi
    Scénario de Tsutomu Nakamura & Kazuo Koike d'après son manga "Lone Wolf et Cub"
    Photographie de Fujio Morita
    Musique d'Hideaki Sakurai
    Décors de Shigenori Shimoishizaka
    Durée 1 h 29

    Avec Tomisaburo Wakayama, Michiyo Ookusu, Akihiro Tomikawa, Shingo Yamashiro, Tomomi Sato, Akira Yamauchi, Hideji Otaki, Taketoshi Naitô, Eiji Okada...

    Résumé : Sur la route, le Loup à l'enfant est provoqué en duel à cinq reprises par les meilleurs guerriers du fief Kuroda, chargés de vérifier son invincibilité avant de lui confier une mission cruciale : tuer le moine Jikei qui s'apprête à trahir leur suzerain en remettant au clan Yagyû un document compromettant : Kuroda, amoureux fou de sa concubine et manipulé par elle, a en effet signé un décret interne faisant de leur fille son héritière, au détriment de son fils légitime. Ogami accepte le travail et part à la recherche du moine. Mais le clan Yagyû est prêt à tout pour récupérer le document qui lui permettra, au nom du Shôgun, de démanteler le fief Kuroda et de récupérer ses territoires...
    KUNG-FU HARA KIRI
    (Goyôkiba : Kamisori Hanzô jigoku zeme)

    1974, Action, Japon
    Réalisé par Yasuzo Masumura
    Scénario de Yasuzo Masumura d'après le manga de Kazuo Koike
    Photographie de Kazuo Miyagawa
    Musique d'Isao Tomita
    Décors de Seiichi Oota
    Montage de Toshio Taniguchi
    Durée 1 h 29

    Avec Shintarô Katsu, Keiko Aikawa, Kazuko Ineno, Keizô Kani'e, Shin Kishida, Hosei Komatsu, Toshio Kurosawa, Daigo Kusano...

    Résumé : L'inspecteur Hanzo Itami enquête sur la mort d'une jeune fille à la suite d'un avortement. Dans un couvent, il découvre que la mère supérieure vend des jeunes filles à des hommes riches. Devant l'importance de sa découverte, ses supérieurs lui retirent l'affaire et le chargent d'une autre enquête : arrêter des bandits dangereux...
    DOCTEUR JUSTICE

    1975, Aventures, France/Espagne
    Réalisé par Christian-Jaque
    Scénario de Christian-Jaque, Raphael Marcello, Jean Ollivier, Jacques Robert, Andrés Velasco d'après la bande dessinée de Raphael Marcello & Jean Ollivier
    Photographie de Michel Kelber & Max Pantéra
    Musique d'Ángel Arteaga & Pierre Porte
    Montage de Nicole Gauduchon
    Son de Jean-Charles Hartwig-Ruault
    Durée 1 h 52

    Avec John Phillip Law, Gert Fröbe, Nathalie Delon, Roger Paschy, Henri Marteau, Gilles Béhat, Lionel Vitrant, Jean Lanier...

    Résumé : 600 000 tonnes de pétrole qui disparaissent d'un bateau comme par enchantement, ça fait du bruit et du brut ! Pendant que la police piétine, l'organisateur de ce plan diabolique, Max, lui-même sous les ordres du subtil "Régent", liquide, à sa descente d'avion, un complice trop exigeant. Ce dernier, malheureusement pour le gangster, meurt dans les bras du célèbre docteur Justice, venu à Anvers pour participer à un colloque de médecins et s'élever contre les théories du Professeur Orwald qui prône la stérilisation de l'humanité comme solution à la surpopulation. Comme il redoute que le docteur soit maintenant au courant de ses plans ignominieux, Max décide de le kidnapper...

    Les plus de Ciném@ et Cie : Raphaël Carlo Marcello est né en 1929 à Vintimille (Italie). Sa carrière de dessinateur débute avec la bande dessinée en 1948 à la SAGE à Paris. Il collabore activement à la presse enfantine et son nom se retrouve dans beaucoup de revues telles que : "Héroïc", "Pépito", "Line", "Trio", "Hurrah !", "Lisette", "Rintintin", "Pif-Gadget", "Yps", "Spirou" et d'autres moins connus. Il y anime des héros aussi différents que "Le cavalier inconnu", "Rintintin", "Docteur Justice", "Tarao", "Cristal" et collabore aussi à "l'Histoire de France en Bande Dessinée". Il collabore aussi activement dans la presse quotidienne ("Le Parisien Libéré", "Paris Jours"...) et pour la presse adulte à "Opera Mundi", où il signe "Ralph Marc", et à "Mondial Presse". Il est décédé le 23 décembre 2007.
    LE PARADIS BLANC DE L'ENFER
    (Kozure Ôkami : Jigoku e ikuzo! Daigoro)

    1975, Action, Japon
    Réalisé par Yoshiyuki Kuroda
    Scénario de Tsutomu Nakamura d'après le manga de Kazuo Koike & Goseki Kojima
    Photographie de Chishi Makiura
    Musique de Kunihiko Murai
    Décors d'Akira Naito
    Durée 1 h 23

    Avec Tomisaburo Wakayama, Akihiro Tomikawa, Junko Hitomi, Goro Mutsumi, Daigo Kusano, Jiro Miyaguchi, Renji Ishibashi, Ritsu Ishiyama...

    Résumé : Incapable de venir à bout d'Ittô Ogami, Retsudô Yagyû n'a plus les faveurs du Shôgun. Ce dernier, qui ne croit plus aux chances d'un règlement secret de l'affaire, est sur le point de reconnaître officiellement l'existence du trublion Ogami alias Le loup à l'enfant et d'ordonner son arrestation par décret. Retsudô joue alors sa dernière carte pour regagner la confiance de son maître : la magie noire, arme déloyale personnifiée par le dernier de ses fils, Hyoé, fruit d'une liaison adultère, et qu'il avait pour cause toujours caché. Le dernier rejeton du presque déchu Retsudô Yagyû va lancer contre Le loup à l'enfant ses mygales ninjas aux redoutables pouvoirs surnaturels...
    LE BATAILLON EN FOLIE
    (Sturmtruppen)

    1976, Comédie, Italie/France
    Réalisé par Salvatore Samperi
    Scénario de Renato Pozzetto, Cochi Ponzoni, Maria Pia Fusco & Vittorio Vighi d'après la bande-dessinée de Bonvi
    Photographie de Giuseppe Rotunno
    Musique d'Enzo Jannacci
    Décors d'Uberto Bertacca
    Costumes d'Uberto Bertacca
    Montage de Sergio Montanari
    Son de Massimo Loffredi
    Mixage son de Franco Bassi
    Durée 1 h 50

    Avec Renato Pozzetto, Lino Toffolo, Cochi Ponzoni, Teo Teocoli, Felice Andreasi, Massimo Boldi, Maurizio Bonuglia, Guerrino Crivello, Jean-Pierre Marielle, Corinne Clery...

    Résumé : Pendant la guerre, de nouvelles recrues arrivent dans une caserne. Un peu plus tard, alors qu'un sergent leur apprend le maniement d'armes, le général répète son show avec des girls. Il s'agit d'annoncer en musique aux soldats leur prochain départ pour le front. A la cantine, loin de ces préoccupations, chacun commande son menu à la carte, mais la réalité de la guerre a tôt fait de modifier les comportements...

    Les plus de Ciném@ et Cie : Bonvi de son vrai nom (Franco Bonvicini) est né à Bologne (Italie) le 31 Mars 1941 et est décédé le 10 Décembre 1995.
    LA NOUVELLE FEMME SCORPION - CACHOT X
    (Shin joshuu sasori: Tokushu-bô X)

    1977, Drame, Japon
    Réalisé par Yutaka Kohira
    Scénario de Tatsuhiko Kamoi d'après le manga de Tooru Shinohara
    Photographie de Yoshio Nakajima
    Musique de Koichi Kawabe
    Décors de Baku Fujita
    Costumes d'Uberto Bertacca
    Montage de Fumio Soda
    Durée 1 h 24

    Avec Takeo Chii, Toshie Kokabu, Yôko Natsuki, Fumie Shô, Tadashi Takatsuki, Hisako Yaohara...

    Résumé : Le député Kato est impliqué dans un complot. Alors que Sasori, une infirmière, est sur le point de mettre à jour cette machination, le politicien véreux la fait emprisonner. La jeune femme, rebelle et incontrôlable, tente de s'échapper et subit en retour les châtiments du directeur Kuronuma, sous le contrôle direct de Kato. Sasori est seule, détestée des autres détenues qui ont également été punies pour sa tentative d'évasion. C'est à ce moment que Kajiki, l'ancien gardien en chef renvoyé par Kato, décide de s'allier à elle...
    © Warner Bros. France
    SUPERMAN

    1978, Science-fiction, USA
    Réalisé par Richard Donner
    Scénario de Mario Puzo, David Newman, Leslie Newman, Robert Benton & Tom Mankiewicz d'après les personnages crées par Jerry Siegel & Joe Shuster
    Photographie de Geoffrey Unsworth
    Musique de John Williams
    Décors de John Barry & Peter Howitt
    Costumes d'Yvonne Blake
    Montage de Stuart Baird & Michael Ellis
    Mixage son de Norman Bolland, Roy Charman, Brian Marshall & Gordon K. McCallum
    Casting de Lynn Stalmaster
    Durée 2 h 23

    Avec Marlon Brando, Gene Hackman, Christopher Reeve, Ned Beatty, Jackie Cooper, Glenn Ford, Trevor Howard, Margot Kidder, Valerie Perrine, Maria Schell, Terence Stamp, Phyllis Thaxter, Susannah York, Harry Andrews, Larry Hagman...

    Résumé : Sauvé de justesse avant la destruction de sa planète, le jeune Kal-El atterrit sur notre planète. Élevé par un couple de paysans, il devient Clark Kent, un timide journaliste. Mais derrière ses lunettes et sa gaucherie envers Lois Lane, personne ne se doute qu'il est le défenseur de l'humanité. Doté de pouvoirs extraordinaires, Superman ne craint personne ou presque...

    Prix & Récompenses :

    Oscar 1979 : Meilleurs effets spéciaux.
    Bafta 1979 : Meilleur révélation dans un premier rôle & Prix Michael Balcon.

    Les plus de Ciném@ et Cie : Fils d'immigrés juifs lituaniens, Siegel est né à Cleveland dans l'Ohio aux États-Unis d'Amérique le 17 octobre 1914. Son père Mitchell était un peintre d'enseignes qui avait ouvert son atelier et encouragea les inclinaisons artistiques de son fils. Tragiquement, son père fut abattu dans son magasin par un voleur lorsque Jerome Siegel était au lycée. Siegel était un fan de cinéma et de bande dessinée, en particulier des "pulps" de science-fiction. Il prit une part active dans ce qui deviendrait fandom en correspondant avec d'autres fans de science fiction, dont le jeune Jack Williamson. En 1929 il publia ce qui pourrait être le premier fanzine de science fiction, Cosmic Stories, réalisé à l'aide d'une machine à écrire et promu dans les petites annonces du magazine Science Wonder Stories. Il publia plusieurs petits fascicules durant les quelques années qui suivirent. Siegel étudia au lycée de Glenville et y travailla pour l'hebdomadaire des étudiants, La Torche. Il était un étudiant timide, mais acquit une certaine renommée parmi ses pairs pour sa parodie populaire de Tarzan, Goober the Mighty. C'est à Glenville qu'il devint ami avec son futur collaborateur Joe Shuster. Shuster et lui ont créé Superman, se basant en partie sur des mythes comme Hercule et en partie sur le roman de Philip Wylie Gladiator (1932). Ils utilisèrent le personnage dans des histoires courtes et dans une bande dessinée en 1932. En 1938 ils le vendirent à DC Comics, qui plaça Superman sur la couverture de leur premier numéro d'Action Comics en juin. Siegel devint directeur artistique chez Ziff Davis dans les années 1950 mais quitta ce travail peu après. En 1968, il travailla chez Western Publishing où il écrivit avec Carl Barks les histoires des castors juniors, puis en 1972 chez Mondadori Editore pour le magazine italien Topolino (la publication Disney locale). Depuis 1978, tous les comics, séries télévisées, films et jeux vidéos mettant en scène Superman (notamment l'actuelle série Smallville) sont obligés de mentionner le fait que Superman a été créé par Jérôme Siegel et Joseph Shuster. Shuster et lui remportèrent un Eisner Award en 1992.
    Le réalisateur Olivier Assayas est stagiaire sur ce film.

    LADY OSCAR

    1979, Aventures, Japon
    Réalisé par Jacques Demy
    Scénario de Jacques Demy & Patricia Louisianna Knop d'après le manga de Riyoko Ikeda
    Photographie de Jean Penzer
    Musique de Michel Legrand
    Décors de Bernard Evein
    Costumes de Jacqueline Moreau
    Montage de Paul Davies
    Casting d'Anita Benoist & Rose Tobias Shaw
    Durée 2 h 04

    Avec Catriona Mac Coll, Barry Stokes, Christine Böhm, Jonas Bergström, Mark Kingston, Martin Potter, Nicolas Amer, Patrick Floersheim, Consuelo De Haviland, Patsy Kensit, Lyne Chardonnet, Caroline Loeb, Mike Marshall, Jacques Maury, Georges Wilson, Lambert Wilson, Sylvia Zerbib...

    Résumé : Une jeune femme est prise dans le tourbillon de l'histoire dans les années qui précèdent la Révolution française. Élevée par son père comme un garçon, nommée officier dans la garde personnelle de la reine, elle est amenée par son amour pour un ami d'enfance à se ranger du côté du peuple...

    Les plus de Ciném@ et Cie : Riyoko Ikeda est une dessinatrice de manga japonais. Elle est née le 18 décembre 1947 à Osaka (Japon). Elle a écrit beaucoup de shojo manga, plusieurs étant basés sur des évènements historiques comme la révolution française ou la révolution russe. Son plus célèbre manga est La Rose de Versailles (Lady Oscar en Europe). Ce manga, inspiré des événements de la Révolution française, fut adapté en film et en dessin animé ainsi qu'en comédie musicale par la troupe de théâtre féminine Takarazuka. En 1995, Riyoko Ikeda est accepté à l'Université Musicale de Tokyo et se consacre désormais au chant. Elle a fait partie du Groupe de l'an 24.